Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

0
PARTAGER

Vous êtes déjà équipés d’un ou plusieurs terminaux mobiles (smartphone, tablette,…) mais vous ne souhaitez pas spécialement investir dans un appareil hybride pour disposer d’une machine plus puissante dotée d’un clavier. Par contre, comme vous êtes amenés à vous déplacer, vous recherchez une solution simple et transportable pour saisir plus vite sur votre terminal. Même s’il existe quelques références de clavier transportable, il en existe peu qui ont été conçu pour être pliable et compatible, en natif, avec différents OS. C’est le cas du Microsoft Universal Foldable Keyboard que j’ai été amené à tester durant une dizaine de jours grâce à Microsoft.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Coffret

Le clavier Microsoft est livré dans une boite présentant les mêmes particularités que les smartphones de la marque, à savoir un visuel du produit sur le dessus et quelques caractéristiques sur les autres faces.
A l’intérieur, on trouve uniquement le clavier en position repliée, un câble micro-USB de petite taille et un peu de lecture. Il faut avouer qu’un sac ou un étui de transport aurait été parfait pour protéger l’accessoire et rendre le coffret plus premium.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Caractéristiques

Ce clavier est assez particulier car tout en proposant une taille réduite (14,7cm de longueur et moins de 2cm d’épaisseur quand il est fermé), il dispose d’un nombre de touches équivalent à un clavier « normal » sans celles du pavé numérique. Ensuite, ce clavier Microsoft a la particularité de se plier en son milieu et de conserver la position fermée grâce à un aimant assez puissant. Les dernières spécificités sont qu’il est compatible avec les principaux OS et qu’il peut s’appairer avec deux appareils différents grâce à la technologie Bluetooth (4.0 ou supérieure).

Pour celles et ceux qui recherchent l’information, le clavier Ms Foldable Keyboard pèse 200g pour des dimensions de 14,7 x 12,5 cm en position fermée (ou repliée) et 29,5 x 12,5 cm une fois ouvert. Pour les OS, Microsoft indique que le clavier est compatible avec les appareils sous Windows (Windows 10, 8.1 , 8 et Windows RT 8.1), Windows Phone (8.1), Apple (iOS 7, 8, 9 et Mac OS 10,7, 10.8 et 10.9) et Android (Android 4.3, 5). Enfin l’appareil concerné doit aussi prendre en charge le clavier HID (Human Interface Device).

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

La texture est agréable et le constructeur indique que le clavier est résistant aux éclaboussures. C’est plutôt intéressant quand on sait les accidents qui peuvent arriver quand on consomme une boisson à côté de son terminal. Maintenant, je n’ai pas souhaité tester cette propriété.

Enfin, le clavier est doté d’une batterie rechargeable qui proposerait, d’après le constructeur, une autonomie d’environ 3 mois en utilisation normale.

La connexion avec un appareil

Avant de pouvoir utiliser votre clavier, il faut le connecter avec votre smartphone, tablette ou ordinateur via le Bluetooth. La procédure est toute simple et fonctionne parfaitement. Ne cherchez pas le bouton Power, le clavier s’allume automatiquement dès qu’il est en position ouverte.

Pour connecter le clavier, il faut presser le bouton Bluetooth positionné en haut à gauche, sélectionner un des systèmes d’exploitation disponible puis finir par saisir, sur le clavier, le code à 6 chiffres affiché sur le terminal une fois l’accessoire détecté.

Un des plus du produit est qu’il est possible de l’appairer avec deux terminaux différents (clavier, smartphone, ordinateur,…) tant qu’ils respectent les pré-requis. Une fois les deux appareils reconnus, un simple bouton situé en haut à gauche permettra de switcher de l’un à l’autre.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

L’OS sélectionné est éclairé

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Bluetooth 1 ou Bluetooth 2 pour passer d’un appareil à l’autre

Je précise que si vous avez l’occasion de l’appairer avec une tablette Surface 3 par exemple, vous vous apercevrez que tout roule. Par contre, j’ai noté que pour certains terminaux, le clavier était reconnu en mode Qwerty ce qui nécessite une petite gymnastique, à moins d’intervenir sur les paramètres. A part ça, Microsoft a fait très fort avec un accessoire très simple à connecter et compatible avec plusieurs OS.

Fonctionnement du clavier

Comme indiqué plus haut, une fois que vous avez appairé votre clavier à votre terminal, la mise en route est instantanée. Vous ouvrez le clavier, il s’allume et devient de suite fonctionnel. Vous disposez d’un accessoire d’une trentaine de centimètres de long disposant de toutes les touches nécessaires et même quelques-unes pour une utilisation multimédia. Seul le clavier numérique, absent de cet accessoire, pourrait manquer aux manipulateurs de chiffres.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Bon, maintenant, son utilisation nécessite tout de même une période d’adaptation car le clavier est constitué de deux parties séparées par une bande centrale de plus de 2cm, là où se plie le clavier. De plus, la taille des touches n’est pas uniforme. C’est le cas pour un clavier standard mais uniquement pour certaines touches spécifiques (Shift, Tab, Entrée,…). Sur le clavier Microsoft Foldable Keyboard, même certaines touches correspondantes à des lettres sont différentes comme « T » et « G » du côté droit et « H » et « N » du côté opposé. C’est sûr que cela ne facilite pas la saisie sans regarder les touches du clavier. Au début, on est un peu gêné et les fautes de frappe sont nombreuses puis on finit par y arriver.

Ses dimensions compactes et son poids plume font que ce clavier peut être emporté partout. Il n’est pas possible de le glisser dans la poche de son pantalon mais il passera inaperçu dans un sac.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Mise à part la petite période d’ajustement nécessaire pour « apprivoiser » ce clavier, c’est surtout sa position qui peut poser quelques problèmes. Sur une table ou tout autre support plat, il n’y a vraiment aucun problème : le clavier remplit pleinement sa fonction. Par contre, si vous positionnez le clavier sur les genoux, le résultat est tout autre. En effet, comme la position ouverte ne peut être bloqué, le clavier ne reste pas droit et a tendance à se plier en son milieu, ce qui complique la saisie. Moi qui essaie de profiter de chaque instant passé dans les transports pour écrire, ce clavier n’est pas étudié pour, excepté dans un train grandes lignes où je dispose d’une surface plane (tablette du siège).

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

L’utilisation de ce clavier est bien plus confortable que celle d’un clavier virtuel, que ce soit celui d’un smartphone ou d’une tablette mais il ne peut remplacer un clavier d’ordinateur. Je le qualifierai donc de très bon clavier d’appoint.

Batterie et autonomie

N’ayant pas gardé le clavier assez longtemps pour juger de son autonomie, je fais confiance au constructeur qui annonce que le clavier peut rester éloigné de toute prise pendant environ 3 mois. En coupant son alimentation lorsqu’il est replié, le clavier économise automatiquement plus de batterie que s’il était équipé d’un bouton power qu’on pourrait oublier de mettre sur Off. Pour le charger, il faudra utiliser la prise micro-usb situé sur la tranche droite du clavier.

Microsoft Universal Foldable Keyboard : un clavier pliable et multi-OS [Test]

Il manque un élément qui servira à ceux qui l’utilisent au quotidien : aucune led n’indique le niveau de charge.

Prix et disponibilité

Commercialisé depuis la fin de l’année dernière, le clavier Microsoft Universal Foldable était vendu plus de 100 euros alors qu’il se trouve désormais à moins de 90 euros sur le site de Microsoft France. A la Fnac et sur Amazon, il est disponible pour moins de 62 euros grâce à des promotions. Bien qu’il soit innovant sur plusieurs points, le tarif initial me paraissait quelque peu excessif alors que le tarif avec promo me semble plus intéressant.

Conclusion

Ce clavier Microsoft, qui affiche une bonne finition, présente de nombreux avantages qui font de lui un bon compagnon pour votre smartphone ou tablette : un format compact, une simplicité d’utilisation et un support multi-OS. Par contre, cela n’occulte pas certains défauts : un prix hors promo un peu élevé et une utilisation peu confortable si le support n’est pas droit. Pour l’adaptation à la forme du clavier en deux parties, ne vous inquiétez pas, c’est largement surmontable pour une utilisation occasionnel.

 

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz