Découverte du Galaxy S4, une évolution plus qu’une révolution

0
PARTAGER

Suite à la présentation du Samsung Galaxy 4 le 15 mars dernier, c’est dans le VIIIe arrondissement que  nous avons été conviés à découvrir le dernier smartphone du constructeur coréen. Et s’il ne fait aucun doute que ce GS4 est fortement attendu par les afficionados de la marque, nous n’avons pas été les témoins, lors de ces 4 heures passées en sa compagnie (et en celles de nombreux bloggers), de manifestations d’enthousiasme excessif. Pour faire une analogie, le GS4 a reçu le même accueil que l’Iphone 4S lors de sa sortie. Plus qu’une révolution, il s’agit donc davantage d’une évolution du GS3.

En attendant le test, nous allons faire un rapide tour du propriétaire.

 

130424_priseenmains4_01

 

Au premier abord, pour ceux d’entre vous qui ont eu le Galaxy 3 entre les mains, il est difficile de distinguer des différences. Collés l’un contre l’autre, seul le design de la coque arrière permet de reconnaître le nouveau de l’ancien, et encore faut-il coller les yeux dessus. Pas de rupture non plus sur les dimensions ou sur la qualité, plastique solide et Gorilla Glass sont toujours de la partie.

En fait, c’est  un peu dans le hardware embarqué et dans les couches logicielles qu’il convient d’aller chercher les rares différences, points autour desquels le fabricant avait axé sa présentation.

Concernant le matériel, le Galaxy 4 est à ce jour le téléphone le plus puissant présent sur le marché. Avec les 2 Go de mémoire vive embarqués et le processeur Snapdragon 600 (Quad-Core 1,89Ghz), fluidité et réactivité sont de la partie. Le multitâche fonctionne à merveille, et sur le paier les activités multimédias devraient être une vraie partie de plaisir. Reste que nous aurions préféré pouvoir bénéficier de la version du S4 doté du processeur Exynos 5 octa-core cadencé à 1,6 Ghz.

Il convient aussi de noter que la résolution atteint désormais le Full HD (1920 x 1080 pixels) et que la diagonale passe à 5 pouces (en S-AMOLED toujours)… Sympathique mais ce n’est pas non plus le Pérou. A noter que le téléphone accepte le toucher avec des gants. Dommage, nous avons des températures estivales mais rien que pour vous, j’irai tester dans une chambre froide.

Enfin, le constructeur privilégie toujours la batterie amovible (2600 mAh) et le slot micro SD.

 

Reste maintenant à aborder les gadgets dont le constructeur a doté son dernier né.

 

130424_priseenmains4_02

 

En premier lieu vient la détection des mouvements de la main par effleurage de l’écran, Air Gesture… Je me suis entraîné toute la soirée mais non, allez savoir pourquoi, impossible d’utiliser la fonctionnalité… A moins que le retour haptique m’ai systématiquement donné l’impression que je touchais l’écran, il faudra que je vérifie ce point lors du test.

Toujours dans la détection du mouvement, la fonction SmartPause qui, quand elle est activée, permet à l’appareil de détecter ou se porte votre regard. Gadget utile dans les transports en commun par exemple. En pleine série, au moment critique, vous relevez la tête pour vérifier la station et …. sauvé par le téléphone qui met la vidéo en pause, le temps que vos yeux reviennent sur l’écran…

Un must have non ? Bon d’accord peut-être pas jusque là mais c’est tout de même bien pensé.

Pour ce qui est des fonctions Smart Scroll (défilement par le regard… pour les gens qui ont les mains sales ? ) ou Group Play (partage, mais uniquement sur GS4, de fichiers, musique et photos), les idées sont présentes mais elles tiennent plus du gadget que d’un point méritant à eux seuls l’achat du téléphone. A voir si Samsung étendra l’utilisation de Group Play à tous ces derniers smartphones et tablettes.

Reste la première impression, et surtout la question : A qui s’adresse ce téléphone ?

A mon sens, et en attendant de pouvoir le tester plus avant, ce téléphone plaira en premier lieu aux inconditionnels de la marque. En revanche, pour ceux qui possèdent un GS3, le changement ne se justifie pas, ce dernier étant encore largement suffisant pour répondre aux besoins et aux usages qui sont les nôtres.

En revanche, pour tout ceux qui disposent d’un téléphone plus ancien, la question mérite d’être posée calmement et de prendre le temps de la réflexion. Sur le créneau des smartphones haut de gamme, le GS4 va devoir affronter de sacrés challengers, Sony Xperia Z et HTC One en tête.

 

130424_priseenmains4_05

130424_priseenmains4_04

 

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz