#E32014 – Retour sur la conférence de Sony

0
PARTAGER
Conférence Sony 2014

Beaucoup sous-estiment la portée de cet E3. Il est vrai qu’en apparence, le salon de Los Angeles cette année semble assez morne. Pas d’annonces de hardware, de concepts novateurs, de périphériques spéciaux. Pour cause l’E3 de l’an dernier reste gravé dans les mémoires du fait de l’annonce historique de deux hardwares conséquents et qui plus est des consoles de salons. Mais cet E3 c’est en quelques sortes la confirmation. En effet Sony et Microsoft ont deux missions.

La première est de prouver aux premiers acheteurs qu’ils en ont pour leurs argents avec une flopée de jeux qui arrivent dans les prochains mois. La seconde mission est de démontrer par A + B qu’il est nécessaire de passer sur console next-gen pour avoir de nouvelles expériences de jeux, prouver que l’avenir du jeu est là-bas. Car oui, malgré des ventes impressionnantes de Xbox One (5 millions) et de Playstation 4 (7 millions) à travers le globe, beaucoup de joueurs semblent frileux d’acheter un hardware qui ne répond pas forcément à leurs attentes. Du moins pour l’instant.

Les Enjeux

Sony est actuellement leader sur la marché des consoles avec un démarrage historique pour la Playstation 4 et ce, malgré un line-up de lancement pas très folichon. Aujourd’hui encore, les jeux exclusifs à la console et de bonne qualité, comprenez des jeux qui vous font acheter une PS4, ne sont pas légion. Killzone Shadow Fall et Infamous : Second Son apparaissent bien seuls dans un catalogue de jeux sur PS4 quasiment similaire à celui de Xbox One au vu du grand nombre de jeux multisupports qui sortent leurs épingles du jeu. Et si les chiffres nous indiquent que Sony a écrasé la concurrence, il faut bien nuancer ce score. En effet la PS4 est présente sur bien plus de territoires que sa concurrente directe, la console peine à décoller sur le territoire japonais (pourtant historiquement très en phase avec la marque). Enfin la PS Vita semble désormais être relayée au second plan, au vu du peu d’enthousiasme des éditeurs sur la machine, des faibles ventes et du planning de sorties très limité (surtout en occident) et ce, malgré le bundle réunissant la PS4 et la console portable annoncée il y a peu.

Les enjeux sont donc nombreux : rassurer le marché japonais sur la Playstation 4 en annonçant des jeux typés pour le public du Japon, amener une ou deux killer-apps de taille pour faire vendre davantage de PS4 et surtout convertir les derniers septiques à franchir le cap, se démarquer de la concurrence avec des licences fortes ou des concepts originaux. Enfin apporter un second souffle pour la PS Vita avec des jeux universels.

Malheureusement le compte n’y est pas …

Les Annonces de cette conférence

Étrange. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit quand je repense à cette conférence. J’ai vraiment eu l’impression que Sony marchait sur des œufs et n’osait pas tout balancer, comme s’il se réservait encore des surprises pour les prochains évènements de l’année.

Mise à part les jeux multi-supports annoncés, que reste-t-il de concret pour la Playstation 4. Qu’est ce qui nous ferait acheter cette console plutôt qu’une autre ?

On notera le court trailer d’Uncharted 4 qui cristallise les attentes des fans et permet d’entrevoir la future kill-app signé Naughty Dog. Cependant on n’y découvre rien et après l’avoir visionné on est plus frustré qu’autre chose. Pas de séquence in game, pas de cinématique à nous couper le souffle. Dommage.

Sony a plutôt fait du réchauffé en nous montrant une séquence de gameplay du très curieux No Man’s Sky, en confirmant l’arrivée de The Last Of Us Remasterisé sur PS4 et en nous dévoilant davantage The New Order 1886 prévu pour 2015. Bref rien de nouveau. Des titres évidemment très bons, mais on attendait de la nouveauté.

Heureusement quatre annonces vont quelque peu changer la donne. L’annonce surprise de LittleBigPlanet 3, plus coopératif et déjanté que jamais avec de nouveaux personnages. Une annonce surprenante sachant que le studio Media Molécule (créateur de la série) avait annoncé ne rien dévoiler lors de cet E3.

La deuxième annonce est l’exclusivité du prochain titre de Suda 51 (Killer 7, No More Heroes, Killer Is Dead) sur Playstation 4 : Let It Die. Enfin l’annonce de quelques titres zens et planants avec Abzu (par Matt Nava, un ancien de thatgamecompany – Journey et Flower) et Entwined. Enfin la quatrième annonce est surement le retour de Ratchet et Clank.

Sony a aussi pris son temps pour se congratuler de ses bons chiffres de ventes, mais également pour dévoiler quelques fonctionnalités sur PS4 : arrivée de Youtube (enfin), arrivée du Playstation Now et Playstation TV.

Les grands Absents

On remarquera l’absence remarquée de God Of War 4 et de The Last Guardian, arlésienne du jeu vidéo depuis maintenant près de 8 ans. Le projet n’est pas mort selon les dires de Sony, mais on en doute de plus en plus avouons-le. Autre absent et pas des moindres, le projet secret du studio Guerilla Games (Killzone) qui n’a pas fait surface, idem pour les projets du studio français Quantic Dream (Heavy Rain, Beyond Two Souls).

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz