Prise en main de la montre Fitbit Surge

0
PARTAGER
Prise en main de la montre Fitbit Surge

Annoncée en début d’année et disponible depuis le mois d’avril 2015, la montre connectée Fitbit Surge est la grande soeur des bracelets Fitbit HR et Fitbit HR Charge. Elle se démarque des autres modèles de la marque mais aussi des appareils concurrents en intégrant tous les composants et fonctionnalités nécessaires pour en faire une montre sportive. Utilisant cette montre depuis un petit mois, je souhaite partager avec vous mes premières impressions avant de vous préparer un test plus complet dans quelques semaines.

Un package complet

La montre est livrée dans une boîte qui est plutôt bien faite. C’est un joli boîtier qui renferme la montre de couleur noire, un câble USB, un dongle wifi et un guide de démarrage rapide. Le package est complet. Il ne manque rien à part peut-être un bracelet de rechange d’une autre couleur. Je dis ça mais pour le moment, je n’ai pas trouvé comment acquérir les bracelets de couleur bleu et mandarine qui semblent exister. La montre peut se synchroniser avec un PC / Mac mais également avec un appareil mobile (Android, iOS et Windos). Une fois chargée, la phase d’initialisation du Fitbit Surge est très rapide et se fait sans encombre.

151006_Fitbit_Surge_05

Une montre équipée pour le sport

Je reviendrai plus en détail sur toutes les caractéristiques de l’appareil dans le test mais voici déjà ce qu’il faut retenir. La montre est équipée d’un boîtier de forme carré comprenant un écran LCD monochrome de 3,2″, de 3 boutons physiques, d’un capteur de fréquences cardiaques optique (technologie PurePulse), d’un GPS et d’une série de capteurs. Elle est résistante à l’eau (sueur, pluie et éclaboussure) et comprend un bracelet en élastomère avec une fermeture en acier inoxydable. Le constructeur annonce une autonomie de 7 jours même si pour le moment, je n’y suis pas parvenu. Je vous rassure, je passe à chaque fois la barre des 5 jours.

151006_Fitbit_Surge_07

151006_Fitbit_Surge_08

Un navigation ultra-simplifiée

La navigation dans les menus de fera via l’écran tactile et les 3 boutons physiques présents sur les tranches du boîtier. Le bouton de gauche permet d’accéder au menu principal mais sert aussi de bouton « retour » tandis que celui situé en haut à droite permet de lire les notifications. Enfin, celui du bas permet de naviguer parmi les options proposées dans les différents menus. Enfin, pour la navigation et la validation, ce sera directement via l’écran tactile. L’activation du capteur de fréquences cardiaques se matérialise par des leds vertes présentes sous le boîtier et qui scintillent en permanence si vous avez sélectionné cette option. La Fitbit Surge ne propose pas autant de menus qu’une montre sous Android Wear mais a l’avantage de proposer un nombre limité d’écrans et une utilisation très simplifiée.

Un très bon suivi d’activité

Comme vous pouvez vous en douter, la montre n’affiche pas uniquement l’heure. En plus de comptabiliser vos pas, de mesurer la distance parcourue, les calories brûlées, elle analysera automatiquement votre sommeil, comptera le nombre d’étages franchis et pourra prendre votre pouls en continue. Enfin, comme évoqué un peu plus haut, l’écran s’illuminera et le boîtier vibrera en cas d’appels ou de messages. Ce sera aussi le cas pour les alarmes paramétrées depuis votre smartphone ou encore si vous atteignez votre objectif principal. Eh oui, comme la plupart des bracelets et montres connectés, vous pouvez définir des objectifs dans plusieurs domaines (pas, distance, sommeil, étages,…). Les plus motivés pourront, sur l’application Fitbit, renseigner leur consommation d’eau et définir un régime alimentaire.

151006_Fitbit_Surge_10

Avec la Fitbit Surge, ce n’est pas trop le design, assez classique, qui va lui permettre de se démarquer des montres concurrentes mais ses différents composants et fonctions qui offrent un suivi de qualité de l’activité physique de son propriétaire. Je parle entre autres du GPS et du cardio-fréquencemètre. En effet, en plus de pouvoir visualiser en un coup d’oeil les données relevées par la montre, l’interface de l’application et du site web vous apporteront énormément d’informations complémentaires. Vous y trouverez les données de la journée mais également des bilans sur la semaine, le mois ou l’année complète. De plus, l’interface est plutôt agréable et les fonctions sont multiples dont certaines sont accessibles avec un accès Premium.

Une des fonctions phares de la montre est de pouvoir enregistrer un ensemble de données liées à une activité physique spécifique sans avoir à emporter son smartphone. Plus besoin de porter son téléphone en brassard pour relever la durée de la course, le temps de passage au km ou le parcours lui-même. Vous sélectionnez l’activité (marche, course, vélo,…) et quelques secondes plus tard, la montre vous avertit avoir accroché les satellites permettant de vous géolocaliser. Il ne vous reste plus qu’à déclencher le top départ en pressant un bouton. Une fois que votre séance est terminée, le résultat visible sur l’application est bluffant ! Certaines applications arrivent à fournir un bilan proche de celui-ci mais il faut embarquer son smartphone avec soi et accepter de perdre la fonction cardio-fréquencemètre en continue.

151006_Fitbit_Surge_09

Quelques axes d’améliorations

Même si tout cela paraît génial, ces quelques jours m’ont tout de même permis de relever quelques absences ou points à améliorer. Même si l’écran est N&B, j’aurai aimé pouvoir le personnaliser un peu plus. En effet, la montre ne propose que 4 cadrans et aucun d’eux n’affiche par exemple la météo alors que la montre est dotée d’un GPS. Ensuite, la Surge n’est pas compatible avec toutes les notifications. Ne comptez pas sur votre montre si vous recevez un email ou une notification Facebook. Ce n’est grave mais c’est dommage. Enfin, la montre ne comprenant pas de micro, vous ne pourrez donc pas la commander par la voix.

Prix et disponibilité

La Fitbit Surge étant sortie au début du 2ème trimestre 2015, vous pouvez la trouver en magasin mais également sur le web. Elle existe 3 tailles, 3 couleurs de bracelet et elle vous coûtera 249,95€ sur Fitbit. Vous pouvez la dénicher pour quelques dizaines d’euros de moins sur certains sites d’e-commerce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here