Google fête la journée internationale des droits de l’enfant [#Doodle]

0
PARTAGER
Google fête la journée internationale des droits de l'enfant [#Doodle]

Depuis ce matin, Google a une nouvelle fois laissé place à un tout nouveau logo commémoratif très coloré. Rien de plus normal puisque ce Doodle fête la journée internationale des droits de l’enfant comme tous les 20 novembre de chaque année. La Journée mondiale de l’enfance a été créée en 1954 et est célébrée chaque année le 20 novembre car le 20 novembre marque le jour de l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989.

Cette journée a pour but de sensibiliser le public aux droits de l’enfant, de promouvoir et de mettre en lumière ceux-ci, mais aussi de transformer cette date en actes concrets en faveur des enfants partout dans le monde. Pour beaucoup, quand on parle des droits de l’enfant, on pense avant tout aux enfants des pays pauvres et pourtant, la situation de certains d’entre eux en France est loin d’être des plus normale! Et oui, la France compte aujourd’hui 15 millions de moins de 18 ans qui, pour la grande majorité sont heureux. Mais il ne faut pas oublier que cela n’est pas le cas pour tous… La France c’est aussi :

  • Un million d’enfants pauvres
  • 19.000 enfants maltraités
  • 76.000 sont en danger dans un contexte familial dégradé et qui menace leur développement éducatif et/ou matériel
  • quelque 240.000 enfants placés ou pris en charge
  • 85 000 sont touchés par le saturnisme
  • record des suicides des 15-24 ans.
  • 150 000 filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective
  • 15 000 ne suivent pas leurs cours alors qu’ils sont inscrits au collège ou au lycée et qu’ils n’ont pas encore 16 ans.
  • 15 % des enfants qui arrivent au collège ne comprennent pas ce qu’ils lisent.

Dans le monde, l’Unicef, dans son rapport annuel intitulé « Enfants exclus, enfants invisibles » relève qu’il existe de nombreux enfants qui ne sont même pas enregistrés à l’État civil. Pire, ce même rapport indique que plus d’un milliard d’enfants sur Terre « souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au sida ». En 2015, un enfant meurt encore toutes les 3 secondes. Sans parler des millions d’enfants privés d’éducation, de soins, de nourriture, d’eau potable…

Tout ceci devrait nous faire réfléchir.

 

Sources 1 et 2

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz