111029_googlemaps_00

Cela est assez rare pour en parler, mais comme l’avait annoncé Google en avril dernier, Google Maps devient payant au-delà d’un certain nombre de requêtes, sachant que par requête, il faut comprendre que l’affichage d’une carte Google Maps sur une page Web visitée. La firme de Mountain View justifie cette décision par la nécessité d’assurer la continuité du service qui est toujours plus utilisé. « En introduisant ces limites, nous nous assurons que Google puisse continuer d’offrir gratuitement l’API Maps à une vaste majorité de développeurs » . Bon, il ne faut s’alarmer non plus, sauf pour les très gros consommateurs, car Google Maps devient payant à partir de 25 000 chargements par jour, les 1 000 requêtes supplémentaires étant facturées 4$. Pour les très gros consommateurs, il sera possible d’acquérir une licence Maps API premier à partir de 10 000$ par an!

Cela est donc avant tout une mauvaise nouvelle pour les sites à fort trafic. En effet, 10 000 dollars n’est tout de même pas une petite somme même si lorsqu’un site fait beaucoup de visites, c’est aussi qu’il génère des revenus publicitaire et/ou que sa structure lui permette de supporter cette nouvelle charge financière. Même si nous pouvons comprendre Google, nous ne sommes pas vraiment habitués de payer pour accéder à ses services.

 

source