Compte Rendu du Playstation Expérience

0
PARTAGER
Compte Rendu du Playstation Expérience

Hier s’est tenu le Playstation Expérience, une conférence élaborée par Sony pour fêter comme il se doit les 20 ans de la marque Playstation (la sortie de la première Playstation date de décembre 1994) , mais aussi pour glisser deux-trois annonces de taille. Alors qu’en est-il ? Pari réussi ?

Après un peu plus d’un an d’existence, la Playstation 4 affole les compteurs. Démarrage record à travers la monde en matière de ventes, la console a su durant un an tenir la dragée haute face à sa concurrente directe, la Xbox One. Bien que les deux consoles n’aient pas à mon sens encore un catalogue de jeux très fourni. Elles semblent tout de même plaire et essayer déjà de se différencier l’une de l’autre avec des jeux exclusifs à chaque support, des fonctionnalités et des politiques du jeu vidéo différentes. Si la Xbox One peut compter sur Titanfall, Sunset Overdrive et les deux simulations de course Forza ( l’épisode 5 et Horizon 2), la PS4 comptabilise Killzone Shadow Fall, InFamous Second Son et DriveClub dans ses rangs. Le combat semble serré, mais Sony semble avoir bien d’autre atouts dans sa manche et peu compter sur le soutien de ses studios internes ou partenaires efficaces et talentueux.

Sony n’a pas fait les choses à moitié en présentant une par une les grosses exclusivités de sa console qui rythmeront l’année 2015. Beaucoup de redite de l’E3 tout de même, mais il faut souvent marteler l’esprit des médias et des joueurs, ça fait pas de mal ! Bloodborne, dans la droite lignée des Souls a été bien mis en avant, tout comme l’impressionnant The Order 1886. Deux titres assez sombres si confère a la PS4 un côté très mature avec des environnements durs et violents.

Le premier, Bloodborne, un hack´n slash développé par From Software ( Darks Souls et Démon’s Souls) garde l’ADN de ses aînés : difficile et exigeant. Pour faire détruire du monstre dans une atmosphère très noire, il faudra patienter jusqu’au 25 mars.

Le second est The Order 1886 qui a refait parler de lui avec une nouvelle séquence de gameplay avec une mise en scène aux petits oignons.

On continue avec les exclusivité avec David Jaffe (créateur de la saga des God Of War) qui est venu sur scène nous présenter Drawn To Death. Le titre est très graphique avec ses traits crayonnés, façon bulle de BD, le gameplay quant à lui s’avère tout aussi fou avec son action frénétique proche d’un Quake. Ça bourrine, c’est fun. À mi-chemin entre un Madworld et un Sunset Overdrive, le jeu est attendu courant 2015. J’espère qu’il y aura une aventure solo conséquente et pas qu’un jeu multi.

Autre jeu à surveiller de près, Tearaway Unfolded. Le studio Média Molécule avait livré en 2013 Tearaway, une ode à la poésie avec une aventure faite entièrement de papier. Malheureusement, malgré le succès critique, les joueurs ne se bousculèrent pas pour l’acheter et le jeu fut un bide. Le studio, loin d’être dépité, décida de renouveler l’expérience Tearaway sur PS4 avec un épisode exclusif prévu pour 2015.

Point d’orgue de la conférence, la séquence de gameplay de 15 minutes du quatrième volet (hors épisode Vita) d’Uncharted. Graphiquement sublime, une profondeur de champs incroyable, des textures plus réalistes que jamais, Uncharted 4 s’avère proche de ses aînés. On y retrouve des phases d’escalades vertigineuses, des séquences de gunfight jouissives dans des arènes un peu plus vastes qu’à l’accoutumé et des petites cinématiques bien sentis pour rythmer l’aventure. Un cocktail, bien que classique,reste efficace. Naughty Dog nous réserve le jeu pour 2015 et s’avère à ce jour, la plus grosse Killer-app de Sony pour faire vendre des consoles l’année prochaine.

D’autres titres m’ont également surpris, comme Until Dawn qui remet l’horreur, la vraie, au cœur d’un jeu et l’annonce surprise de God Of War 4 sur PS4.

Le bémol est assurément le triste constat de la PS Vita. Pas de grosses annonces de jeux, ni même de fonctionnalités à se mettre sous la dent pour raviver un peu l’intérêt de la petite console portable de Sony. Si même Sony semble la délaisser … D’un côté, avec un planning de sorties moribond pour les joueurs occidentaux et les interactions multiples entre la PS Vita et de la PS4 qui ont déjà été énoncées au dernier E3, Sony n’avait pas grand chose à servir durant cette conférence pour attiser la curiosité sur sa console. On peut tout de même énoncer Shovel Knight, Bastion (également prévu pour PS4) et Résident Evil Révélations 2.

Globalement nous avons eu un gros rappel des conférences de l’E3 et de la Gamescom. L’initiative est intéressante et permet à Sony de se positionner pour les fêtes de fin d’année en rappelant un planning fourni et équilibré entre suites (Uncharted 4, Tearaway) et nouveaux titres (Bloodborne, The Order 1886, Drawn The Death). Sony devra choyer ses jeux au maximum.

Que faire, face à cette communication ? Microsoft devrait faire une conférence en début d’année prochaine afin de rappeler les futurs hits qui garniront sa console durant l’année 2015 et pourquoi pas 2016. Quantum Break du studio Remedy (Max Payne et Alan Wake), Halo 5, Ori and The Blind Forest sont clairement des titres qui feront la différence et ce, lors du choix crucial entre l’achat d’une Xbox One et PS4. À moins que Microsoft souhaite marquer les esprit avec un E3 d’anthologie …

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz