Google News va bientôt indiquer la véracité d’une actualité

0
PARTAGER
Google News va bientôt indiquer la véracité d'une actualité

Google Actualités ou Google News, le fameux service en ligne de la firme de Mountain View, qui présente les actualités de façon automatisée des articles d’information en provenance de différentes sources sur le web, va évoluer. Ce dernier a effectivement décidé d’indiquer la véracité ou non d’une actualité.

Le web est magique, il suffit de s’y intéresser quelques minutes pour y apprendre tout un tas de choses. L’un des problèmes majeurs, c’est que l’on peut y lire tout et n’importe quoi. Je suis certain que vous vous êtes déjà fait avoir, que vous avez déjà lu une information sur la toile et que vous n’avez pas hésité une seule seconde à en parler autour de vous avant de se rendre compte que l’information était totalement fausse. Qui ne s’est jamais fait avoir en lisant l’un des titres accrocheurs du Gorafi ?

C’est justement pour éviter cela, et au passage conserver sa légitimité, que Google a décidé de proposer une nouveauté à son fameux service Google Actualités ou Google News si vous préférez. Ce dernier va en effet apposer un label « fact check », ou « vérifié » en bon français sur les informations reprises ce qui vous permettra de vous assurer que l’actualité provient d’une source sûre selon Google.

Aujourd’hui, cette nouveauté est apparemment d’ores et déjà disponible aux USA mais également au Royaume-Uni. J’utilise le conditionnel car après avoir effectué un détour sur les éditions américaine et britannique de Google News, je n’ai toujours pas aperçu ce label mais cela ne devrait plus trop tarder. Suivront donc ensuite les éditions dans les autres contrées où Google News existe et notamment en France.

Je ne vois qu’un seul problème à cette nouveauté, c’est que seul Google décide de l’exactitude ou non d’une actualité. Cela veut donc dire que si Google décrète par exemple que les articles de votre serviteur, puisque UnSimpleClic est référencé sur Google Actualités, ne répondent pas à ses critères, hop tous mes articles pourront alors être considérés comme non certains. J’extrapole bien évidemment,  mais tout de même, le fait que seul Google soit juge et partie me dérange légèrement tout de même.

Maintenant, l’avantage à cela tout de même, c’est qu’il faut espérer que cela donne des idées à d’autres et Facebook en tête ! Oui car entre les vrais articles d’actualités, ceux qui se veulent parodiques, ceux avec de simples titres aguicheurs, etc… il est de plus en plus difficile de faire le tri. En même temps, si les utilisateurs stoppaient de partager tout et n’importe quoi, cela résoudrait déjà pas mal le problème.

 

source

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz