iFixit attribue une note de 8/10 à la Microsoft Xbox One S

0
PARTAGER
iFixit attribue une note de 8/10 à la Microsoft Xbox One S

À plusieurs reprises, nous vous avons parlé de iFixit mais principalement pour les smartphones. Je rappelle que cette société est connue pour ces guides de démontage d’appareils électroniques. En fonction de la facilité ou inversement de la difficulté avec laquelle ils sont parvenus à réaliser ces actions, ils attribuent une note sur 10 afin d’identifier les bons et les moins bons élèves, comme à l’école. Cette fois, c’est la dernière console de salon de Microsoft qui nous intéresse. Le bilan est positif puisque iFixit attribue une note de 8/10 à la Xbox One S. J’en profite pour rappeler que la console est disponible depuis le 2 août en version 2To.

Le travail réalisé par iFixit a plusieurs avantages : il permet de savoir si l’appareil concerné peut être démonté/remonté et donc réparé sans trop de difficultés mais aussi de mieux connaître la machine en dévoilant les matériaux et composants utilisés. Sur ce dernier sujet, les manipulations décrites dans le « guide » iFixit nous permettent d’en apprendre un peu plus.

La Microsoft Xbox One S reçoit la note de 8/10 par iFixit

Le premier élément et pas des moindres quand on décide de regarder ce qui se cache sous le capot est bien évidemment de parvenir à l’ouvrir. Là-dessus, la Xbox One S s’en sort bien excepté pour les clips en plastique que iFixit juge plus fragiles que des vis en métal. En découvrant son contenu, on apprend tout d’abord, au milieu de ces composants bien identifiables et disposés dans un cadre en métal, que le disque dur a changé par rapport à la Xbox One. Il s’agit désormais d’un Seagate Spinpoint M9T (SATA III / 5400 tours/min et 32Mo de cache) qui vient remplacer le Samsung Spinpoint M8 (SATA II / 5400 tours/min et 8Mo de cache) de la précédente console.

Ensuite, parmi les éléments mis en avant par le constructeur, il y a bien évidemment le lecteur Blu-Ray. Le modèle intégré à la Xbox One S est un DG-6M5S (Philips and Lite-On Digital Solutions) et il prend position à la place du DG-6M1S de la Xbox One. Sa principale caractéristique supplémentaire est qu’il accepte désormais les Blu-Ray Ultra HD. Arrivée à cette étape, iFixit nous dévoile également la présence de Spartan John-117 ou de Master Chief, un personnage de l’univers de Halo, un titre à succès de Microsoft (encadré dans la photo ci-dessous).

La Microsoft Xbox One S reçoit la note de 8/10 par iFixit

Enfin, ce qui suit confirme ce qui avait été dit par Microsoft : la Xbox One S est propulsée par un processeur AMD Jaguar 8 coeurs cadencés à 1,75Ghz, une puce graphique Radeon Graphics cadencée à 914Mhz et par 8Go de mémoire vive signée Samsung (16 x 512Mo GDDR3). La mémoire vive de la Xbox One était quant à elle de marque SK Hynix.

Parmi les autres composants, iFixit a listé un mémoire eMMC NAND Flash Toshiba de 8Go, un contrôleur Ethernet Realtek (référence RTL8111HM), un module Wifi (MT7612UN) et un module Bluetooth (MT7632TUN) tous deux signé MediaTek.

Parmi les axes d’amélioration, iFixit relève une alimentation qui est désormais intégrée à la console. C’est un point positif par rapport au bloc externe de la Xbox One mais cela se transforme en inconvénient si ce composant devait être remplacé. Enfin, le point le plus embêtant concerne le stockage : le remplacement du disque dur entraînera l’annulation de la garantie.

Enfin, même si cela avait déjà été soulevé par différents sites, on remarque avec les photos et les commentaires qu’il n’existe plus de port pour la Kinnect. Il faudra nécessairement passer par un adaptateur USB.

J’en profite pour rappeler que la note attribuée par iFixit pour la Xbox One était également de 8/10. Avec sa nouvelle console, Microsoft ne fait pas mieux mais ne fait pas moins bien non plus.

Maintenant, si vous voulez suivre le démontage, il ne vous reste plus qu’à visionner la vidéo

Source / Photos

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz