Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth [Test]

1
PARTAGER
Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth [Test]

Jusqu’à maintenant, j’ai été amené à utiliser et à tester plusieurs modèles d’objets connectés, que ce soit des montres ou des bracelets mais celui que je vous présente aujourd’hui est un peu particulier. Le Huawei Smartband Talk B2 a la particularité d’être un bracelet connecté qui se transforme en oreillette Bluetooth. Grâce à son écran, vous pouvez suivre votre activité en temps réel (nombre de pas, distance, sommeil) et être informé d’un appel entrant. C’est dans ces moments que le Huawei Smartband Talk B2 révélera son arme secrète. Cela vous intrigue ? Lisez ce test et vous comprendrez mieux comment fonctionne ce produit.

Coffret

Le Smartband Talk B2 est livré dans un boitier en plastique dont la partie supérieure est transparente, afin de voir le produit. Jusque-là, rien ne le différencie d’un autre bracelet connecté. Vous allez voir que le packaging a été bien pensé. En ouvrant, on découvre le Smartband, dont le bracelet entoure un socle, ainsi qu’une petite pochette en carton contenant deux livrets (garantie et guide de démarrage).

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_02

En fait, tous les autres éléments sont logés dans le socle dont un des côtés s’ouvre. Il nous dévoile alors un câble USB et des oreillettes de rechange. Le tout est vraiment impeccablement rangé, ce qui est plaisant et renvoie une impression de qualité. Il reste à confirmer cela en faisant le tour de l’objet et en l’utilisant.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_01

 

Fiche technique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous présente les principales caractéristiques de sa fiche technique. Le Smartband Talk B2 existe en deux versions dont les dimensions et le poids varient : 235,10 x 22 x 11,88 mm pour la version avec bracelet en cuir et 242,85 x 22 x 11,88 mm pour la version avec bracelet en silicone, celle testée. La première pèse 32,2g (dont 19,7g pour le bracelet) et 30,6g pour la seconde (dont 18,1g pour le bracelet). Le boitier comprend un écran tactile de 0,73’’ (128 x 88px), un seul bouton physique et deux micros (pour la réduction du bruit ambiant).

Il est équipé d’une batterie de 95mAh qui, selon le constructeur, lui permet d’atteindre une autonomie en veille jusqu’à 14 jours (sans connexion Bluetooth) et jusqu’à 6 jours en appel (suivant le nombre d’appels). Toujours selon Huawei, il faudra patienter 1,5h pour recharger l’appareil, via un câble micro-USB standard. Equipé d’une connectivité Bluetooth 3.0, le Talk B2 est compatible avec tous les smartphones sous Android 4.0 ou iOS 7 (et versions supérieures).

Le site web français du constructeur indique une résistance à l’eau et à la poussière mais il faut basculer sur le site international pour apprendre qu’il s’agit d’une certification IP57.

Description

Le premier point visible quand on découvre le bracelet est qu’il contient un écran, ce qui le différencie d’une partie des bracelets concurrents. Le Smartband Talk B2 est constitué d’un boitier en plastique de forme rectangulaire comprenant un seul bouton physique, sur le côté droit.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_14

Il permet d’allumer ou d’éteindre l’appareil mais également l’écran. Il est accompagné de deux petits trous qui correspondent aux micros.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_04

À ce boitier sont fixés deux autres pièces (une de chaque côté) qui font la jonction avec le bracelet, cette fois en silicone. C’est sur cette pièce présente sous le boitier que viennent se loger deux autres boutons (un de chaque côté). En appuyant dessus, on libère une partie du boitier pour transformer la pièce « libre » en oreillette.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_05

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_16

Le bracelet, décoré par des lignes dessinant ce qui ressemble à des vagues, se fixe via un pico après l’avoir glissé dans un passant. Un logo de la marque Huawei est présent à l’une des extrémités du bracelet. Les deux parties du bracelet peuvent être retirées en faisant glisser des petites pièces présentes sous le boîtier.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_08

Le mode de fixation est simple mais fonctionnel. Il est surtout suffisant dans le cas où le bracelet viendrait à se détacher, ce qui ne n’est pas arrivé en trois semaines d’utilisation.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_07

Quand on retire la partie du boîtier qui se transforme en oreillette, on découvre celle qui viendra se loger dans l’oreille ainsi que l’emplacement pour la prise micro-USB. C’est donc uniquement ce « bloc » qui sera alimenté, l’autre partie ne servant que de bracelet et de « réceptacle » pour l’oreillette.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_11

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_12

Dans l’autre partie, celle restée fixée au bracelet, on découvre une mention « Talkband ». Il n’y a aucune autre inscription ou bouton. Il en est de même pour le dessous.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_13

Initialisation de l’appareil

Pour démarrer l’appareil, il faut appuyer sur le bouton physique présent sur le côté jusqu’à l’apparition du logo Huawei. Viennent ensuite les informations suivantes : indicateur Bluetooth, charge restante et enfin l’heure et la date. Les données relevées par le bracelet seront visibles sur des écrans accessibles via un mouvement de glissement sur l’écran, vers le haut ou le bas. Par contre, Huawei a fait l’impasse sur la couleur. Il faudra donc se contenter d’un affichage en N&B et c’est tant mieux pour l’autonomie. Je reviens évidemment sur les différents écrans un peu plus tard.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_19

Au premier démarrage, il faut appairer votre bracelet avec votre smartphone pour permettre l’initialisation. Je rappelle que le Smartband Talk B2 est compatible iOS et Android. Il faut juste que votre appareil soit équipé du Bluetooth 4.0. Pour mon test, j’ai connecté le bracelet au smartphone Huawei P8 Lite testé ici mais aussi avec deux autres smartphones Android concurrents. Dans tous les cas, la connexion s’est établie rapidement et le bracelet a très bien fonctionné.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth [Test]

Pour l’initialisation, du côté de votre appareil Android, il faut télécharger l’application Huawei Wear même si le bracelet est très bien reconnu lors de l’appairage, même sans cette application. Cette dernière va surtout vous permettre de paramétrer l’appareil et de prendre connaissance des données relevées par le SmartBand Talk B2.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

Une fois l’une ou l’autre des applications installée (iOS ou Android), il faut activer le Bluetooth sur votre smartphone ainsi que sur le bracelet. Pour ce dernier, il faut effectuer un appui prolongé sur le bouton physique puis cliquer sur l’icône Bluetooth quand il apparaît. Avant d’aller plus loin, à son lancement, on voit que l’application peut être utilisée pour l’autre bracelet de la marque : le Huawei Smartband Talk B1. Attention, l’application ne peut se synchroniser qu’avec un seul des deux bracelets Huawei à la fois.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

Un tutoriel vous explique rapidement ce que vous pourrez faire avec le bracelet avant de proposer l’appairage des deux appareils. Ce dernier s’est effectué du premier coup et très rapidement. Ensuite, on passe nécessairement par la création de son profil et la définition de ses objectifs. Vos aurez droit de voir une animation et de ressentir des vibrations si vous atteignez un objectif.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_23

L’application Huawei Wear

Les différents écrans

Le premier concerne l’exercice et comprend les éléments suivants : le nombre de pas effectué, les nombre de calories brûlées correspondant, le temps correspondant et une timeline (ligne de temps avec les activités). À chaque fois que vous accédez à cet écran, les deux appareils se synchronisent pour afficher des données actualisées.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

La deuxième page concerne le sommeil et est accessible après un mouvement vers la droite. En portant votre bracelet durant la nuit, ce dernier pourra vous indiquer, à votre réveil, combien de temps vous avez dormi, le type de sommeil (profond ou léger) et combien de fois vous vous êtes réveillés.
Sur un bandeau noir présent en haut de l’écran, un icône à gauche permet de basculer vers les options du bracelet et un clic sur le nom du bracelet, au centre de l’écran, vous permet de connaître l’autonomie restante ou de connecter l’application avec un autre bracelet. Le dernier icône, à droite, donne accès à quelques options supplémentaires.

L’écran Exercice

La partie exercice présente des données actualisées à chaque synchronisation mais comprend aussi une page présentant le bilan de la semaine ou du mois.

Activité quotidienne

Le premier écran présente un double cercle représentant le nombre de pas effectué et le nombre de calories correspondant, le cercle complet équivaut l’objectif fixé. Au-dessous, l’application vous affiche les calories consommées sous forme d’aliment. On apprend que 171Kcal équivaut à un pilon de poulet. Faire de l’exercice tout en s’amusant, c’est pas mal non ? Encore au-dessous, l’application indique la durée totale de marche ainsi que la distance parcourue. Enfin, tout en bas, vous pouvez afficher, via un mouvement du bas vers le haut, un volet décrivant votre d’activité, de la nuit précédente jusqu’à la fin de la journée.

Pour avoir comparé les chiffres relevés par le bracelet Huawei avec d’autres appareils (objets connectés ou smartphones), j’arrive au même résultat à quelques pas près. On peut donc s’y fier les yeux fermés sauf peut-être parfois quand il indique une petite activité cyclisme ou course. Pour la course, il m’arrive de marcher un peu vite mais quand même. Pour le vélo, je pense qu’il s’agit en fait de trajets en bus. Le reste, par contre, est dans l’ensemble, bien représentatif de l’activité effectué

Bilan et progression

C’est en cliquant sur les cercles du premier écran qu’on bascule vers le mode « bilan » qui vous présente l’activité de la journée (en pas ou en calories) sous forme d’histogramme, avec l’heure en abscisse et le nombre de pas en ordonnée. On retrouve également un bilan chiffré de cette même période (nombre de pas, durée totale de marche, distance parcourue et calories brulées) mais cette fois présenté sous différentes lignes en fonction des activités réalisés (marche, course, vélo,…).

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

Trois icônes positionnés tout en bas de l’écran permettent de passer sur l’activité du jour (utile si vous aviez été consulté vos bilans précédents avec les flèches de déplacement présentes en haut de l’écran), de partager ses infos par exemple sur les réseaux sociaux et enfin de basculer sur un bilan mensuel. Ce dernier affiche sur une même page un bilan du nombre de pas mais également du sommeil. Il est toujours possible d’afficher les calories brulées à la place des pas puis de naviguer entre les mois pour prendre connaissance de la progression.

L’écran Sommeil

Pour ce bracelet, pas besoin de l’informer que vous allez vous coucher et dormir. Il va débuter son enregistrement dès lors que vous arrêterez de bouger. En d’autres termes, Pas besoin d’appuyer sur un bouton pour passer en mode nuit, le bracelet effectue ce « switch » automatiquement.

Pour l’affichage du bilan du sommeil, ce n’est pas présenté sous forme de cercle mais sous forme de surface de couleur et de taille différente, suivant la durée et le type de sommeil. Vous découvrez également combien de fois vous vous êtes réveillés pendant votre sommeil et également une indication sur la qualité de ce dernier. Encore une fois, le bilan est bien représentatif même si je l’ai trouvé un peu sensible sur le nombre de réveils.

Les paramètres

Une fois le profil créé (à l’initiation du bracelet), c’est via le menu de droite sur la page d’activité quotidienne que vous pourrez le modifier (taille, poids, sexe et âge). Si vous souhaitez vous servir du Talkband B2 pour effectuer un vrai suivi de votre poids (et maigrir par exemple) ou passer par un autre programme pour le suivi de votre application, Huawei Wear peut se connecter au service MyFitnessPal ou UP. Le menu de gauche présente un résumé de l’appareil (modèle de bracelet, charge restante et statut de la connexion bluetooth) ainsi que les différentes fonctionnalités.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

 

Rappel d’activité

En paramétrant cette option, une fois le délai passé (parmi la plage horaire définie), le bracelet vous avertira gentiment qu’il faut faire un peu d’exercice en allant marcher un peu. Cela se matérialise par une vibration et par une petite animation sur l’écran du bracelet.

Rappel de déconnexion

Cette fonction « Rappel de déconnexion », également appelé « Anti-theft reminder » (anti-vol), permet de vous signaler, par des vibrations et un visuel (Bluetooth barré), que vous êtes hors de portée de votre smartphone. Durant ma période de test, j’ai été surpris de sentir cette vibration alors même que j’avais désactivé l’option. C’est toujours utile de savoir que le bluetooth est hors de portée mais ça consomme de la batterie.

Alarmes

Via l’application, il est possible de définir plusieurs types d’alarme. La première, nommée « alarme intelligente », vous réveillera s’il détecte que vous passez dans une phase de sommeil léger. Il vous suffit de définir la période durant laquelle l’appareil sera en « observation ».

La seconde « Alarmes d’événements » vous offre la possibilité de créer jusqu’à 5 alarmes qui se matérialiseront par une vibration. Pour les paramétrer, rien de plus simple : une heure, un ou plusieurs jours d’exécution (si alarme récurrente) et un libellé (un nom trop long est refusé).

Les dernières lignes de ce menu permettent de vérifier la présence d’une mise à jour de l’appareil puis de réinitialiser le Smartband Talk B2.

L’écran du Smarband Talk B2

Sur le Smartband Talk B2, l’affichage des informations se fait malheureusement sur une surface plus réduite que celle du boitier. L’écran PMOLED a une diagonale de 0,73″ et une résolution de 128 x 88px. Ce n’est pas gênant pour la lecture car c’est assez gros mais il est dommage d’avoir des bordures noires sur les côtés, bordures encore plus importantes au-dessus et au-dessous. Cet espace n’est pas du tout exploité. La taille du boitier peut par contre s’expliquer par ses différentes fonctions et donc par les composants intégrés. Avec un espace plus important, Huawei aurait pu afficher plus d’informations.

Comme évoqué précédemment, l’affichage s’effectue en blanc sur un fond noir. C’est dommage de ne pas avoir proposé la couleur mais cela a l’avantage de limiter la consommation de la batterie. Le Smartband B2 propose peu d’écrans différents mais le principal y est : informations relatives à la date et à l’heure du jour, le nombre de pas effectué, le temps de sommeil et un dernier écran qui vous permet de déclencher une phase d’activité. C’est un mouvement de glissement vers le haut ou vers le bas qui vous permettra de passer d’une fenêtre à l’autre.

Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth

Le premier écran indique l’heure, la date, le niveau de batterie et le statut de la connexion Bluetooth. Le deuxième affiche le nombre de pas alors que les deux écrans suivants indiquent le nombre de calories brûlées et le temps de sommeil. Chacun des écrans contient une petite animation telle que des pas qui avancent, une flamme qui brûle ou encore une lune qui dort. Le cinquième et dernier écran concerne l’activité. Un clic prolongé (3s avec décompte) déclenche le lancement d’une séance de sport. Vous pourrez visualiser la durée de la séance et éventuellement la mettre en pause avant de l’arrêter. Une fois cette dernière stoppée, le bracelet affiche la durée totale, le nombre de pas et le nombre de calories brûlées.

Un appui prolongé sur le bouton physique affiche le menu Bluetooth et vous propose les fonctions suivantes : appairage de l’appareil, la recherche du smartphone et l’appareil photo. La deuxième fonction est bien utile si vous ne savez plus où est votre terminal alors que la troisième permet de déclencher la prise d’une photo. Une fois que vous avez lancé la fonction « Appareil photo de votre smartphone », un clic sur l’écran du bracelet déclenche la prise de vue. Il faut attendre un léger délai mais cela fonctionne… du moins avec un smartphone Huawei. Je l’ai testé avec le P8 Lite et c’est pleinement fonctionnel. Avec un smartphone concurrent, cela déclenche une application mais pas la photo. Dommage mais cela pourra peut être corrigé lors d’une mise à jour.

La fonction oreillette

Le passage en mode oreillette s’effectue assez facilement et rapidement. Il faut faire le bon geste mais après quelques essais, le fait d’enfoncer les 2 boutons d’une seule main s’appréhende bien.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_09

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_10

Huawei a même pensé à livrer plusieurs embouts afin de de trouver le modèle le plus adapté à votre oreille. Pour avoir testé cette fonction à plusieurs reprises, j’ai été agréablement surpris par le fait qu’une fois positionné dans l’oreille, l’appareil ne bouge plus. On pourrait presque l’oublier.

20150710_Huawei_Smartband_Talk_B2_20

 

Si vous avez laissé l’appareil dans l’oreille, une simple pression sur le bouton vous permettra de prendre un appel entrant. Un deuxième clic mettra fin à la conversation et le volume pourra être ajusté via un mouvement de glissement sur l’écran de l’oreillette. C’est simple et intuitif. Que demander de plus ? Rien du tout, cela fonctionne parfaitement.

Le Smartband Talk B2 n’est pas le seul appareil muni d’un micro et d’un haut-parleur pour prendre les appels mais il est le seul avec lequel on ne vous verra pas en train de parler à votre bracelet. Ce système est vraiment ingénieux et en concevant cet appareil hybride, Huawei a trouvé le bon équilibre entre le tracker d’activité et le casque audio. En effet, le Smartband ne fait pas que kit mains libres pour la prise d’appels, vous pouvez également vous en servir pour écouter la musique diffusée depuis votre smartphone.

Batterie et autonomie

Avec sa batterie de 22mAh et son petit écran monochrome, le bracelet parvient à rester allumé un peu plus de 4 jours et il vous faudra à peine 1h30 pour recharger entièrement sa batterie. J’espérais pouvoir passer la semaine de travail sans le recharger mais avec un écran qui s’allume à la moindre alerte et qui vibre lors d’appels entrants, sa batterie se consomme plus vite. Je n’ai jamais réussi à atteindre les chiffres fournis par le constructeur mais pour un tracker équipé d’un écran, je trouve qu’il ne s’en sort pas si mal. J’ai paramétré et utilisé le bracelet tel que je l’aurai fait s’il était à moi, rien de plus, rien de moins. Je n’ai pas cherché à économiser la batterie pour vérifier son autonomie max.

Je pense que l’autonomie serait supérieure s’il était possible de désactiver l’allumage automatique de l’écran en cas de mouvement. C’est bien pratique pour la lecture car il n’y a nullement besoin d’appuyer sur un bouton mais l’écran s’allume souvent et cela consomme.

Prix et disponibilité

Le bracelet Huawei Smartband Talkband B2 est disponible depuis fin avril et est proposé en 3 coloris : noir, or et argent. Vous pourrez en faire l’acquisition contre 169 euros pour la version basique et 199 euros pour la version premium. Après quelques recherches, vous pourrez la dénicher sur les sites marchands de Darty (169€ ou 199€ suivant la version), de Boulanger (169€), de Webdistrib (165,19€) ou sur Amazon (199€).

Conclusion

J’ai apprécié porter ce tracker d’activité pendant quelques semaines car malgré ses dimensions, il se fait discret et le modèle testé (tout noir) apporte une certaine élégance. Le rendu est probablement encore meilleur avec le modèle Premium mais j’ai trouvé ce modèle plutôt réussi. De plus, cette fonction innovante qui consiste à transformer son bracelet en oreillette est originale et pleinement fonctionnelle. J’aurai apprécié un écran plus grand et plus de fonctionnalités directement accessibles depuis le bracelet. Quant à l’autonomie, j’aurai voulu passer la semaine sans charger la batterie. Enfin, peut-être que le GPS fera partie des composants d’une éventuelle 3ème version de ce bracelet connecté Huawei.

Si vous souhaitez voir à quoi ressemblent les différents modèles et visionner un résumé des principales fonctionnalités du Huawei Talkband B2, la vidéo officielle est disponible ci-dessous.

Laisser un commentaire

1 Commentaire sur "Huawei Smartband Talk B2 : un produit 2 en 1, bracelet connecté et oreillette bluetooth [Test]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
Rojas yves
Invité

Bonjour j ai acquis ce tres bon produit mais ma question est comment je doit faire pour mettre a l heure mon talkband b2 merci

wpDiscuz