Beats Pill+ : une enceinte sans-fil qui dépote ! [Test]

0
PARTAGER
Beats Pill+ : une enceinte sans-fil qui dépote ! [Test]

Après avoir profité seul de la musique de mon smartphone à travers des casques et des écouteurs de la marque Beats, j’ai décidé de m’intéresser à un tout autre accessoire du domaine audio : les enceintes sans-fil. Après la Beats Pill et la Beats Pill XL, la marque revient sur le devant de la scène avec un produit signé du couple Beats / Apple. Avec son design sophistiqué et sa puissance capable d’occuper une pièce entière, voici mes impressions après quinze jours passés avec l’enceinte Bluetooth Beats Pill+.

Coffret et caractéristiques

L’enceinte est livrée dans une boîte rectangulaire blanche (pour le modèle testé) comprenant un visuel sur le dessus et quelques infos complémentaires sur les autres faces.

160404_Beats_Pill_10

A l’intérieur, on découvre l’enceinte bien protégée des chocs par une boîte réalisée sur mesure et renforcée contre les chocs durant le transport. Sous l’enceinte, dans les différents compartiments, on trouve un adaptateur secteur avec malheureusement une prise américaine dans mon cas, un câble USB / Lightning, une housse de transport et un guide de démarrage.

160404_Beats_Pill_12

Tout comme l’ensemble des produits Beats testés, le coffret est soigné et bien réalisé. On remarque l’empreinte de la marque à la pomme avec la présence du câble lightning.

L’enceinte comprenant 4 hauts-parleur (deux pour les graves et deux pour les aigus) présente des dimensions de 21 x 6,3 x 6,9 cm pour un poids 745g. Enfin, le câble fourni mesure une vingtaine de centimètres.

Découverte de l’enceinte Beats Pill+

Visuellement, l’enceinte Beats Pill+ adopte un design épuré et est plutôt agréable à regarder. Sa forme se rapproche de celle d’une pilule (d’où son nom) sans être aussi prononcée que pouvait l’être la génération précédente. Elle est de forme rectangulaire, bombée devant et derrière mais avec des angles et des extrémités arrondies. Elle est constituée de deux grilles positionnées à l’avant et à l’arrière, séparées par une large bande blanche.

160404_Beats_Pill_13

Sur le dessus de l’enceinte, on dénombre quatre boutons ainsi que des petites leds. Sur la gauche se trouve le bouton Power accompagné, sur la droite, de 5 diodes indiquant la charge restante de l’enceinte.

160404_Beats_Pill_16

Au milieu, c’est le logo de la marque qui servira pour appairer votre appareil Bluetooth, prendre un appel puis pour commander votre playlist. Enfin, sur la droite sont situés les deux boutons permettant de jouer sur le volume.

160404_Beats_Pill_15

Mis à part le bouton central, tous les autres sont moulés dans la « coque ». Cela n’est indiqué ni dans le guide de démarrage ni sur le site de Beats mais cette conception la protège probablement des éventuelles éclaboussures. Je ne peux le garantir car je n’ai pas testé mais avec ces trois boutons, je ne vois pas comment l’eau arriverait à passer. Par contre, c’est tout autre chose pour le bouton central qui n’a pas été réalisé de la même façon et qui explique probablement l’absence de certification IP, ce qui aurait été une bien bonne idée. Ce sera peut-être pour la prochaine version.

160404_Beats_Pill_17

A l’arrière, on trouve une trappe dissimulant les différents ports. Le premier, USB, offre à son utilisateur la possibilité de recharger un smartphone ou un autre appareil. C’est assez rare pour le signaler et c’est plutôt ingénieux de mettre à disposition une batterie de réserve.

Le deuxième, une entrée auxiliaire matérialisée par « IN », permet d’utiliser l’enceinte sans le Bluetooth. En d’autres termes, si vous n’avez pas le Bluetooth sur votre appareil ou que vous ne souhaitez pas l’utiliser, vous connectez un câble entre votre smartphone et l’enceinte puis c’est parti. Le troisième port, signé Apple (lightning), permet de charger l’enceinte à l’aide de l’adaptateur secteur fourni dans le coffret mais aussi de charger un appareil iOS, tout comme la prise USB. Cela signifie que si vous possédez un iPhone récent, vous pourrez utiliser le même câble pour charger l’enceinte et votre smartphone.

160404_Beats_Pill_19

Enfin, sous l’enceinte, on trouve aucune autre mention que le nom de la marque.

Beats Pill+ : une enceinte sans-fil qui envoie du lourd [Test]

Dans le coffret, il y a une housse de transport de la même couleur que l’enceinte, ornée d’une mention Beats également en blanc. Malheureusement, contrairement aux différents appareils Beats testés dernièrement, cet « étui » servira plus à éviter la poussière qu’à protéger l’enceinte des chocs extérieurs. On peut remercier Beats d’avoir ajouté cet accessoire à son coffret et mais il est définitivement trop fin pour vraiment protéger l’enceinte.

160404_Beats_Pill_20

160404_Beats_Pill_21

Le premier bilan est bon : le design atypique fait son effet, les boutons sont bien dessinés et les finitions sont bonnes. Même si le poids ne fait pas tout, l’enceinte respire la solidité et la qualité.

Et l’audio dans tout ça ?

L’appairage s’effectue rapidement et sans aucune difficulté, que ce soit sur un appareil iOS, Android ou Windows Phone. Cela aurait pu être plus rapide avec le NFC mais c’est une caractéristique qui a disparu par rapport aux enceintes Beats Pill et Pill XL.

Le premier positif en terme audio est l’amplitude de volume proposée par l’enceinte. Il est possible d’augmenter assez fortement le volume, ce qui permet d’utiliser l’appareil dans des pièces de bonnes dimensions. Maintenant, il arrive que la qualité ne suive pas, ce qui se concrétise par une certaine saturation, ce qui n’est pas vraiment agréable à l’oreille. L’autre défaut qu’on peut lui trouver est que l’audio manque parfois de clarté en tout cas quand on compare le même morceau diffusé depuis une enceinte Bose SoundLink Mini II.

Beats est synonyme de basses et la Pill+ ne fait pas exception : elles sont bien présentes sans pour autant dénaturer le morceau écouté. Si vous en écoutez un sur lequel les basses sont mises à contribution, cela donne un réel coup de peps.

Malgré les quelques défauts relevés ici et là, j’ai trouvé que dans l’ensemble, l’enceinte délivrait un son de qualité. De plus, elle propose une innovation à travers son application Beats Pill+, actuellement proposée uniquement aux utilisateurs iOS et Android. Elle permet, en utilisant un autre enceinte Pill+, de proposer des fonctions supplémentaires : amplification (diffusion sur les deux enceintes), stéréo (lecture dédiée des sorties droite et gauche), et DJ (contrôle de la musique).

160404_Beats_Pill_23

Même si sa fonction première est d’écouter et d’apprécier la musique, la Pill+ fait aussi office de kits mains-libres. En effet, quand votre smartphone est appairé avec l’enceinte, en prenant un appel entrant, vous pourrez échanger avec votre interlocuteur via l’enceinte. La qualité audio est bonne et votre correspondant vous entend, vous comprend et c’est le principal.

Il existe un autre élément, même s’il peut sembler insignifiant, qui montre encore une fois que Beats est désormais intégré dans l’environnement Apple. En appairant votre iPhone à l’enceinte, sur votre smartphone, vous retrouverez un icône dédié à la Pill+ ainsi que la charge restante de l’enceinte (en %), ce que vous n’aurez pas sur Android ou sur Windows Phone. J’avais déjà signalé ce point sur le test du casque Beats Solo2 Wireless.

160404_Beats_Pill_22

Une dernière petite remarque : pensez à désactiver vos notifications car elles viendront interrompre votre morceau de musique en permanence.

Batterie et autonomie

La capacité de la batterie n’est pas indiquée mais le constructeur annonce une autonomie de 12h d’écoute. Dans les faits, j’ai tenu un peu plus de 10h avec une pleine charge. Je ne sais pas s’il faut vraiment le préciser mais l’autonomie dépendra du niveau de volume défini. Il faudra patienter 3h pour que la batterie retrouve sa pleine capacité. Tout comme le casque Beats Solo 2, les leds vous indiqueront où vous en êtes. A titre d’exemple, pensez à brancher votre enceinte quand la dernière led (celle proche du bouton power) s’allume en rouge car cela signifie qu’il reste moins de 10% de charge

Prix et disponibilité

L’enceinte Bluetooth Beats Pill+, présentée en fin d’année 2015, est disponible en noir ou en blanc et est proposé depuis cette période au prix de 259€, que ce soit sur le site Beats ou Apple. Maintenant, je vous invite à effectuer quelques recherches car vous devriez pouvoir la dénicher sous la barre des 200€.

160404_Beats_Pill_01

Conclusion

Je trouve dommage d’arriver à peu près à la même conclusion que les quelques produits Beats déjà testés : l’enceinte Pill+ est un bon produit qui propose un son puissant et de qualité mais son prix de commercialisation est élevé. De plus, pour profiter de fonctions supplémentaires (avec l’application Pill+), il faut remettre la main au portefeuille.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz