HTC Desire 820 : un milieu de gamme complet à prix raisonnable [Test]

6
PARTAGER
HTC Desire 820 : un milieu de gamme complet à prix raisonnable [Test]

Le dernier milieu de gamme de la marque HTC, le Desire 820, avait été dévoilé lors du Salon IFA 2014 qui se déroula, à Berlin, du 4 au 9 septembre 2014 mais nous n’avions pas relayé l’information jusqu’à maintenant. Ma2thieu s’est chargé de rectifier le tir avec cet article et moi je vous propose de partager mes impressions avec ce test plus complet. Quelle complémentarité ! Quelle équipe !

20150320_HTC_Desire_820_30

Package

Le smartphone HTC est livré dans une boîte blanche comparable à celle du HTC Desire Eye testé ici. Elle est blanche, présente un beau visuel du smartphone sur le dessus et les principales caractéristiques sur le dessous. Seule une des tranches contient les informations légales (code barre, nom et référence du modèle,…).
A l’intérieur, on découvre le smartphone, en blanc, ainsi que ses accessoires : kit mains libres, câble USB et adaptateur secteur. Il n’y a pas de guide de prise en main rapide mais des livrets sur la garantie et la sécurité ainsi qu’un petit fascicule qui explique où et comment insérer la carte Nano Sim et la carte Micro SD.

Fiche technique

Le Desire 820 est équipé d’un moteur constitué d’un Snapdragon 615, processeur Octo-Core compatible 64bits (ARM Cortex A53), de 2Go de mémoire vive et d’une puce graphique Adreno 405. Il contient un espace de stockage de 16Go qui peut être étendu jusqu’à 128Go via une carte Micro-SD. Ce smartphone dont les dimensions sont de 157,7 x 78,74 x 7,74 mm et le poids de 155g est équipé d’un écran HD de 5,5″. La résolution est donc de 1280 x 720px et la densité atteint 267 pppi. Pour la photo, l’appareil est équipé d’une caméra arrière de 13,2Mpx et d’une caméra avant de 8,8Mpx. La connectivité est assurée par les composants suivants : wifi 802.11 a, b, g, n, 5GHz, Bluetooth 4.0, NFC, USB2.0, et GPS / A-GPS. Enfin, il est équipé des capteurs standards : gyroscope, accéléromètre, boussole, luminosité et proximité.

En attendant une éventuelle mise à jour vers Lollipop, le HTC Desire 820 tourne sous Android 4.4.4 avec la surcouche HTC Sense 6.

Description

En prenant en main le Desire 820 pour la première fois, on est marqué par sa grande robe en plastique blanc qui entoure toute la façade arrière et les différentes tranches. Cette partie du smartphone est constituée d’un seul bloc. On peut déjà en déduire que la batterie n’est pas accessible. C’est dommage mais c’est également un des marques de fabrique du constructeur taïwanais. Quand on regarde les HTC One , HTC One M8 et Desire Eye testés sur USC, la batterie n’est pas accessible non plus. Il en est de même pour le HTC One M9 présenté tout récemment. Il faut espérer que la batterie soit de bonne qualité. Quand je parle de qualité, je pense évidemment à l’autonomie. Il y a quand même un point sur lequel HTC nous avait habitués à mieux, c’est la conception. Ce « tout plastique » contraste avec le tout aluminium des derniers haut de gamme. En même temps, avec le Desire 820, nous sommes en présence d’un milieu de gamme, ce qui peut expliquer ce choix.

20150320_HTC_Desire_820_14

Faisons une exception à ce chapitre « Description » en partant de la face arrière. A part le capteur photo, de taille importante et qui ressort de la surface, et son flash led, tous deux situés dans le coin supérieur gauche, cette façade est dénuée de toute autre mention ou composant apparent, à part un logo HTC en plein milieu.

20150320_HTC_Desire_820_09

Il faut repartir sur la face avant pour observer de nouveaux éléments. Dans la partie supérieure, on peut lister l’APN spécial selfie, un capteur et un haut-parleur. Ces éléments apparaissent sur une bande blanche qui a son penchant dans la partie basse sur laquelle on trouve également un haut-parleur. Les bordures étant noires comme l’écran et non blanches comme une bonne partie du smartphone, on a l’impression qu’elles sont absentes. Malheureusement, elles sont bien présentes et sur ce modèle, la surface de l’écran n’occupe que 67 % de la face avant.

20150320_HTC_Desire_820_07

 

20150320_HTC_Desire_820_03

D’ailleurs, on peut aussi noter que les bordures des parties supérieures et inférieures sont de tailles différentes. Avec le logo HTC présent en bas, l’espace est trop important à mon goût. Concernant les tranches, celle de droite comprend, de haut en bas, les boutons de volume et celui permettant d’allumer et d’éteindre l’appareil.

20150320_HTC_Desire_820_13

Vu les dimensions du smartphone, il aurait été plus pertinent de mettre les touches de volume plus bas. Quand on est au téléphone, je trouve qu’elles sont difficilement accessibles. Du côté opposé, on trouve un cache qui dissimule les emplacements pour la carte Nano Sim et la carte micro-SD.

20150320_HTC_Desire_820_05

 

20150320_HTC_Desire_820_10

On devine l’emplacement pour une deuxième carte Sim mais elle n’est pas exploitable sur les modèles occidentaux (réservé pour l’Asie). Un peu à la manière des Sony Xperia Z, il faut « attraper » le petit tiroir pour y glisser la carte Sim. Cela relève d’une petite gymnastique des doigts mais on s’y habitue. Le cache est en plastique blanc et je trouve que la conception aurait pu être de meilleure qualité. Cela s’intègre bien à l’ensemble mais il ne me semble pas très robuste. Sur la tranche du bas, il y uniquement l’emplacement pour la prise micro-USB positionné sur la droite.

20150320_HTC_Desire_820_02

Enfin, sur la tranche supérieur, on trouvera la prise casque.

20150320_HTC_Desire_820_15

Interface et Applications

La mise à jour vers Android Lollipop n’étant pas encore arrivée ni même annoncée pour ce modèle, on se retrouve avec une interface déjà connue pour ceux qui suivent l’actualité HTC : Android 4.4.4 et HTC Sense 6. Il n’y a donc aucune nouveauté depuis l’interface présentée sur le test du HTC Desire Eye.

20150320_HTC_Desire_820_28

La barre de notifications présente les notifications et un clic permet de basculer vers la page de raccourcis (luminosité, wifi, Bluetooth, données mobiles,…). La liste des programmes, dont la navigation se fait de haut en bas, présente certains dossiers contenant quelques applications regroupées par thème, qu’elles soient dédiées à HTC ou non : Media, Google, Productivité et Outils.

20150320_HTC_Desire_820_27

On va donc retrouver des applications et outils standards mais utiles (messages, navigateur, email, lampe torche, dictaphone, radio,…) et également des applications spécifiques à HTC même si d’autres constructeurs proposent des applications similaires. Voici un aperçu de certaines d’entre elles.
– HTC Zoé pour créer des extraits des meilleurs moments filmés ou pris en photos. Ils pourront être accompagnés d’une musique puis être diffusés sur les réseaux sociaux.

20150320_HTC_Desire_820_22

– Mode voiture permet de transformer votre smartphone pour rendre accessible facilement certaines fonctions depuis un seul et même écran. Cela en facilite les manipulations (navigation, téléphone, contacts) quand vous êtes en voiture. Attention, vous n’êtes pas censé ignorer que téléphoner ou manipuler son téléphone en voiture est interdit. Laissez votre voisin(e) se charger de cela et roulez en toute sécurité.

20150320_HTC_Desire_820_21

– Outils HTC permet de disposer d’un centre d’aide et de support. Vous pouvez contacter HTC ou naviguer parmi les menus dépannage, santé du smartphone, conseils et mise à jour pour trouver des réponses à vos questions.

20150320_HTC_Desire_820_19

– HTC Scribe transforme votre smartphone en support pour écrire et dessiner. Vous avez accès à toute une palette d’outils et de modèles pour exprimer votre créativité.

20150320_HTC_Desire_820_20

– HTC Backup vous permet de mettre en place une procédure de sauvegarde régulière de votre smartphone. Les éléments à sauvegarder seront enregistrés sur un de vos comptes dans le cloud (Dropbox, Google Drive,…). Vous pourrez évidemment utiliser la même procédure pour restaurer des données.
– HTC Dot View est l’application utile pour personnaliser l’étui du même nom, accessoire indispensable pour bien protéger votre smartphone.

20150320_HTC_Desire_820_18

– HTC Power to give permet de mettre à disposition la puissance de traitement disponible sur votre smartphone pour des projets distants et présents partout dans le monde. Une fois que vous aurez sélectionné des projets et que votre appareil sera en charge ou connecté au wifi, il recevra puis transmettra des données relatives aux projets concernés.
Il ne faut pas oublier HTC BlinkFeed également présent sur ce HTC Desire 820. Je rappelle que cette application permet d’agréger différents flux d’informations provenant de l’actualité comme de vos réseaux sociaux.

Écran

Avant tout, il faut avouer qu’un écran de 5,5″ est appréciable pour les jeux et la vidéo. Je tiens également à préciser qu’il bénéficie d’un traitement Gorilla Glass 3, ce qui le protège des rayures. Par contre, avec un écran aussi grand, on aurait apprécié un écran Full HD mais il semble que HTC ait décidé de faire quelques concessions de ce côté pour proposer un smartphone de qualité pour un prix raisonnable. Du fait de cette dalle HD, la densité se trouve réduite. A part ça, on peut féliciter HTC pour la qualité d’affichage : les couleurs et la luminosité sont au RDV. Je ferais une dernière petite remarque : j’ai trouvé la précision un peu moyenne surtout quand il faut pointer son curseur sur une partie d’un texte ou faire une sélection. Est-ce à cause de mes gros doigts ou de l’écran ? Il y a sûrement un peu des deux mais l’écran y est pour une part importante car je ne reproduis pas cela sur d’autres smartphones.

Performances

Pour un usage standard, le Desire 820 répond très bien aux sollicitations. Le couple processeur / mémoire vive fait très bien son travail. J’ai juste noté, à de rares occasions, quelques ralentissements après avoir sélectionné une des applications parmi l’écran multitâches. Pour les benchmarks, le Desire 820 affiche un score de plus de 29000 sur AnTuTu.

20150320_HTC_Desire_820_29

Pour les jeux, le Desire 820 s’est bien comporté dans l’ensemble même si dans les jeux les plus gourmands, il n’est pas toujours aussi fluide qu’on le souhaiterait. Par exemple sur Asphalt 8, tout est parfait en qualité d’affichage moyenne mais si on passe en qualité supérieure, le smartphone a parfois du mal à suivre quand il y a beaucoup de véhicules. Ce n’est pas aussi fluide mais cela n’engendre pas de lags ou de blocage. Je ne l’ai pas fait mais il faudrait comparer le binôme Snapdragon 615 / Adreno 405 face à d’autres smartphones pour bien se rendre compte des différences de comportement quand il est sollicité. Il faudrait même attendre Lollipop pour exploiter le Snapdragon 615 qui, je le rappelle, est compatible 64bits.
Je précise également que la partie supérieure de la coque arrière à tendance à chauffer. Ce n’est pas gênant mais on le sent bien. Après un match de FIFA15 et 20min de Brothers in Arms 3, l’application CPU-Z a enregistré certains capteurs à plus de 65°.

Son

Je ne fais habituellement pas de chapitre sur le son car je n’ai pas l’oreille musicale et je ne me qualifie pas de connaisseur et encore moins d’expert dans ce domaine. J’en parle tout simplement parce que, encore une fois, la technologie HTC Boomsound apporte un certain punch au smartphone. Avec sa sortie stéréo et cette technologie activée, le rendu est appréciable pour la musique et les vidéos.
Il y a un autre point qui m’a vraiment surpris positivement jusqu’au
point où je me suis dit qu’il fallait en parler. J’ai trouvé la qualité du son, lors d’un appel, vraiment bonne. J’avais limite l’impression d’avoir la personne en face de moi.

Photo

Avant de parler des deux capteurs photos et de leur rendu, je trouve qu’il y a un petit défaut : le capteur dorsal est mal positionné car trop excentré dans le coin supérieur gauche de la façade arrière. Cela signifie que si vous positionnez mal vos doigts lorsque vous prenez une photo, cela se verra sur le rendu. S’il avait été placé un peu plus en retrait, cela serait passé inaperçu.

En termes de résultats, le rendu est plutôt bon pour cette gamme de smartphones. Nous sommes en présence d’un capteur principal de 13Mpx (capteur BSI, f/2.2, lentille 28 mm) autorisant des enregistrements vidéos en 1080p. L’autofocus est bon mais n’arrive pas au niveau d’un haut de gamme tel que le LG G3 mais ils ne jouent pas dans la même cour non plus. Concernant le deuxième capteur, on peut se poser la question de l’utilité d’un capteur de 8Mpx en façade mais il est très probable que cela plaira aux adeptes du selfie surtout que le résultat est pas mal non plus.

20150320_HTC_Desire_820_31

Concernant l’interface, si vous avez lu mon test du Desire Eye, vous ne serez pas perdu, c’est la même. Au lancement du mode photo, vous accédez à une interface épurée et donc très simple à utiliser. On trouve deux déclencheurs (pour la photo et la vidéo) et un autre bouton pour basculer vers la page présentant les différents modes.

20150320_HTC_Desire_820_24

On peut évidemment accéder à la galerie des photos et sélectionner le mode flash à adopter. Les dernières informations disponibles directement depuis cet écran sont le nombre de photos et la durée max de vidéos pouvant être prises (par rapport à la mémoire disponible). Pour les options complémentaires, il faudra cliquer sur le bouton en forme de point de suspension.

De multiples options

Il existe bien des options mais elles sont dissimulées dans un menu afin de ne pas surcharger l’interface principale, ce qui est une bonne chose. Les adeptes de la photo seront ravis d’apprendre qu’ils peuvent prendre la main sur de multiples options : mode de prise de vue (automatique, ralenti, nuit, HD rapide, HDR, anti-tremblements…), sélection ISO (Auto ou de 200 à 1600), différents paramètres ou encore des effets à appliquer (distorsion, vintage, sépia, profondeur de champ,..). Le dernier icône permet de définir les paramètres (résolution, emplacement où enregistrer les photos, son du déclencheur, affichage de la grille).

20150320_HTC_Desire_820_32

20150320_HTC_Desire_820_33

Pour les différentes modes, le Desire 820 propose la même chose que pour le Desire Eye : Appareil photo, autoportrait, double capture et photomaton. Le mode Appareil photo correspond au mode normal alors que le mode Autoportrait permet de basculer vers le capteur frontal pour prendre un selfie. J’avais déjà expliqué le principe des deux autres modes dans le test du Desire Eye. Photomaton permet de reproduire le mode de fonctionnement d’une machine photomaton : 4 photos sont prises successivement avec un décompte avant chacune d’entre elles, le temps d’ajuster son costume, de se recoiffer, ou de faire la grimace suivante. Le résultat apparaît sur une seule et même photo coupée en 4. La qualité de cette dernière s’en trouve réduite mais c’est bien suffisant pour l’usage que j’en ai fait. C’était pour tester et m’amuser et non pour de la retouche photo. Le mode double capture permet de prendre deux photos mais cette fois, c’est une photo par capteur. L’une est prise avec l’APN principal tandis que l’autre est prise par le capteur frontal.

20150320_HTC_Desire_820_34

 

Dans ce mode, j’ai trouvé dommage de ne pas pouvoir prendre les photos en même temps. En passant sur ce mode, l’écran est coupé en deux mais celui lié au capteur frontal reste noir le temps que la première photo soit prise. Ensuite, vous passez en mode frontal et la photo prise avec le capteur principal apparaît de l’autre côté. J’aurai préféré pouvoir capter les deux moments en même temps.

Batterie et autonomie

Du fait de sa conception monobloc, il n’est pas possible de changer la batterie de 2600mAh qui alimente le Desire 820. D’un côté, le smartphone est équipé d’un processeur octo-core récent et de l’autre, uniquement d’un écran HD, et donc moins consommateur. Le sujet était donc de savoir comment cette batterie se comporterait en utilisation normale et quand l’appareil est sollicitée ?Au final, en utilisation standard, on dépasse la journée sans problème. En veillant à désactiver la synchronisation et à limiter les connexions Wifi et Bluetooth, on peut s’approcher des deux jours. Inversement, si on le sollicite trop, on passe la journée mais ce sera tout juste. Quand le smartphone est vraiment sollicité (jeux 3D), on voit très bien l’impact sur l’autonomie, surtout en observant la courbe d’utilisation de la batterie dans les paramètres : c’est la chute libre.

20150320_HTC_Desire_820_23

Pour prolonger son autonomie, il est possible d’activer les modes Économie d’énergie (normal ou extrême). Cela a pour effet de réduire la sollicitation de l’UC et la luminosité de l’écran, de passer en vibreur et de couper les connexions lorsque l’écran est éteint. En mode extrême, certaines fonctions sont désactivées dès que la batterie atteint un seuil défini dans les paramètres. Je ne peux que conseiller ces différents modes qui se sont avérés efficaces.

L’autonomie n’est donc pas le point fort de ce smartphone mais il se situe dans la moyenne. Par contre, le point le plus décevant concerne le temps de chargement. Avec une batterie restante à 5%, j’ai mis près de 2h30 à la charger entièrement l’appareil. C’est trop long…

Conclusion

N’ayant pas de point de comparaison avec le modèle précédent, j’ai eu envie de le comparer avec ses frères haut de gamme (Desire Eye ou HTC One) mais il ne faut pas le faire, ce n’est pas fairplay. En termes de conception, HTC a du faire quelques concessions (tout plastique et écran HD) mais en échange, cela lui permet d’équiper son appareil de composants d’actualité (processeur octo-core compatible 64bits, APN) et de faire partager une expérience utilisateur déjà « éprouvée » avec ses appareils haut de gamme (interface et applications HTC). Avec ce Desire 820, HTC nous propose un bon choix pour des personnes recherchant un smartphone récent et complet pour un prix raisonnable (environ 360€).

Laisser un commentaire

6 Commentaires sur "HTC Desire 820 : un milieu de gamme complet à prix raisonnable [Test]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
jerome
Invité

bonjour est il possible de passer des appel video avec le htc desire 820? merci pour votre reponse

Fanfan
Invité

J’ai acquis ce téléphone HTC desire 820 et j’en suis vraiment vraiment vraiment ravis ! il est génail et je trouve le plastique qui l’emballe très joli, j’en ravi au 12 ème HTC et je ne suis pas prêt de changer de marque !

stephanios33
Invité

Excellent test. Très complet. Comme les hauts de gamme sont de plus en plus coûteux,je pense me laisser séduire par celui-ci, modèle très bien équilibré en performances/prix visiblement.

wpDiscuz