75% des mobiles tournent sous Android dans le monde!

La domination écrasante de Android au niveau mondial est tout simplement extraordinaire! Selon le cabinet IDC, 75%, c’est à dire trois mobiles sur quatre, sont sous Android aujourd’hui, ce qui veut dire que iOS, Symbian, Blackberry, Windows Phone et autres, ne doivent se contenter que des 25% des parts de marché restantes! Au 3ème trimestre de l’année 2012, sur les 181,1 millions de smartphone vendus, 136 millions sont des Android (75%), 26,9 millions des iOS (14,9%), 7,7 millions des Blackberry (4,3%), 4,1 millions des Symbian (2,3%), 3,6 millions des Windows Phone (2,0%) et 2,8 millions des Linux (1,5%). Ce qui est encore plus impressionnant, c’est la progression des parts de marché en l’espace d’une année sur la même période. En effet, comparé au 3ème trimestre de l’année 2011, Android est passé de 57,5% de parts de marché à 75%, ce qui représente une croissance de 91,5%! Bien évidemment, les autres font les frais d’une telle progression et finalement, celui qui s’en sort pas trop mal, est iOS. En effet, Apple voit ses parts de marché passer de 13,8% au 3ème trimestre 2011 à 14,9% au 3ème trimestre 2012, ce qui représente en volume respectivement 17,1 et 26,9 millions de terminaux vendus, soit une croissance de 57,3%.

75% des mobiles tournent sous Android dans le monde!

Concernant les autres, ils connaissent tous une croissance négative avec -37,7% pour Blackberry, -77,3% pour Symbian et -31,7% pour Linux. Reste le cas Windows Phone qui a effectivement une croissance de 140% en passant en volumes de 1,5 millions de terminaux au 3ème trimestre 2011 à 3,6 millions au 3ème trimestre 2012, mais j’ai envie de dire qu’en partant de si bas, comment en aurait-il pu être autrement. Comment faut il prendre ces statistiques? En résumé, il n’est pas utile d’être devin pour comprendre que l’avenir sera une domination sans faille de Android, le déclin (annoncé?) de l’iOS et le démarrage tant attendu de Windows Phone surtout que Microsoft vient de lancer la nouvelle version de son système d’exploitation. Pour les autres, je pense que c’est vraiment la fin même si Blackberry jouera sa dernière carte l’année prochaine…

 

source