Prise en main de la Samsung Gear S2

1
PARTAGER
Prise en main de la Samsung Gear S2

Elle avait clôturé l’événement Samsung Galaxy Unpacked avant d’être officiellement présentée la veille de l’édition 2015 du Salon IFA de Berlin. Je parle bien évidemment du dernier objet connecté de Samsung, la Samsung Gear S2. Depuis cet événement, la dernière montre connectée du 1er constructeur mondial de smartphones ne cesse de faire parler d’elle. Disponible à la vente en France depuis fin octobre, Samsung en a fait la vedette de l’ouverture de son Samsung Gear S2 Studio de Paris. A cette occasion, le constructeur a convié quelques privilégiés à participer à son inauguration. J’étais présent pour représenter UnSimpleClic et j’y ai découvert la montre sous ses deux versions : Gear S2 Classic et Gear S2 (Sport). A partir du moment où je l’ai fixé à mon poignet, cette montre dotée d’un cadran circulaire et d’une bague rotative ne m’a plus quittée. J’en profite pour remercier Samsung car j’ai pu repartir avec un exemplaire afin de pouvoir la tester en conditions réelles. Je vous livre mes premières impressions après ces quelques jours passés en sa compagnie. Un test complet sera publié un peu plus tard.

Prise en main de la Samsung Gear S2

Fiche technique

La montre Samsung Gear S2 est constituée d’un boitier circulaire doté d’un écran Full Amoled de 1,2″ d’une résolution de 302 x 302px. Elle fonctionne grâce à un processeur Dual Core Exynos 3250, couplé avec 512Mo de mémoire vive et 4Go d’espace de stockage interne. Elle est certifiée IP68, contient de multiples capteurs (accéléromètre, gyroscope, baromètre) et est alimentée par une batterie de 250mAh. Enfin, ses dimensions sont de 39.9 x 43.6 x 11.4 mm pour un poids de 42g.

Prise en main de la Samsung Gear S2

Design

Avec sa Gear S2, Samsung est enfin passé au cadran circulaire. Après les Gear, Gear 2 lite et Gear S, toutes dotées de cadran rectangulaire, le constructeur coréen s’est décidé à concevoir une montre au design très proche d’une montre classique. Le cadran circulaire, la bague rotative, les deux boutons physiques sur le côté droit et les très belles finitions sont là pour nous le prouver : Samsung a fait du très beau travail.

Prise en main de la Samsung Gear S2
Seuls le micro et l’écran, entièrement noir quand elle n’est pas utilisée, nous rappellent que nous sommes en présence d’une montre connectée. Même au niveau des dimensions, le sujet est maitrisé : écran de 1,2″, épaisseur de 11,4mm et bracelet en cuir de taille standard et interchangeable (18mm). Elle sait se faire discrète, comme une montre classique. Pour le moment, je suis sous le charme. Ma seule remarque concerne le bracelet en cuir qui « grince » un peu quand on le manipule.

Une montre sous Tizen OS

Tout comme les modèles précédents, Samsung nous livre une nouvelle montre fonctionnant avec son OS maison : Tizen. Il faut donc oublier quelques-unes des habitudes prises avec Android Wear pour tester la Gear S2. Le premier bon point est que la montre n’est pas compatible uniquement avec les smartphones Samsung. Il vous faut juste un smartphone sous Android 4.4 minimum et au moins 1,5Go de mémoire vive. Une liste d’appareils compatibles existe sur le site dédié à la montre mais elle n’est pas à jour. A titre d’exemple, le LG G3 n’est présent sur la liste alors que la Gear S2 fonctionne parfaitement avec ce smartphone.

Après avoir installé l’application Samsung Gear sur votre smartphone, l’appairage s’effectue très rapidement. Je vous donnerai plus de détail dans le test complet mais depuis ce programme, vous pouvez tout configurer : le cadran à afficher, les notifications à activer ainsi que les applications à installer.

Prise en main de la Samsung Gear S2

Pour naviguer au sein de l’interface, vous allez pouvoir utiliser les boutons physiques situés sur la droite du boîtier, l’écran de la montre via des mouvements de glissement et surtout la bague rotative. Ce nouveau mode de navigation est un réel changement par rapport à toutes les autres montres testées jusqu’à maintenant et le résultat est vraiment concluant. Je trouve que cela apporte un réel plus et je dirai que le geste est presque naturel. Le menu principal étant présenté sous forme de carrousel circulaire, l’utilisation de la bague devient intuitive.

Prise en main de la Samsung Gear S2

Prise en main de la Samsung Gear S2

Prise en main de la Samsung Gear S2

En tant que montre connectée, la Gear S2 peut afficher les messages et appels entrants, accéder à une liste de contacts (et les appeler), afficher l’agenda et la météo du jour et donne accès à un ensemble d’autres fonctionnalités. Elle fait aussi office de traqueur d’activité (avec la prise du pouls à la demande), de télécommande pour votre musique et S-Voice permettra de la diriger avec des commandes vocales.

Prise en main de la Samsung Gear S2

Mis à part les fonctions pré-installées, Samsung, par l’intermédiaire de Samsung Apps n’offre pas un grand choix d’applications. On trouve beaucoup de cadrans mais parmi les autres catégories, le choix est encore pauvre et les applications pas toujours très belles.

Une batterie au-dessus de la moyenne

Je sais que je me répète mais la batterie reste le plus gros point faible des montres connectées. Elle ne dure rarement plus d’une journée. Qu’en sera-t-il de la Samsung Gear S2 ?
Au départ, je me suis fait une petite frayeur car la montre avait perdu 10 % de batterie après les quelques minutes de paramétrage. Je me suis endormi avec un mauvais pressentiment. La montre allait-elle tenir la nuit et assurer sa fonction de réveil le lendemain matin ? Je vous rassure, tout s’est bien passé puisqu’elle a finalement tenu 2 nuits entières et plus d’une journée et demie. Cela reste peu mais je tire quand même mon chapeau à Samsung pour ce bilan. Il est encore un peu tôt pour vous donner son autonomie moyenne mais la première impression est bonne. La Gear S2 est pour le moment au-dessus de la moyenne.

Le rechargement se fait via une station sans fil et aimanté. Une fois la montre posée dessus, une led vous informera quand elle aura retrouvé sa pleine capacité. Malheureusement, il faudra patienter près de deux heures pour retrouver une pleine charge.

Disponibilité et Prix

Disponible depuis fin octobre 2015, le prix de la montre Samsung dépendra du modèle sélectionné : 379 euros pour le modèle Gear S2 Classic et 349 euros pour le modèle Gear S2 (Sport).

Conclusion

Avec un design travaillé, un nouveau mode d’utilisation (avec la bague rotative) et une batterie qui tient la route, le tout pour un prix « raisonnable » pour ce type d’appareils, la montre Gear S2 sous Tizen OS devient une très bonne solution alternative à étudier.  Il faut espérer que Samsung parvienne à étendre son Samsung Apps.

Laisser un commentaire

1 Commentaire sur "Prise en main de la Samsung Gear S2"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
virginie
Invité

bjr j aimerai savoir si je peux connecter ma gear s2 a un kit Bluetooth ?

wpDiscuz