LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s’auto-répare de LG

1
PARTAGER
LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s'auto-répare de LG

Après Samsung et son Galaxy Round, LG avait dévoilé à la fin du mois dernier, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2013 pour être exact, son premier smartphone à écran incurvé! Je n’avais justement pas pris le temps de vous en parler mais comme LG a publié hier une vidéo qui fait le buzz sur la toile concernant justement ce LG G Flex, c’était l’occasion rêvée pour vous parler de ce nouveau terminal. Aujourd’hui, tout le monde s’intéresse de très près à LG et d’autant plus depuis l’arrivée de son LG G2 qui pour votre serviteur et de nombreux autres, estiment que ce mobile est tout simplement le meilleur du moment! Je vous invite à aller relire le test qui en a été fait ici même ou bien celui qu’a réalisé l’ami Fred qui apparemment, est véritablement tombé amoureux de ce smartphone!

LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s'auto-répare de LG

LG G Flex, le premier terminal à écran incurvé de LG

Commençons donc par parler du LG G Flex et notamment de ses spécificités techniques. La première chose à dire, c’est que comparer au Samsung Galaxy Round, le LG G Flex se distingue par son écran fortement incurvé qui aux dires du constructeur lui-même est fait pour épouser parfaitement les contours du visage. Bien évidemment, d’un point de vu technique, le LG G Flex reprend l’essentiel des caractéristiques qui font le succès du LG G2. Ce terminal intègre un écran de 6 pouces HD d’une résolution de 1280 x 720, un processeur Quad-Core Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,26 GHz, un GPU Adreno 330, 2 Go de mémoire vive et 32 Go d’espace de stockage, un Appareil Photo de 13 Mégapixels à l’arrière et un capteur de 2,1 Mégapixels à l’avant et enfin une batterie de 3500 mAh (non amovible). Bref, que du beau comme vous pouvez le constater!

LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s'auto-répare de LG

Pour le reste, le LG G Flex tourne sous Android Jelly Bean 4.2.2 et ses dimensions sont de 160,5 x 81,6 x 7,9 – 8,7 mm pour un poids de 177g. Bien évidemment, on retrouve également les maintenant classiques Bluetooth 4.0, WiFi 802.11 a/b/g/n/ac, une puce NFC et 4G LTE. Ses ressemblances avec le LG G2 sont finalement tellement importantes que l’on retrouve les boutons servants au déverrouillage et au contrôle du volume à l’arrière. Mais LG a poussé le vice jusqu’au bout à tels points que l’on peut regretter qu’à nouveau, point de port micro SD. Malgré tout, le LG G Flex risque fort de rencontrer le succès du LG G2 et cela est une très bonne chose, par contre pour le moment, il n’est destiné qu’à la Corée mais LG a déjà précisé que la disponibilité sur les autres marchés serait annoncée ultérieurement.

Un revêtement arrière qui s’auto-répare

LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s'auto-répare de LG

Comme vous avez pu le voir, LG a vraiment soigné les aspects techniques de son LG G Flex mais les technologies employées sont loin d’être en reste. Effectivement, si bien évidemment cet écran fortement incurvé en est déjà une preuve, une autre particularité de ce terminal a été bien mise en avant depuis hier par le fabricant. C’est très simple, la coque arrière serait capable de se réparer elle-même! Oui, vous lisez bien, la technologie utilisée pour le revêtement arrière sur le LG G Flex permettrait que les rayures s’effacent toutes seules! Pour le prouver, LG a mis en ligne hier une vidéo le démontrant qui prouve bien que les rayures disparaissent. Il s’agit bien évidemment de rayures superficielles et non pas de rayures profondes faites avec un couteau!

Laisser un commentaire

1 Commentaire sur "LG G Flex, le mobile à écran incurvé et à la coque qui s’auto-répare de LG"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
musseau germaine
Invité

supere je le trouve manifique bravo.

wpDiscuz