Radius : une série SF écrite en temps réel pendant un an

0
PARTAGER

À l’heure où le numérique et l’innovation deviennent de grands enjeux pour l’industrie du livre, Walrus — jeune maison d’édition française pure player et indépendante — lève le voile sur un projet littéraire original : Radius est un livre-web qui brouille un peu plus la frontière entre le livre tel que nous le connaissons et internet, le tout dans une ambiance SF à la Lost ou Heroes qui ne manquera pas de séduire les passionnés de séries TV.

Comme dans les productions audiovisuelles, la série s’écrira en temps réel pendant un an sous la direction d’un scénariste : six auteurs rédigeront chapitre par chapitre et au fil des semaines un véritable roman-chorale, probablement gigantesque si on considère ce qui a déjà été publié sur le site dédié. Radius raconte donc l’histoire de six personnages disséminés dans le monde entier, que rien ne semble relier sinon la réception par courrier d’une boîte quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001. Au moment où ils l’ouvrent, les héros héritent d’un pouvoir, le Radius, qui leur permet de déformer la réalité dans un certain rayon. Treize ans et de nombreuses mésaventures plus tard plus tard, d’étranges phénomènes naturels sèment la panique sur la planète. Et si l’un d’entre eux était le responsable ? L’enquête démarre.

bandeau-radius-web

Avec ce principe de site web dédié, une maquette monochrome et responsive (pour l’avoir testée, la lecture sur smartphone est vraiment bien optimisée) et le choix du paiement unique plutôt que de l’abonnement (15€ jusqu’au 30.01.2015, puis 25€), Radius emprunte certains codes du livre pour mieux les intégrer au web. Le mélange est étonnant au début, mais fonctionne vraiment bien. Quelques chapitres en libre lecture permettront aux futurs lecteurs de se faire une idée avant de franchir le pas et, au terme de l’aventure, un livre numérique réunissant tous les chapitres sera envoyé aux souscripteurs en .epub.

Fruit d’une année de travail en amont, Radius est une expérience éditoriale. Ainsi, Walrus et ses auteurs testent un concept visant à imaginer des possibles pour le livre de demain :

« Nous ne pensons pas que le livre disparaîtra, au contraire : de nouvelles formes de narration coexisteront avec lui, le renforceront parfois, perpétueront certains usages et en remplaceront d’autres. Dans un monde où internet facilite comme jamais l’accès à la connaissance et aux œuvres, le monde du livre ne doit pas rester à la traîne. À son humble échelle, Walrus espère ouvrir la voie à d’autres innovateurs du secteur de l’édition, en tendant une passerelle entre web et livre », explique Julien Simon, directeur éditorial de Walrus.

radius

 

Nous avons déjà parlé de Walrus dans ces colonnes : cette société française, qui est l’une des premières maisons d’édition pure player (100% numérique), publie romans, nouvelles et séries dans des genres alternatifs : pulps, science-fiction, fantastique, livres dont vous êtes le héros, horreur, etc. Elle s’est également fait une spécialité des expérimentations et des nouveaux usages numériques.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz