Jusqu’où ira l’eSport ?

0
PARTAGER
Jusqu’où ira l’eSport ?

C’est certainement le terme qui fait le plus parler ces derniers mois dans le monde à la fois du sport et du multimédia, car l’eSport est la première activité à relier les deux disciplines et que son nombre de participants devient de plus en plus important alors que les compétitions sont de plus en plus sérieuses et dépassent désormais largement la notion de simple jeu. Une évolution fulgurante qui s’est déroulée en un temps record.

Il existe plusieurs dates pour parler de la première apparition de l’eSport. Certains mentionnent 1972, avec 24 joueurs s’affrontant à SPACEWAR pour gagner un abonnement à Rolling Stone, ou 1980, où plus de 10 000 joueurs participaient à un tournoi de Space Invaders. Mais la date la plus acceptée est celle de 1997, puisqu’elle correspond au premier tournoi où le lot pour le vainqueur était conséquent, dans ce cas une Ferrari pour le vainqueur du Red Annhihilation Tournament sur le jeu Quake.

Depuis, les initiatives n’ont cessé de se développer, les ligues de se créer, et les prix de monter. La révolution de l’eSport viendra aussi par la diversification des jeux engagés. Alors que les premiers joueurs s’acharnaient à être les plus rapides ou précis sur des FPS ou jeux de sport, l’arrivée des jeux de stratégie en temps réel change la donne et ouvre la porte aux compétitions où la tactique devient un élément prédéterminant de la victoire, telle que dans les parties d’échecs.

Aujourd’hui, les chiffres sont devenus édifiants. Avec un chiffre d’affaires qui devrait dépasser le million de dollars en 2019, et plus de 320 millions de fans à travers le monde, l’eSport est désormais considéré comme un sport et une industrie à part entière. Cependant, alors qu’il est très professionnel en Corée du Sud, aux États-Unis ou en Allemagne, il n’en est encore qu’aux balbutiements en France. Mais son explosion ne saurait tarder.

D’abord avec le retour de Bertrand ‘ElkY’ Grospellier dans cette discipline, qu’il avait quitté en 2003, après être devenu une légende sur StarCraft : Brood War, pour se mettre au poker, où il est devenu le meilleur joueur poker français de l’histoire et un des meilleurs du monde. Il a décidé de suivre son sponsor PokerStars au sein de l’écurie Team Liquid, une des équipes d’eSport les plus performantes au monde. Nul doute qu’ElkY saura entraîner nombre de ses fans avec lui dans cette aventure.

Mais c’est surtout l’entrée du PSG dans l’eSport qui a fait parler dernièrement, surtout avec la victoire du jeune Lucas ‘DaXe’ Cuillerier à FIFA 17, le 31 octobre dernier, sous les couleurs du club de la capitale. Voulu d’abord par le président Nasser Al-Khelaïfi, la création d’une équipe d’eSport avec le logo du club a pour premier objectif d’offrir de la visibilité au PSG sur les marchés asiatiques, plus portés sur l’eSport que le football. Alors que Monaco dispose aussi d’une équipe, mais seulement pour FIFA 17, le PSG semble déterminer à monter très rapidement une team compétitive pour participer au mythique League Of Legends, et assurer ainsi sa légitimité.

Alors que l’eSport a également désormais droit à son onglet sur le célèbre site L’Equipe, et que certains des tournois les plus récents offrent plus d’un million de dollars à leurs vainqueurs, l’explosion de cette discipline, déjà flagrante dans le monde, devrait survenir en France dans les prochains mois. La preuve, Jean-Michel Aulas n’a pas tardé à suivre l’exemple du PSG en annonçant l’entrée de l’Olympique Lyonnais dans le grand bain de l’eSport. La compétition ne fait que commencer.

 

Source : Connecté Sport

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz