iBooks 1.5 : la nouvelle version du lecteur ebook d'Apple

Ce matin, à mon réveil, petite surprise: cela faisait longtemps qu’Apple n’avait pas sorti une mise à jour de son logiciel de lecture, iBooks, qui permet de lire des livres numériques au format epub.

Un logiciel de lecture, iBooks? Oui, mais pas que ça… car derrière iBooks, c’est Safari tourne… et donc le moteur WebKit!

Donc, par la même occasion, iBooks permet de profiter de livres « enrichis », à savoir des livres multimédia incorporant du Javascript, de la vidéo, de l’audio, et plein d’autres choses vraiment très chouettes. Pour l’instant, Apple est le seul sur le terrain du livre numérique enrichi, bien qu’avec sa nouvelle tablette Kindle Fire, Amazon soit dans les starting-blocks pour offrir à ses clients un équivalent, ou au moins un concurrent.

iBooks 1.5

La dernière mise à jour avait malheureusement supprimé le « local storage », qui permettait aux programmeurs de doter leurs livres numériques d’une véritable mémoire capable de mémoriser des scores, de cacher des parties de texte, et de jouer vraiment sur l’interactivité… Les petits malins de la start-up française Walrus avaient posté cet été une vidéo à ce sujet, où ils démontraient qu’on pouvait quasiment créer du jeu vidéo, ou du moins du livre dont vous êtes le héros très avancé, via iBooks.

Et mauvaise nouvelle, cette version ne rétablit pas la fonctionnalité du « local storage ». Les Livres dont vous êtes le héros devront attendre encore un peu avant de voir le jour dans une version très enrichie.

Mais iBooks propose de nouvelles fonctionnalités.

Tout d’abord, un nouveau panel de typographies a été implémenté. On peut choisir désormais la police de caractère de son livre parmi 7 typos, dont la petite nouvelle: « Athelas ».

Un mode de lecture « nuit » a été également ajouté, qui permet de lire son livre sur fond noir plutôt que sur fond blanc.

iBooks 1.5 - nuit

La principale modification (à mon sens) consiste en l’introduction du mode « plein écran » qui permet désormais de lire sans être gêné par les bordures du logiciel iBooks, qui reproduisait de fausses pages de livre papier (gentil de la part d’Apple pour l’utilisateur en mal de papier mais il faut bien commencer à dire qu’on a dépassé cette angoisse de la perte du papier, les gars). À noter que la fonction plein écran était déjà presque implémentée dans iBooks sur iPhone par défaut (avec un écran si petit, normal de vouloir gagner de la place)…

iBooks 1.5 - plein ecran

Enfin, les graphistes d’Infinite Loop ont customisé les couvertures de livres par défaut. Elles apparaissent maintenant dans votre bibliothèque de manière un peu plus stylisée.

iBooks 1.5 - bibliothèque

Pas de quoi fouetter un chat, donc, mais de petites améliorations d’ergonomie toujours appréciables.