Pourquoi les annonceurs se tournent de plus en plus vers la radio en ligne ?

0
PARTAGER
Pourquoi les annonceurs se tournent de plus en plus vers la radio en ligne ?

Audience en hausse, finesse du ciblage, engagement plus facile pour l’auditeur, les atouts de la radio en ligne sont considérables pour l’annonceur. Explications.

Le chiffre a été publié tout récemment par une étude d’Edison Research et Triton Digital : 136 millions d’Américains, soit la moitié de la population du pays, écoutent chaque semaine la radio en ligne. La preuve que la radio digitale (on parle bien là de streaming), a définitivement convaincu les auditeurs.

Chaque jour, aux États-Unis, comme dans le monde entier, la diffusion hertzienne de la radio perd en audience au profit de l’écoute digitale.
Et même en France, où la FM a longtemps été très forte, les auditeurs baladent désormais leur smartphone de la cuisine à la salle de bains pour écouter leur station préférée.
Et forcément, les annonceurs ont vite saisi l’aubaine. Car en plus de son audience globale en perpétuelle progression, la radio digitale offre d’autres services fort utile dès que l’on veut s’offrir  de l’espace audio.

Formats publicitaires innovants

« C’est la finesse du ciblage qui est souvent l’argument qui fait mouche, «  explique Chérifa Afiri, Country Manager de TargetSpot France, régie publicitaire de Radionomy Group, qui monétise l’audience audio des webradios ou l’audience digitale des radio FM . Grâce à notre technologie d’adserving, nous pouvons  grâce à l’adresse IP de l’auditeur, les logins et tiers data cibler sur différents indicateurs   (sexe, âge, géolocalisation, etc…). On peut savoir sur quel device la publicité a été écoutée et dans quel contexte. De plus, l’auditeur est souvent à un clic du site de l’annonceur, ce qui créé plus d’engagement et/ou d’action. Et l’auditeur connecté n’est pas forcément un consommateur de radio hertzienne.

La radio en ligne propose également des formats publicitaires innovants par rapport à la radio traditionnelle : le pré-roll, l’audio display synchronisé, l’habillage de player ou de site.

Quant aux agences, elles ont été vite séduites « par un média qui est rapide, transparent et efficace. Elles sont demandeuses de plans médias innovants qui peut répondre au retour sur investissement de l’annonceur», ajoute Cherifa Afiri. L’intérêt pour l’annonceur est également d’avoir un rapport de campagne  en temps réel » .

L’intérêt fort de la radio en ligne, c’est que les radios historiques y sont aussi ! TargetSpot est en effet, entre autres, la régie digitale de Skyrock, qui est soucieux d’offrir des cibles encore plus précises via le digital par rapport à sa diffusion FM.

« En fait, c’est la même stratégie que la TV qui s’allie à des plate-formes comme YouTube ou Dailymotion pour toucher un public qui n’est pas le sien » , conclut Cherifa Afiri, avec des campagnes vendues pour les marques aussi variées que Meetic, BeInSport ou Disneyland Paris, prouvent que la radio digitale sait convaincre tout type d’annonceurs et peut voir l’avenir avec sérénité.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz