E3 2015 : Compte Rendu de Nintendo

0
PARTAGER

Après une année 2014 qui a redonné un second souffle à la Wii U de Nintendo l’heure est à la confirmation. Portée par les deux system-sellers que sont Mario Kart 8 et Super Smash Bros, l’année 2014 s’était placée sous les meilleurs auspices pour Nintendo. Ajoutons à ce planning de rêve, la venue de d’autres titres plus modestes à l’instar de Captain Toad, Bayonneta 2 et Hyrule Warriors, un trio dans le catalogue de jeux

Les enjeux sont plus qu’importants pour Nintendo. La firme doit montrer son soutien indéfectible à sa console en proposant une vague de jeux incroyables, capables de raviver l’étincelle dans le regard des joueurs. Un pari audacieux qui devra se faire par le biais de nouvelles licences, de l’appui d’éditeurs tiers et de retours de séries phares « made in Nintendo ». Si la tendance tend vers cette équation ces derniers temps avec des titres comme Splatoon, Xenoblade X et Yoshi’s Woolly World, la firme japonaise se doit d’enfoncer le clou avec bien d’autres belles annonces pour les mois à venir. Reconquérir le cœur des joueurs nostalgiques de l’époque SNES-N64, conserver les casual-gamers glaner avec la Wii et les autres joueurs déroutés par la philosophie des dernières années de Nintendo. Le pari est osé … Verdict ?

Des grosses déceptions …

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, l’annonce de StarFox Zéro était un évènement pour moi, mais le jeu s’est avéré à mes yeux extrêmement décevant. Techniquement à la rue avec des graphismes honteux dignes de la Nintendo 64 (20 ans en arrière quand même), une modélisation des vaisseaux et environnements intérieurs de mauvais goûts et les espaces extérieurs désespérément vides, j’ai eu dû mal à croire ce que je voyais. De surcroit, le soft avait l’air particulièrement mou du genou et ne procurait aucune sensation de vitesse … Alors que Nintendo peaufine un maximum ses jeux, j’ai été réellement surpris de voir un jeu aussi bâclé pourtant proche de l’échéance de sortie. En effet le jeu est prévu pour la fin d’année.

Je fantasmais sur le retour de la belle Samus Aran dans une aventure dantesque sur Wii U avec pourquoi pas un quatrième épisode de Metroid Prime et au final la conférence propose un Metroid typé multijoueur sur Nintendo 3DS avec un gameplay brouillon et des graphismes, là aussi, dignes d’un autre temps. Autre déception.

…mais aussi des jeux qui valent le coup !

Bien heureusement la conférence de Nintendo nous a tout de même livré des jeux sympathiques dans son line-up des prochains mois à l’instar de Mario Tennis Ultra Smash sur Wii U. Pas forcément attendu, la dernière console de Nintendo se pare donc de son épisode de tennis à la sauce Mario. Une bonne pioche pour les amateurs de l’univers de Mario, tout comme Super Mario Maker longuement expliqué par Miyamoto et son acolyte Takashi Tezuka. Le soft permettra aux joueurs de créer des niveaux de Mario totalement dingues avec toute une base d’éléments conçus à cet effet. Le concept est fun, bien que j’aurais préféré voir cela sur support nomade.

Nintendo en a profité pour remontrer Yoshi’s Woolly World, le jeu façonné par le studio HAL laboratory qui sortira le 26 juin prochain. On y redécouvre une direction artistique travaillée où les décors ainsi que Yoshi sont entièrement constitués de laine. Ceci étant, le gameplay s’articulera autour du fil de laine, livrant ainsi un jeu de plate-forme joli et charmant.

Je vous invite à en savoir plus sur Yoshi Woolly World sur JoysPix’

Les amiibo au cœur de la stratégie

Avec le phénomène mondial des Amiibo, il était évident que Nintendo nous dévoile de nouveaux titres les utilisant. Pompe à fric pour certains ressemblant à des DLC déguisés, objets de collection pour d’autres ou encore accessoires de gameplay, les amiibo se vendent comme des petits pains et Nintendo l’a bien compris en dévoilant le titre Animal Crossing Amiibo Festival. Un party game qui sortira en fin d’année pour la période des fêtes.

Un rapprochement entre Skylanders et les amiibo a également été annoncé. Certains personnages de Nintendo pourront être jouables sur la version Wii U Skylanders Superchargers, en effet les figurines de Bowser et Donkey Kong pourront se fixer sur la base Skylanders. Amusant mais sans plus.

Nouvelle vague de jeux pour la Nintendo 3DS

A l’inverse de Sony, Nintendo semble bien engagé à soutenir sa console portable dans les prochains mois. Bien que la Nintendo 3DS accuse un certain ralentissement des ventes dû en partie à l’essoufflement des phénomènes Animal Crossing/Tomadachi Life, Nintendo ne perd pas espoir pour redonner un petit coup de boost à sa console. Pour se faire Nintendo use de ses licences fétiches pour préparer comme il se doit le planning de fin d’année et les fêtes de Noël qui en découlent.

Le premier jeu et pas des moindres est l’annonce de Zelda Tri Force Heroes, un épisode multijoueurs qui rappelle Four Sword sur GameBoy Advance. Il faudra ainsi s’entraider et faire preuve de coopération pour avancer dans les donjons et battre certains monstres. Classique, mais efficace, bien qu’une aventure en solo aurait été bien plus marquante. Sur 3DS nous avons A Link Between Worlds sorti il y a presque 2 ans (qui était déjà une version améliorée de l’excellent A Link To The Past avec un monde similaire mais des donjons différents), les remakes de Ocarina of Time et Majoras Mask, j’aurais bien aimé voir un VRAI NOUVEAU Zelda pour la 3DS.

Autre bonne nouvelle pour les adeptes de RPG à la sauce Mario , Nintendo a annoncé Mario & Luigi Paper Jam Bros, un mix entre la série des Paper Mario et des Mario et Luigi. Les deux licences fusionnent donc, pour je l’espère, tirer profit des deux univers autant proches que différents.

Nintendo a également profité de l’occasion pour dévoiler Hyrule Warrior Legends une réadaptation de Hyrule Warrior. Sorti l’année dernière sur Wii U, la firme a donc songé à porter l’épisode sur console portable avec deux personnages en bonus pour le moment (Tetra et le Roi). Une initiative sympathique, bien que Nintendo sur ce coup tire sur la corde de la facilité.

Même si les attentions sont bonnes, il faut avouer que les jeux présentés donnent un goût amer en bouche. Les jeux sont certes sympathiques, mais Nintendo ne prend aucun risque alors que les joueurs veulent voir un Nintendo de nouveau innovant, surprenant ses fans…

Les absents de la conférence

Bien que Zelda ait été mis de côté volontairement par les équipes de Nintendo lors de cet E3, il existe pourtant d’autres titres qui n’ont curieusement pas été présentés. Le projet façonné par le studio Rétro Studio n’a pas été présenté, idem pour le second volet de la licence Bravely Default.

Courte, manquant de réelles surprises, Nintendo a littéralement raté sa conférence. Les annonces de poids se sont soldées par une levée de bouclier de la part de fans, les annonces de petits jeux n’ont pas soulevé les foules et le planning pour l’année prochaine est désespérément vide. Sic ! Au final je pense que cet E3 est une année de transition pour Nintendo, qui devra attendre 2016 pour présenter les derniers grands jeux de la Wii U et dévoiler les fonctionnalités de la prochaine console de salon. À moins que la console NX faisant le lien entre la Wii U et la 3DS soit au cœur de toute leur attention durant le prochain E3… L’avenir de Nintendo est assez floue et j’espère qu’ils se remettront rapidement en question et éviter de finir comme Sega.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz