LG Optimus G, le test

0
PARTAGER

Courant 2012, LG annonçait la signature d’un partenariat avec Google en vue de produire la nouvelle version du Nexus, le réputé Nexus 4. Marketing oblige, le fabricant  coréen annonçait en Novembre de cette même année la commercialisation de son nouveau smartphone haut-de-gamme, l’Optimus G. Présenté comme le frère jumeau du Nexus, le smartphone signé LG diffère pourtant du modèle produit pour Google. Nous allons ici vous le présenter.

Caractéristiques :

 

Système d’exploitation (OS)Android
Version d’OS testée4.1.2
ProcesseurQualcomm S4 Pro – 1.5 GHz
Nombre de cœur4
GPUAdreno 320
Ecran4,7’’ IPS 720p
Définition1280×768, 443 ppp
Appareil photo13 Mp / caméra frontale 1,3 Mp
Mémoire interne / RAM / carte SDHC32 Go (24 dispo) / 2 Go / Non
Autonomie 6h30 en moyenne
Dimensions / Poids131.9 x 68.9 x 8.45 mm / 145 g
Wi-Fi / Bluetooth / 3G / 4G (LTE)oui / oui / oui / oui
Connectique Jack 3.5 mm, mini-USB
Batterie2100 mhA (inamovible)
NFCoui

Les caractéristiques sont sérieuses mais il convient de se rappeler que le S4 Pro de Qualcomm était le haut de gamme de l’année dernière. LG a donc fait l’impasse sur la série Snapdragon 600, processeur que l’on retrouve actuellement dans le meilleur smartphone actuel, le Samsung Galaxy S4.

Ergonomie :

L’ergonomie est sobre, peut-être trop pour un téléphone qui vise à représenter le haut de gamme du constructeur. Reste qu’avec ses façades avant et arrière en verre, il inspire une impression de sérieux. La finition est impeccable, les boutons tombant naturellement sous les doigts. Contrairement au Sony Xperia Z, aucun risque de boucher le haut-parleur avec la main, celui-ci n’étant pas placé sur une tranche. La seule originalité réside dans l’effet 3D sur l’arrière du smartphone, selon l’angle sous lequel vous le regardez. Chose qui n’arrivera pas tous les jours.

Reste que ce smartphone manque de point de préhension et peut glisser facilement de votre main. En outre, alors qu’il est plus petit que le Galaxy S4, il se permet d’être plus lourd (de 15 g).

130520_optimus-g_011

Boîte et contenu :

Est-ce parce que ce modèle est destiné aux testeurs, dans tous les cas la boîte est dépouillée, en carton blanc et le contenu réduit au strict minimum :

  • Optimus G,
  • câble micro USB et chargeur rapide

Il faut espérer que des écouteurs soient disponibles dans la version du commerce.

130520_optimus-g_02

L’écran :

IPS oblige, le contraste et les angles de vision sont très bons. Concernant le rendu des couleurq, celui-ci manque de fidélité sans pour autant que cela soit exagéré ; pas de flashy à redouter. En plein soleil (difficile à trouver en ce moment) la luminosité permet d’avoir un affichage suffisant. Il est en outre possible d’adapter la luminosité automatiquement grâce au capteur de luminosité. Attention toutefois, les noirs manquent de profondeur et tendent vers le gris-bleu… IPS oblige.

130520_optimus-g_03

Son :

Pour ce qui est du haut-parleur, le son délivré manque de puissance et sature de manière excessive. La puissance est acceptable sur les écouteurs mais nous retrouvons le souci de saturation.

Interface et Navigation :

Jelly Bean étant présent, l’interface ressemble à ce que font tous les constructeurs aujourd’hui. Toutefois, point sur lequel se démarque LG, la surcouche reste légère et demeure entièrement personnalisable, tant sur le déverrouillage que sur le thème. Comme sur de nombreux smartphones (Galaxy S4 excepté), il est possible d’empiler des icônes par thème. Toutefois vous ne pouvez en empiler que 4, bien loin des 16 autorisés sur  le Huawei Ascend G510.

130520_optimus-g_04

 Le clavier proposé par défaut par LG est efficace et propose directement tous les symboles couramment utilisés. Les touches sont bien espacées et l’appel des caractères accentués ou des symboles & chiffres se fait juste par un appui long puis par un glissé du doigt. Reste que là encore, des claviers tierces tels que Swiftkey 3 ou Swype peuvent faire l’affaire si vous êtes prêts à débourser quelques euros.

130520_optimus-g_05

Concernant la navigation, tout est fluide, il n’y a pas grand chose à dire.

Multimédia :

Multimédia, pas de surprises de ce côté là. L’Optimus G assure le spectacle, permettant de faire tourner tous les jeux sans souci. Reste que sur les graphismes, par exemple sur Real Racing 3, on sent que ce n’est pas la dernière génération des processeurs gpu/cpu.

130520_optimus-g_07

Pour ce qui est des vidéos, le lecteur Play Films d’Android assure le travail, sachant reconnaître nombre de formats en natif. Pour ceux, il y en a, qui seraient non reconnus ou non lus, BSPlayer Free ou MX Player permettent de combler les lacunes.

Autonomie :

Après visionnage d’une vidéo de 2h10, il reste 65% d’autonomie à l’Optimus G. Vous disposez donc d’une autonomie allant de 5 à 7 h selon l’usage que vous avez de votre smartphone.

Stockage :

Sur ce point là, LG n’a pas dérogé du cahier des charges du Nexus 4 et il ne propose qu’une mémoire interne. Pas de slot micro SD mais malgré la présence d’Android 4.1.2, il reste 24 Go de disponible, c’est très correct. Pour ce qui est du transfert de données d’un pc vers le smartphone (ou inversement), privilégiez le mode « Synchro Média MTP ». Point désagréable, le pop-up « LGE Mobile » à chaque fois que l’on connecte le smartphone à un pc.

Photo et vidéo :

Le capteur de 13Mpx délivre des photos correctes. Les couleurs sont plutôt juste même s’il conviendra de jouer avec la luminosité et d’oublier le flash.

130520_optimus-g_08

Le mode vidéo permet de filmer en 1080p, certes le résultat le vous permettra pas de prétendre à la Palme d’Or mais vous pourrez obtenir un résultat convenable.

Conclusion :

Avec ce smartphone, LG a donc retenu les leçons de l’échec du précédent modèle, le LG 4X HD. Du moins en partie puisque les composants choisis, notamment le cœur du smartphone a encore une génération de retard. Ce choix n’est pas catastrophique d’un point de vue des performances, l’Optimus G permettant de rivaliser avec les trois ténors du moment que sont le Samsung Galaxy S4, le HTC One et le Sony Xperia Z.

Proposé à 549 euros hors subvention opérateur, l’Optimus G est un très bon smartphone. Reste que le message est un peu brouillé par l’existence du Nexus 4 qui, avec son prix de 349 euros (en version 16 Go), est quasiment le jumeau de ce smartphone signé LG et constitue donc un sacré challenger.

Points fort :

  • design soigné
  • interface LG simple intuitive et pratique
  • qualité de l’écran

Points faibles :

  • pas de stockage extensible
  • autonomie
  • son en retrait

130520_optimus-g_09

130520_optimus-g_10

130520_optimus-g_11

130520_optimus-g_12

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz