LG G4 : la gamme des smartphones LG G-Series s’améliore encore [Test]

4
PARTAGER

Quelques jours avant la sortie du LG G5 qui sera présenté le 21 février 2016, je me devais de publier mon test du LG G4, le digne successeur du smartphone LG G3. Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçus mais j’ai apprécié le G3 et je me suis demandé comment LG allait réussir à faire encore plus fort. Officialisé au mois d’avril 2015 et commercialisé début juin, le LG G4 a été annoncé comme se démarquant de son prédécesseur grâce un mode photo pro, un écran de meilleure qualité, une nouvelle version de la surcouche et une version avec un dos en cuir. Dans les faits, qu’en est-il ? Les possesseurs d’un LG G3 doivent-ils se laisser tenter surtout que son prix devrait baisser à l’arrivée du G5 ?

Package

Le coffret est semblable à celui du LG G3, aussi bien au niveau du design que du contenu. Il est rectangulaire, blanc (contre gris pour son prédécesseur) et on peut noter la présence d’un cercle avec une inscription LG G4 sur le dessus. A l’intérieur, avec la couleur rouge, la boîte gagne un peu en élégance. Le coffret contient les éléments suivants : le smartphone, un kit mains libres (avec oreillettes intra-auriculaires), un câble USB et son adaptateur secteur ainsi qu’un guide de démarrage rapide.

160206_LG_G4_Test_27

160206_LG_G4_Test_28

Je trouve que les constructeurs ont fait des efforts concernant les kits mains-libres fournis avec les smartphones (par rapport à il y a quelques années). Cela se vérifie avec celui du LG G4 qui est constitué de 2 oreillettes intra-auriculaires (livrés avec des embouts de rechange) d’une télécommande et d’un câble de couleur rouge.

160206_LG_G4_Test_31

De plus, il ne s’agit plus d’un câble en plastique noir qu’on laissait dans un tiroir parce qu’on passait plus de temps à le démêler qu’à l’utiliser. Il sent bon la qualité. Rien qu’avec cet accessoire, on se rend compte que nous sommes en présence d’un appareil haut de gamme.

Fiche technique

Même si le LG G4 a reçu une bonne note concernant le test de réparation iFixit, vous n’aurez pas besoin de le démonter pour connaître ses caractéristiques, je vous les livre ci-dessous.

Le LG G4 est propulsé par le processeur 64bits Snapdragon 808 (6 coeurs) auquel viennent s’ajouter 3Go de mémoire vive et 32Go d’espace de stockage. Si cela ne vous suffisait pas, une carte mémoire au format micro-SD d’une capacité de 2048Go maximum peut être insérée au dos de l’appareil. La puce graphique Adreno 418 et l’écran QHD de 5,5″ vous permettent de disposer d’un affichage d’une densité exceptionnelle (538ppi) même s’il en existe des meilleurs sur le marché. Le capteur photo dorsal de 16Mpx couplé avec son double flash led et son autofocus laser seront les garants de photos réussis. Il est également capable de capturer des vidéos en 4K. De son côté, le capteur frontal de 8Mpx vous permettra de réaliser des selfies de qualité. Compatible 4G de catégorie 6, vous pourrez également compter sur sa connectivité complète : Bluetooth 4.1, Wifi  (802.11 a, b, g, n, n 5GHz, ac), USB2.0, NFC et GPS.

Ses dimensions ont été un peu revu à la hausse par rapport au LG G3 alors que la diagonale de l’écran reste identique. Les dimensions du G4 sont de 148,9 x 76,1 x 9,8 mm pour un poids de 155g contre 146,3 x 74,6 x 8,9 mm et 149g pour son prédécesseur.

On peut également noter la décision de LG de ne pas équiper son dernier flagship de lecteur d’empreintes digitales ou de lecteurs de fréquences cardiaques. Pour ce dernier composant, cela ne manque pas mais le premier peut s’avérer utile s’il est performant. Je pense à celui testé sur le Galaxy S6 Edge qui permet entre autres de mieux sécuriser la connexion à l’appareil sans pour autant perdre du temps.

Description

Rapidement, la présentation faite par LG de son dernier haut de gamme nous a permis de voir que l’allure générale de l’appareil n’a pas été grandement modifié par rapport au LG G3. Ce dernier ayant été apprécié par le public et les professionnels, il n’y avait pas de raison de révolutionner le genre. Donc à part la version premium que j’ai pu tester (avec le dos en cuir) et une mise à jour de ses composants avec un gros travail sur la partie photos, le LG G4 ressemble à son prédécesseur.

Du point des dimensions, le LG G4 a pris un peu d’envergure alors que la taille de l’écran est restée identique, à savoir 5,5″. Pour avoir eu les deux appareils en main pendant une période, j’ai trouvé que la différence de taille était bien visible alors que seuls quelques millimètres les séparent. Même si le dernier LG reste plus petit que la phablette de chez Samsung, l’utilisation à une main n’est pas toujours aisée.

Dans cet article, je parlais de la légère courbure du LG G4 dans le sens de la hauteur. Je peux maintenant vous le dire, c’est vraiment très discret même si cela lui confère un certain style, unique en son genre. A moins de poser l’appareil à plat ventre où on remarque que la totalité de l’écran ne touche pas la surface, il est difficile de remarquer la courbure.

160206_LG_G4_Test_17

Cette forme permettait entre autres d’améliorer sa résistance en cas de chute à plat sur l’écran. Désolé pour ceux que ça intéresseraient, je n’ai pas testé ce point.

LG G4 : la gamme des smartphones LG G-Series s'améliore encore [Test]

Sur la façade avant, on peut lister les mêmes éléments que sur son prédécesseur : une led de notifications, la caméra avant et un haut-parleur. Ensuite, plus rien jusqu’au logo LG présent tout en bas du smartphone. La surface restante est occupée par l’écran et par les boutons (paramétrables et tactiles).

160206_LG_G4_Test_04

A première vue, les bordures sur les côtés sont plus grandes que sur le LG G3 et cela se confirme si on prend sa règle pour mesurer. L’écran du dernier né LG occupe plus de 72% de la surface de la façade avant, ce qui est inférieur au résultats obtenus sur le LG G3 (75%) et le Samsung Galaxy S6 Edge (75%) mais bien mieux que sur le HTC One M9 (68%).

Sur les tranches, c’est simple, il n’y aucun bouton ou tiroir contenant d’éventuelles cartes (Sim ou mémoire). On peut juste noter qu’elles remontent légèrement plus haut que la surface de l’écran. Si on passe le doigt de l’écran vers l’extérieur, on sent que cela accroche un peu mais cela n’est ni tranchant ni gênant. On voit aussi que les tranches sont en plastique, ce qui reste tout de même moins premium que le dos en cuir ou que les matériaux utilisés par certaines marques concurrentes.

160206_LG_G4_Test_12

160206_LG_G4_Test_11

Sur la tranche supérieure de l’appareil se trouvent un micro ainsi que le port infrarouge alors que sur la tranche opposée viennent se positionner le port micro USB 2.0, la prise casque (3.5mm) et le micro principal.

160206_LG_G4_Test_20

160206_LG_G4_Test_19

Contrairement à la courbure avant qui est très légère, celle située sur la coque arrière est plus marquée, ce qui facilite effectivement la prise en main.

160206_LG_G4_Test_02

160206_LG_G4_Test_05

Pour ceux qui ont utilisé le LG G3, la courbure du du G4 est encore plus prononcée. L’inconvénient est qu’il devient difficile de saisir un texte sur l’écran quand le smartphone est posé sur le dos. L’appareil a du mal à tenir en place.

En retournant l’appareil, on découvre ce beau dos en cuir véritable tant mis en avant par le constructeur. C’est à partir d’une vidéo LG que nous avions pu découvrir cette version pour la première fois, également proposée en rouge et en noir.

160206_LG_G4_Test_07

Ça donne un certain cachet et après quelques réticences en découvrant les premiers visuels, je suis tombé sous le charme. Malheureusement, ce beau cuir marque. Cela signifie que si vous n’y faites pas attention, vous risquez de voir apparaître quelques traces puis probablement des marques d’usure. D’un autre côté, la texture est agréable au toucher et cette matière permet une meilleure tenue en main de l’appareil : il ne glisse pas des mains, ce qui évite tout risque de chute.

Enfin, sur cette façade, on retrouve les « rear buttons », seuls boutons physiques présents sur l’appareil. LG a décidé de modifier une nouvelle fois leur forme.

160206_LG_G4_Test_21

160206_LG_G4_Test_22

Sur le G3, l’ensemble était assez homogène puisqu’ils avaient une forme ronde, tout comme les icônes de l’interface ou comme la fenêtre de l’étui Quick Circle. Sur le G4, ces mêmes boutons se rapprochent plus de l’apparence de ceux présents sur le G2. Attention, ça ne change rien à leur fonctionnement et je trouve ce système de boutons présents à l’arrière toujours aussi efficace. Sur ce dos, on dénombre également le capteur photo, l’autofocus laser tant mis en avant le LG G3 et un double-flash led. Enfin, un peu plus bas, on trouve une mention « G4 » incrustée dans le cuir puis un « découpage » correspondant à l’emplacement du haut-parleur.

LG G4 : la gamme des smartphones LG G-Series s'améliore encore [Test]

Sur le G4, LG a conservé deux points forts par rapport à des appareils concurrents : sous cette façade arrière se trouvent une batterie amovible et un emplacement pour une carte mémoire. Une encoche présente sur le côté droit de l’appareil permet de désolidariser le tout et de découvrir les différents emplacements. Par contre, il est quand même dommage de devoir retirer le tout pour accéder aux cartes (Sim et micro-SD).

160206_LG_G4_Test_24

160206_LG_G4_Test_23

160206_LG_G4_Test_26

Interface et Applications

Durant les quelques articles rédigés sur le G4 avant sa commercialisation, j’ai été amené à parler de la nouvelle surcouche, appelé LG UX 4.0. Cette dernière reprend le design « flat » mais avec des icônes aux couleurs plus vives. Pour les applications, on retrouve toutes celles présentes sur LG G3 ainsi que quelques nouveautés sur lequel je vais revenir ci-dessous.

L’interface LG UX du G4

Par rapport à l’interface du LG G3, il n’y a pas de gros changement. La forme des icônes est passée du rond au carré et les couleurs sont plus vives. Personnellement, je préférais les icônes du G3 mais les couleurs donnent un peu de renouveau. Pour les différents écrans de l’interface, les différences restent assez minimes.

160206_LG_G4_Test_37

160206_LG_G4_Test_53

Par exemple, l’écran de notifications ressemble beaucoup à celui présent sur le LG G3 et permet toujours en un simple clic d’activer ou de désactiver les fonctionnalités de l’appareil.

160206_LG_G4_Test_38

Un des boutons tactiles vous permettra de basculer vers la liste des applications ouvertes, présentées sous forme de cartes. Ce menu multitâche vous offre toujours la possibilité d’en afficher deux, l’une au-dessus de l’autre. Cela permet de visualiser deux fenêtres différentes sur un même écran. Ce n’est pas aussi confortable que sur un écran plus grand tel que sur un Galaxy Note ou S6 Edge Plus mais c’est déjà bien pratique.

160206_LG_G4_Test_39

Les applications du G4

Depuis la Homepage, un mouvement vers la gauche permet d’accéder à la nouvelle interface Smart Bulletin. Elle recense des informations et astuces sur les différentes applications LG dont LG Health, Agenda, Quick Remote ou encore Smart Settings; le tout se présentant sous la forme d’un flux.

Voici un aperçu de de certaines des applications  :

160206_LG_G4_Test_41

LG SmartWorld

160206_LG_G4_Test_56

LG Health

160206_LG_G4_Test_45

Quick Remote

Je précise tout de même que les applications listées ci-dessus étaient déjà présentes sur le LG G3. Certaines d’entre-elles ont été modifiées visuellement mais je n’ai pas trouvé de réelles évolutions du côté de leur fonctionnalité à part Management qui permet d’un coup d’œil d’accéder à un ensemble d’informations (dont le menu économie d’énergie, menu applications, données de stockage,…). Ensuite, Smart Notice évolue depuis le G3, tout comme l’application LG Backup, l’application de sauvegarde / restauration.

LG Backup facilite la récupération des données de votre ancien smartphone

En plus de réaliser des sauvegardes ou restaurations de tout ou partie du contenu de l’appareil (en local, sur une carte S.D. ou sur LG cloud), elle permet de récupérer des éléments en provenance de votre ancien smartphone. LG a tout fait pour faciliter la migration des données de votre ancien appareil vers le LG G4 et il a raison. Il n’est pas le seul constructeur à mettre à disposition ce type de fonctionnalité et je trouve que c’est désormais nécessaire de le proposer.

160206_LG_G4_Test_40

Une légère refonte de Smart Notice

Le widget présent sur la page d’accueil (Homepage) a été redessiné (par rapport au LG G3) mais cherche toujours à fournir des informations utiles au propriétaire du smartphone : heure, date et météo. L’application va savoir s’adapter à votre utilisation et vous informer de plusieurs événements (dont les prévisions météorologiques).

160206_LG_G4_Test_42

Smart Bulletins : un concentré d’applications

Cet écran, présenté sous la forme d’un « tableau d’informations » présente un ensemble de données relatives à plusieurs applications sans que vous ayez besoin d’y accéder : LG Health, Agenda, Musique, Smart Settings, Quick Remote, Smart Tips… Maintenant, si cet écran ne vous intéresse pas plus que cela, vous pouvez le désactiver.

160206_LG_G4_Test_54

160206_LG_G4_Test_44

Ecrans Smart Tips

Un nouveau venu : Smart Settings

Smart Setting fait son arrivée et permet de configurer des paramètres en fonction de votre localisation ou de certains critères. Vous pouvez décider d’activer votre wifi automatiquement dès que vous êtes chez vous, d’activer votre Bluetooth dès que vous sortez ou encore de lancer l’application Musique quand vous branchez un casque. Pour utiliser au mieux toutes les fonctionnalités, il faut activer « Mes lieux » ce qui signifie que l’option « Localisation » doit être activée. Attention tout de même à l’impact sur l’autonomie de votre G4.

160206_LG_G4_Test_43

L’application est utile mais je trouve que LG n’a pas été au bout des choses. Il n’est pas possible de définir plusieurs lieux (Domicile ou dehors seulement) et il n’est pas possible non plus de créer d’autres scénarios que ceux proposés. LG devrait s’y pencher afin de l’améliorer dans une prochaine version car cela peut vraiment avoir un réel intérêt.

Ecran

Tout comme son prédécesseur, le G4 est doté d’un écran IPS d’une diagonale de 5,5″ et d’une résolution QHD, ce qui équivaut à une résolution de 2 560 × 1 440px. Le dernier flagship de la marque coréenne propose donc un écran d’une densité de 538ppi. C’est vrai qu’on pourrait se demander si cette résolution a un intérêt par rapport à du Full HD, à part pour les casques de réalité virtuelle dont on entend de plus en plus parler. C’est sûr, il n’y a pas à dire, l’image est tout de même plus fine, plus belle. De plus, j’ai fait un sondage autour de moi : ils ont tous été frappés par la différence et la qualité d’image (par rapport à du Full HD).

L’écran présente un autre avantage : une réactivité à toute épreuve lorsqu’il faut s’ajuster en fonction de la luminosité extérieure mais également lors de son utilisation. Bon, par contre, par très forte luminosité, l’écran est tellement blanc qu’on a l’impression que le fond grignote le texte. Ce dernier devient limite gris. C’est assez surprenant mais le résultat est là : le contenu de l’écran reste lisible en toutes circonstances.

Le seul inconvénient de ce type d’écran est sa consommation. C’était un des points faibles du LG G3. Le chapitre sur la batterie et l’autonomie nous dira si LG a amélioré ce point.

Appareil photo

Avant de prendre possession du LG G4, Ma2thieu m’avait indiqué qu’il fallait absolument que je teste ce smartphone surtout si j’avais apprécié les qualités photos de son prédécesseur. Il n’avait pas menti et on peut féliciter LG pour le travail effectué dans ce domaine. Le constructeur a réussi à améliorer différents thèmes déjà bien aboutis sur le LG G3 : une mise au point excellente et un rendu de haute qualité d’un côté, l’ajout d’un mode « Pro » et l’enregistrement au format Raw et l’amélioration du rendu en basse luminosité d’un autre.

Du point de vue technique, LG a équipé son G4 d’un nouveau capteur. On passe d’un APN de 13Mpx à 16Mpx qui offre une ouverture f/1.8 (contre f/2.2 sur le G3). Quand on prend une photo, le premier « Wow » correspond à ce qu’on ressent quand on observe à quelle vitesse le G4 fait la mise au point. L’autofocus est impressionnant, même en faible luminosité. Le tout est vraiment fonctionnel car même la capture est rapide. Un clic sur l’écran permettra de définir où faire la mise au point et d’effectuer un effet de flou.

160206_LG_G4_Test_52

Interface « normal »

160206_LG_G4_Test_51

160206_LG_G4_Test_55

Interfaces en mode « manuel »

Pour la partie logicielle, le LG G4 dispose de trois modes différents : simple, basique ou manuel, mode que j’appelle « Pro » car on a la main sur tout un ensemble de paramètres tels que les couleurs, l’ouverture ou encore les ISO.

Pour les fans de photos, une pression deux fois de suite sur la touche Volume bas permet d’ouvrir l’application photo puis d’effectuer une prise de vue rapide. Le temps de traitement est suffisant court pour être bien pratique et utile. Enfin, comme le proposent d’autres smartphones, le LG G4 peut enregistrer les photos au format Raw, ce qui permet à son propriétaire de disposer d’une image sans aucun traitement ou compression. Cela laisse plus de possibilités pour la retouche photo mais cela alourdit sensiblement la taille de l’image, en sachant qu’un exemplaire de cette dernière est également conservé au format .jpg.

C’est bien toutes ces infos mais qu’en est-il du résultat ? Si vous prenez une photo dans de bonnes conditions extérieures, il n’y a rien à redire, le résultat est superbe. C’est là que vous faites un autre « Wow ». Sur les photos, tout est au rendez-vous, même avec le mode automatique : netteté, couleurs et détails. Voici quelques-uns des nombreux clichés pris avec le LG G4.

160206_LG_G4_Test_29

160206_LG_G4_Test_32

160206_LG_G4_Test_30

160206_LG_G4_Test_34

160206_LG_G4_Test_33

A titre d’exemple, voici deux photos prises de nuit ou en basse luminosité. Avec son ouverture f/1.8, le LG G4 s’en sort très bien et si vous prenez les commandes avec le mode manuel, vous pouvez vraiment être étonné du résultat.

160206_LG_G4_Test_35

160206_LG_G4_Test_36

Performances

Pour son LG G4, le constructeur coréen a conservé un grand écran de 5,5″ mais également sa résolution QHD, ce qui correspond aux mêmes caractéristiques que son prédécesseur. Alors que ce dernier était équipé d’un processeur Snapdragon 805, le G4 arbore non pas un Snapdragon 810 mais une version moins musclée, une version 808. Pour le G3, les performances de l’appareil étaient moins bonnes que la concurrence du fait de son écran très haute définition. Est-ce que le constructeur a réussi à faire mieux pour son G4 ? C’est pour essayer de répondre à cette question que je lui ai fait passer toute une série de tests, du benchmark en passant par des séances de jeu. L’heure du bilan a sonné.

160206_LG_G4_Test_46

Pour les benchmarks, le LG G4 obtient un score de 45248 sur AnTuTu et 1117 / 3346 sur les tests Single et Multi-Core sur GeekBench. On voit la progression depuis le LG G3 mais il n’atteint pas les scores énormes du Galaxy S6 Edge par exemple. On peut également noter qu’il égale presque le score du HTC One M9 alors que ce dernier est équipé d’un Snapdragon 810 et d’un écran plus petit et de moins bonne résolution.

160206_LG_G4_Test_47

Attention, je ne cesserai de le répéter, il s’agit de tests et il ne faut pas s’arrêter uniquement sur ces chiffres pour vous faire un avis sur un appareil. La preuve en est, quand vous utilisez le LG G4, il est fluide, réactif et aucune application ne semble le ralentir. Cela signifie que dans les tâches quotidiennes, le LG G4 répondra au doigt et à l’oeil.

Concernant le processeur, nous ne saurons pas si LG a réellement conçu ce smartphone autour du Snapdragon 808 ou s’il a dû s’adapter et remplacer le Snapdragon 810 par un 808 suite aux comportements de surchauffe observés sur certains appareils. Finalement, le fait de lui retirer deux coeurs impactent les benchmarks mais pour une utilisation plus  » normale « , il est très bon.

Autonomie

D’après la fiche technique du LG G4, la capacité de la batterie est identique à celle de son prédécesseur, c’est à dire 3000mAh. Nous sommes donc en présence d’une batterie dit de haute capacité. Après avoir eu entre les mains le LG G2 et le LG G3, l’autonomie du dernier né de la marque LG était un sujet que j’attendais avec impatience. Je me rappelle encore de la mise à jour sous Android Lollipop qui diminua l’autonomie du LG G3. Il faut donc espérer que cela ait été optimisé, en attendant les éventuels bénéfices de la mise à jour Android 6.0 Marshmallow.

Comme les précédents tests, j’ai fait en sorte d’utiliser le LG G4 comme s’il était mien (un jour peut-être). J’ai donc configuré les comptes et ai activé la synchro automatique. Après quelques jours d’utilisation, le verdict tombe : à peu près 25h en utilisation standard.

160206_LG_G4_Test_50

Je préviens qu’en utilisation intensive, l’autonomie diminue à une dizaine d’heures. Je suis parvenu à ce chiffre en me servant, durant une journée, du LG G4 pour prendre une dizaine de vidéos et plus de 300 photos avec seulement le Bluetooth activé (pas de wifi ou de GPS). Je suis également arrivé à peu près au même résultat en me servant quasi constamment du smartphone : navigation, vidéos, mise à jour du site UnSimpleClic, rédaction d’emails et de textos.
Le point commun entre ces deux situations est l’écran. Il s’avère être l’élément le plus énergivore du smartphone. Le LG G4 a l’avantage de présenter un très bel écran mais ce dernier grignote l’autonomie à chaque fois qu’il est sollicité. Sur la copie d’écran présentée ci-dessous, on se rend compte qu’il est à l’origine de plus de 30 % de la consommation de la batterie. La question est donc la suivante : doit-on sacrifier de l’autonomie au profit d’un bel écran et les constructeurs doivent-ils vraiment équiper tous leurs hauts de gamme d’écran QHD  ?

160206_LG_G4_Test_49

Inversement, si vous désactivez la synchro, que vous ne jouez pas ou peu et que vous ne sollicitez pas trop l’appareil, l’autonomie devient extra mais ce n’est plus représentatif. Avoir une autonomie supérieure à 30h avec encore de longues heures annoncées mais ne pas profiter de cette belle machine, je ne vois pas trop l’intérêt. Cela montre que l’autonomie en veille peut être impressionnante mais également que l’écran y est pour beaucoup dans la consommation de la batterie. On peut débattre longtemps de ce sujet car il y a d’autres paramètres à prendre en compte mais l’objectif était de vous livrer mes premières impressions.

160206_LG_G4_Test_48

Le mode économie d’énergie peut s’activer à votre demande ou à partir de 5 %  ou 15 % de charge restante et une option permet de restreindre les applications en arrière-plan.

Enfin, pour le chargement, il faut compter un peu plus de 1h30 pour que le LG G4 retrouve sa pleine charge, ce qui est bien quand on voit la capacité de sa batterie (3 000mAh).

À titre de test, j’ai déposé le LG G4 sur un socle de chargement sans fil de marque concurrente : malgré l’affichage d’un message m’informant d’utiliser un accessoire de la marque LG, l’appareil s’est mis à charger. Cela démontre bien les propriétés de chargement sans fil de l’appareil.

Prix et disponibilité

Après des précommandes ouvertes sur certains sites web, c’est le 5 juin 2015 que le dernier fleuron de la marque LG a débuté sa commercialisation. Son prix ne dépend plus de sa capacité (comme sur les LG G2 et LG G3) mais du dos sélectionné. LG propose son G4 avec une capacité unique (32Go) mais surtout deux versions différentes de sa coque arrière : une version plastique avec plusieurs coloris possibles au prix de 629€ et une version cuir, celle testée, vendue 709€ (prix lors de la commercialisation).

En termes de positionnement, le G4 se situait, à sa sortie, entre les HTC One M9 (749€) et Samsung Galaxy S6 Edge (859€) et le Galaxy S6. En comparant très rapidement, le G4 propose une batterie amovible, un emplacement pour carte mémoire, un dos en cuir et quelques nouveautés. Par contre, le capteur d’empreintes et le fréquencemètre sont absents et les performances sont meilleures chez sur les appareils Samsung.

Je précise que les prix évoqués ci-dessus correspondaient à ceux disponibles en juin dernier, lors de la sortie du LG G4. A l’approche de la sortie du LG G5, le G4 risque de voir son riche baisser, pour le plus grand bonheur des intéressés. A ce jour, vous pouvez trouver le LG G4 entre 430€ et 550€ (hors promotions).

Conclusion

Pour avoir utilisé les deux versions précédentes, je félicite une nouvelle LG d’être parvenu à améliorer la nouvelle déclinaison. Le LG G4 est un excellent appareil : .son appareil photo et son écran ont encore été améliorés ainsi que les performances même si elles ne parviennent pas à se hisser au niveau de certains concurrents. Il conserve des propriétés bien appréciées des utilisateurs (batterie amovible et extension de mémoire) mais fait l’impasse sur un composant de plus en plus présent (capteur biométrique par exemple). Les dimensions de l’appareil pourraient gêner les personnes à la recherche d’un appareil compact et enfin, il est certain que la version cuir lui confère un certain cachet et une propriété unique.

A quelques jours de la sortie du LG G5, il est probable, enfin je l’espère, que le prix du G4 continue de baisser. Je conseille aux personnes séduites par ce smartphone de surveiller les sites au cas où une promotion verrait le jour.

Laisser un commentaire

4 Commentaires sur "LG G4 : la gamme des smartphones LG G-Series s’améliore encore [Test]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
sidi
Invité

Je voudrais savoir si le LG G4 gardait ses mêmes performances avec la mise à jour Android Marshmallow 6.0. Merci

kamel
Invité

Bonjour,

J’ai toujours eu des Samsung, iphone, wiko et là je suis passé à sony et je ne regrette rien. La prochaine étape ce serait de passer à un LG pour essayer.

Merci pour l’article

Hugo
Invité

Super article ! la gamme lg est vraiment au top

wpDiscuz