Samsung Galaxy S5 Mini : prise en main

0
PARTAGER

En avril 2014, Samsung débutait, en France, la commercialisation de son dernier flagship : le Galaxy S5. Quelques mois plus tard, c’est la version Galaxy S5 Mini qui faisait son apparition. Ayant reçu un exemplaire par Orange Business que je remercie pour ce prêt, je viens tout juste de le découvrir. Je vous livre donc mes premières impressions avant de publier, un peu plus tard, un test complet.

En le voyant, on ne peut pas se tromper : Samsung s’est bien inspiré du design du fleuron de la marque. Cela se vérifie également avec les innovations présentes à la fois sur le Galaxy S5 et sur sa version « Mini » (fréquencemètre, lecteur d’empreintes). Enfin, il bénéficie également d’une version Android KitKat (4.4.2) et de la surcouche Samsung TouchWiz.

141115_Galaxy_S5_Mini_01

Je ne vais pas m’éterniser sur le design car Samsung a utilisé la même formule que pour toute la série des Galaxy (le Galaxy Alpha faisant exception) : un smartphone constitué entièrement de plastique, un bouton physique principal et une disposition à l’identique des autres boutons présents sur les tranches. Concernant l’interface et le contenu, on prend les mêmes que ceux du grand frère et on recommence : surcouche qui a adopté le « flat design », icônes aux couleurs vives et package d’applications Google et Samsung.

On peut aimer ou pas son design mais ce n’est pas ce qui fait tourner ce smartphone. Sur ce point, le Galaxy S5 Mini est équipé d’un processeur Exynox 3470 Quad-Core cadencé à 1,4Ghz épaulé par 1,5Go de mémoire vive et 16Go d’espace disque. Il propose les connexions désormais devenues standards (Wifi 802.11 a/b/g/n, Bluetooth 4.0, NFC) et dispose d’une batterie de 2 100mAh ainsi qu’un emplacement pour étendre sa mémoire (carte MicroSD jusqu’à 64Go). Enfin, ce sont ses 2 capteurs photos, respectivement de 8Mpx et de 2,1Mpx, qui vous permettront d’exprimer tous vos talents d’artistes.

141115_Galaxy_S5_Mini_03

On ne peut évidemment par s’attendre aux mêmes performances que le flagship mais pour cette première découverte, il a fait le peu que je lui demandais sans montrer aucun signe de faiblesse. Comme d’habitude, je lui ferai passer une batterie de tests afin de vous livrer ses réactions lors de jeux gourmands en ressources (performances et autonomie).

Au final, après ces premiers instants de découverte, ce smartphone n’est « Mini » que par son nom. Équipé d’un écran plus petit (écran HD de 4,5″) et d’une fiche technique moins puissante que son modèle, il n’en demeure pas moins une solution intéressante pour ceux qui recherchent un smartphone de taille « compacte » équipé des dernières innovations technologiques de la marque et qui ont les moyens de se le payer (349€).

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz