La psychologie de Facebook [infographie]

5
PARTAGER
La psychologie de Facebook [infographie]

Que vous l’ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau. Par exemple, lors de l’arrivée d’une notification, votre cerveau est envahi par un afflux de dopamine – ce même produit chimique qui entre en jeu lorsque vous êtes récompensés. Chacune de ces notifications a donc un effet addictif sur vous au même titre, et espérons dans une moindre mesure, que des substances illicites! Je sais, cela parait très excessif comme analyse, mais voici justement une infographie qui va vous permettre de prendre conscience que tout réseau social, et notamment Facebook, a des effets sur votre cerveau que l’on veuille ou non, et plus ou moins négatifs! Par exemple, nous apprenons que les plus addicts d’entre nous à Internet et Facebook ont une zone du cerveau permettant la parole, la mémoire, le contrôle moteur, l’émotion et d’autres fonctions, 10 à 20% moins importante que ceux qui utilisent Internet et Facebook à petite dose! Bref, prenez connaissance de cette infographie, mais ne paniquez pas tout de même car finalement, ce qu’elle nous rappelle, c’est que tout excès est mauvais pour la santé!

La psychologie de Facebook [infographie]

 

source

Laisser un commentaire

5 Commentaires sur "La psychologie de Facebook [infographie]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
trackback

[…] Que vous l'ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau. Par exemple, lors de l'arrivée d'une notification, votre cerveau est envahi par un  […]

trackback
[…] Que vous l’ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau. Par exemple, lors de l’arrivée d’une notification, votre cerveau est envahi par un afflux de dopamine – ce même produit chimique qui entre en jeu lorsque vous êtes récompensés. Chacune de ces notifications a donc un effet addictif sur vous au même titre, et espérons dans une moindre mesure, que des substances illicites! Je sais, cela parait très excessif comme analyse, mais voici justement une infographie qui va vous permettre de prendre conscience que tout réseau social, et notamment Facebook, a des effets sur votre cerveau… Suite »
trackback

[…] Que vous l'ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau. Par exemple, lors de l'arrivée d'une notification, votre cerveau est envahi par un.  […]

trackback

[…] Que vous l'ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau. Par exemple, lors de l'arrivée d'une notification, votre cerveau est envahi par un.  […]

trackback

[…] Que vous l'ayez remarqué ou non, Facebook a des effets sur votre cerveau.  […]

wpDiscuz