Samsung Gear 2 Lite [Test]

45
PARTAGER
Samsung Gear 2 Lite [Test]

C’est lors du Mobile World Congress 2014 que Samsung présenta ses modèles de montre connectée de 2ème génération : la Gear 2 et Gear 2 Lite. Nous nous intéresserons uniquement à la deuxième car c’est la seule qui a été commercialisée en France et à la différence de la Gear 2, elle n’est pas équipée d’une caméra. Sortie en France en avril 2014, elle prend la suite de la Galaxy Gear, première montre de Samsung testée par Ma2thieu dans cet article. Alors que cette dernière fonctionnait sous Android, la version Gear 2 lite est sous Tizen et de ce fait n’est compatible qu’avec certains smartphones et tablettes de la marque coréenne. J’ai pu la tester avec un Galaxy S3 4G et un Galaxy Grand 2. Voici mes impressions.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_01

Samsung a communiqué sur le fait que sa première montre connectée, la Samsung Galaxy Gear, est désormais compatible avec Tizen OS. Je n’ai pu vérifier personnellement cette information mais la procédure de mise à jour, qui se fait via l’application Samsung Kies, fait l’objet d’une page spécifique sur le site Samsung.

Caractéristiques techniques

Voici la fiche technique de la Gear 2 Lite

  • Processeur Dual Core 1Ghz
  • 512Mo de mémoire vive et 4Go de stockage interne
  • Écran 1.63” Super AMOLED
  • Bracelet interchangeable
  • Fonctions podomètre et cardiofréquencemètre
  • Compatible USB2.0 et Bluetooth 4.0
  • Dimensions de 58,8 x 37,9 x 10 mm pour un poids de 55g

Certifiée IP67, elle est considérée comme résistante à la poussière et à l’eau pour une plongée dans 1m d’eau pendant 30 min maximum.

Elle est disponible en 3 couleurs : noir, gris et orange.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_05

Déballage

La montre est livrée dans une boite de forme carrée et de couleur bois, comme de nombreuses boites des derniers produits Samsung testés (Galaxy Note 3 et Galaxy S5). Comme d’habitude, le nom du produit apparaît sur le dessus tandis que les caractéristiques sont imprimées sur le dessous. Le contenu de la boite est identique à son contenant : pas de surprise. On trouve bien évidemment la montre, un adaptateur pour la recharger, un câble secteur, un guide de prise en main rapide et un petit livret sur la garantie.
Le seul petit détail qui change un peu est que l’intérieur de la boite est compartimenté. Tous les éléments ont chacun leur place et tout n’est pas mélangé au fond de la boite.

Découverte du produit

141025_Samsung_Gear_2_Lite_02La montre est constituée d’un boîtier contenant un bouton physique ainsi qu’un port IR (Infra-Rouge) et d’un bracelet en plastique qui semble de bonne facture. Le système de fermeture, plutôt réussi, en fait un bracelet assez spécifique. Ses dimensions sont standards (22 mm) mais si vous souhaitez conserver leur système, il faudra en acheter un de la marque Samsung. Ce dernier, en métal, se règle facilement à votre poignet et il ne reste qu’à le clipser de l’autre côté pour fermer la montre. Une gravure « Samsung » vient décorer la seule pièce métallique visible quand on ferme le bracelet. C’est d’ailleurs le seul emplacement où le nom de la marque est visible sur le produit.  Je trouve que le bracelet donne un aspect sportif à la montre tandis que son système de fermeture l’habille et rend un peu plus classe cette montre au design plutôt sobre.
Avant de détailler le dessus du boitier, jetons un oeil dessous. Il contient, dans la partie haute, les bornes de chargement (à gauche) et le haut-parleur (à droite). Le capteur de fréquence cardiaque est positionné juste au-dessous tandis qu’on trouve le nom de la marque ainsi que quelques mentions (modèle, fabrication,…) encore au-dessous.
Sur les tranches, du côté droit, on trouve le microphone intégré et une des encoches permettant de connecter l’adaptateur. L’autre encoche et le haut-parleur sont positionnés de l’autre côté.
En revenant sur la description du dessus du boitier, on se rend vite compte que l’écran ne remplit pas la totalité de la surface du boîtier. Les bordures des côtés sont inférieures à celles du haut et du bas. Le bouton physique et le port infrarouge n’étant pas sur le dessus du boitier mais sur les parties « descendantes », la surface de l’écran aurait plus être plus grande. A ce propos, la forme des zones où sont positionnés le capteur IR et le bouton adoucissent les lignes de la montre.
Les finitions sont très bonnes : aucun bruit lors des manipulations, aucun jeu sur le bouton physique qui, même s’il est discret, est facilement identifiable et accessible.

 

141025_Samsung_Gear_2_Lite_17
141025_Samsung_Gear_2_Lite_19

Le système de fermeture du bracelet de la Samsung Gear 2 Lite

141025_Samsung_Gear_2_Lite_20

 Le dos de la montre, avec les ses connecteurs, son haut parleur et son capteur fréquencemètre

Initialisation

Pour ceux qui ont l’habitude de ce type de produit, l’initialisation de la montre ainsi que sa reconnaissance par votre smartphone vous prendra 5min sans compter le téléchargement des applications, et encore, depuis une connexion 4G, ça va très très vite. En effet, pour connecter votre montre et votre smartphone, il faut activer votre connexion Bluetooth et surtout installer Gear Manager, directement accessible depuis Samsung Apps. Les étapes suivantes sont très simples : connexion entre les 2 terminaux, installation des autres logiciels et choix des programmes (parmi la liste de ceux installés sur le smartphone) pour lesquels vous souhaitez activer les notifications sur la montre.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_24

A partir de ce point, votre montre est fonctionnelle. Il a juste fallu quelques minutes pour appairer les 2 appareils et rendre votre montre opérationnelle. Nous allons voir que vous pouvez affiner la configuration depuis Gear Manager et effectuer de nombreuses actions directement depuis votre montre.

D’après le site de Samsung, la montre Galaxy Gear 2 Lite est compatible avec la liste des 16 modèles de smartphones et tablettes suivants : Samsung Galaxy S5 /Galaxy Grand 2 / Galaxy Note 3 / Galaxy Note 3 Lite / Galaxy Note 2 / Galaxy S4 / Galaxy S4 Zoom / Galaxy S4 Active / Galaxy S4 mini / Galaxy Mega / Galaxy S3 / Galaxy Note 10.1 (édition 2014) / Galaxy NotePRO (12.2) / Galaxy TabPRO (12.2/10.1/8.4). Cette liste sera complétée ultérieurement, très probablement en fonction des sorties de nouveaux produits Samsung.

Interface et applications

Pour allumer ou éteindre la montre, il suffit d’un appui prolongé sur la touche physique alors que pour la réveiller et accéder aux menus, vous pouvez, soit cliquer sur le bouton physique soit effectuer un mouvement de poignet comme si vous souhaitiez lire l’heure.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_09

Quand votre montre est prête, le premier écran visible est celui donnant l’heure mais rapidement, vous allez vous apercevoir que cette montre regorge d’écrans et de fonctionnalités. Pour naviguer parmi les différents écrans, rien de plus simple car les gestes à effectuer sur l’écran, par ailleurs très réactif, sont toujours les mêmes : mouvement vers la gauche ou vers la droite pour passer les pages, mouvement vers le bas pour faire « précédent » et une tap sur les icônes pour valider. Les différentes pages sont présentées avec des icônes ou des menus.
Depuis le cadran de la montre, qui est modifiable, vous accédez à deux pages de chaque côté. A droite, on trouve les notifications, les journaux, le clavier, les contacts, les applications, les paramètres et les commandes. De l’autre côté, vous accédez aux applications WatchON, S-Voice, lecteur musical, Memo vocal puis aux fonctions Podomètre, Exercice, Fréquencemètre et Sommeil. Je parle de deux côtés mais vous pouvez naviguer en faisant un tour complet au sein de l’interface. Pas besoin de revenir sur l’écran Home.

Personnalisation et Gear Manager

En terme de personnalisation, la Gear 2 Lite permet certaines choses mais je trouve que Samsung aurait pu aller plus loin. Vous pouvez modifier le fond d’écran, la police, sa taille et sélectionner quelle sera votre page d’accueil et de quoi elle sera constituée. Par contre cela ne constitue pas un thème global qui s’appliquerait partout. Les menus sont clairs et intuitifs mais ils auraient gagnés à être un peu moins sobre. Les premières pages peuvent être plus colorées si vous les personnalisez un peu.
La personnalisation évoquée ci-dessus peut-être réalisée sur la montre mais également directement depuis l’application Galaxy Gear installée sur le smartphone. On y trouve les mêmes fonctions (personnalisation de la page d’accueil, choix de l’horloge,…) mais aussi le paramétrage des notifications, en passant par le bilan de l’activité physique et la liste des applications installées. Grâce à Samsung Gear Apps, vous pouvez également en télécharger de nouvelles, classées par catégorie (Horloge, Santé/Fitness, Divertissement,…) ou par « Top Applis » par exemple. Par contre, je trouve que ce sont principalement les applications payantes qui sont mises en avant. Il faut espérer que d’autres développeurs se mettent à utiliser le SDK mis à disposition pour Samsung pour concevoir de nouvelles applications.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_25

Le prolongement de votre smartphone

Tout ce que vous avez sur votre smartphone, vous le retrouvez sur votre montre… enfin presque tout. La liste des fonctionnalités accessibles en standard est très intéressante : liste des messages et des emails, gestion des appels entrants et sortants, accès à votre journal d’appels… Tout y est ! Pour les messages et emails, vous y avez accès via les notifications quotidiennes ou depuis les applications concernées et vous n’y trouverez pas uniquement les derniers messages reçus mais l’intégralité du compte.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_13
Pour passer un appel, vous composez directement le numéro du correspondant à partir de l’application Clavier. Vous pouvez faire encore plus simple en accédant au répertoire de votre smartphone via Contacts et sélectionner l’interlocuteur concerné ainsi que ses coordonnées. Dans les deux cas, le numéro est ensuite composé directement sur le smartphone. La montre n’est pas autonome même si vous pouvez utiliser le micro et le haut-parleur pour converser. Le smartphone doit rester à portée de la montre. Même si répondre ou passer un appel directement depuis sa montre est faisable et peut dépanner, je trouve que cela reste un gadget.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_12

Pour envoyer ou répondre aux messages et emails reçus, vous pouvez le faire via des réponses rapides ou par S Voice, fonction de reconnaissance vocale. Pour les messages rapides, il en existe une liste par défaut mais vous pouvez en ajouter de nouveaux depuis Gear Manager. Pour la reconnaissance vocale, contrairement au système Android Wear, en plus d’exécuter la commande demandée, quand il y arrive, le système dicte à haute voix les questions qu’il peut avoir. Cela aurait pu être sympathique si la voix avait été moins informatisée. Vous pouvez donc utiliser ce système mais il n’est pas très discret et je ne l’ai pas trouvé aussi performant que le « OK Google ». Sur la Gear 2 Lite, on a l’impression qu’il s’agit d’une fonction supplémentaire alors que tout tourne autour d’elle sur les montres Android Wear. De plus, son utilisation en extérieure est compliquée que ce soit avec le micro lors de la dictée ou lors de l’écoute avec le haut-parleur. En intérieur, par contre, les performances des composants sont suffisantes.
Ce n’est pas tout. Si vous renseignez vos RDV et tâches dans l’agenda de votre smartphone, l’application Programme de la montre vous affichera leur aperçu et un clic vous donnera des précisions complémentaires. Au final, un coup d’oeil sur votre montre permettra de prendre connaissance de la dure journée qui vous attend ou justement du temps dont vous disposez pour jouer avec votre montre.

Enfin, les dernières fonctions utiles sont regroupées dans « Chercher appareil » (si vous avez perdu votre smartphone) et dans Commandes : connaître la charge restante et le statut de votre connexion Bluetooth puis intervenir sur le volume et la luminosité.

Une montre coach sportif ?

Grâce à son capteur de fréquence cardiaque, la Gear 2 Lite fait plus podomètre, fonction que l’on trouve sur toutes les montres et bracelets connectés. L’application Exercice permet de créer et de suivre vos séances d’exercice (marche, course, vélo ou randonnée ). Après avoir défini un objectif (en option) et pressé le bouton « Démarrer », la montre enregistre un ensemble de données telles que le temps de la séance, la distance parcourue ou encore les calories brûlées. Votre vitesse est également affiché. Un relevé de votre rythme cardiaque peut également s’effectuer automatiquement si vous le paramétrez.
Tout comme la fonction Podomètre qui relève le nombre de pas effectués dans la journée (et  vous affiche des médailles quand vous parvenez à 5 000 puis à 10 000 pas), vous pouvez afficher un historique de vos séances sur plusieurs jours. Toutes ces données peuvent ensuite se synchroniser avec l’application S Health pré-installée sur les derniers smartphones Samsung testés (Galaxy Note 3 et Galaxy S5). Sur mon Galaxy S3, un résumé de ces mêmes informations apparaît dans l’application Gear Manager.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_10
Maintenant, si vous voulez arrêter de transpirer et revêtir votre casquette de coach pour enregistrer les temps de passage de vos « poulains », la fonction Chronomètre permet de comptabiliser les temps intermédiaires, de mettre en pause puis de le redémarrer ou de le réinitialiser.
Concernant le fréquencemètre, Samsung précise évidemment qu’il ne peut être utilisé à titre médical et vous indique ou prendre votre pouls : sur le dessus ou le dessous de votre poignet (en faisant pivoter votre montre ). J’ai trouvé que le taux de réussite était bien meilleur sous le poignet. Les mesures sont assez proches de celles obtenues avec un tensiomètre même si je précise quand-même avoir eu du mal à effectuer plusieurs mesures de suite. Par contre, pendant les séances d’exercice où le capteur peut prendre votre pouls en permanence, les relevés sont parfois étonnants. Cela reste donc capricieux et moins précis qu’un appareil prévu à cet effet. La montre peut être une solution envisageable si vous débutez votre activité physique ou si vous voulez effectuer des relevés occasionnels mais pas dans le cas d’un entrainement régulier.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_23

Des commandes multimédia

Tout d’abord, l’application Lecteur musique permet de diffuser, via le haut parleur, la musique préalablement copiée sur la montre via l’application Gear Manager. A l’installation, vous disposez d’un espace de 4Go qui peut être utilisé pour installer de nouvelles applications mais également pour stocker de la musique ou enregistrer des mémos via l’application Mémo vocal (5min max par enregistrement). Contrairement à d’autres logiciels qui ne serviraient que de télécommande pour le lecteur du smartphone, dans ce cas, la montre est autonome. Malgré la petite taille du haut parleur et l’usage qui est en fait (qui n’est pas le principal), le rendu est plutôt pas mal. Ce n’est pas exceptionnel mais cela suffit. Votre musique vous suit partout mais si vous voulez vraiment apprécier, surtout en extérieur, la meilleure solution est d’appairer votre montre avec un casque Bluetooth. Vous ne serez plus gêné par la faiblesse du haut parleur et vous profiterez au mieux de votre musique sans déranger votre entourage.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_21

La Gear 2 Lite ne fait pas que diffuser de la musique, elle peut servir de télécommande pour le lecteur multimédia de votre smartphone mais également pour votre TV ou votre chaîne hi-fi. L’application WatchOn Remote se sert du port infra-rouge pour se substituer à la télécommande de votre TV ou de votre chaîne. En quelques étapes très rapides, vous allez pouvoir zapper directement depuis votre monte. Cela fonctionne très bien même sur des TV non Samsung. Qui n’a pas un jour perdu sa télécommande alors que le film ou le match de foot que vous souhaitiez voir débutait ? Voilà, vous êtes sauvés et cela grâce à votre montre.

Les autres applications

En plus des applications détaillées dans les paragraphes précédents, la montre contient d’autres logiciels regroupés dans « Applications« . En voici un résumé :

  • Météo : l’application vous affiche les prévisions météorologiques de la journée (temps et température) et un clic sur l’écran permet d’obtenir celles des 6 prochains jours. Il ne manque plus que l’indice de confiance 🙂 Les informations proviennent de AccuWeather et sont actualisées en fonction du lieu où vous vous trouvez. La date et l’heure sont également affichées sur le 1er écran. La météo peut illustrer la Homepage de votre montre.
  • Sommeil : déclenchée lorsque vous vous couchez, elle comptabilisera votre temps de sommeil (heure de début et heure de fin) ainsi que la durée de sommeil sans mouvement et sa proportion par rapport à la durée totale. Zut, il faut vraiment que je dorme plus.
  • Minuteur : permet, après avoir sélectionné la durée, de déclencher un compte à rebours.

Pour chacune des applications et menus proposés sur la montre, un appui prolongé sur leur icône permet de la déplacer au sein du même écran ou sur une page.

141025_Samsung_Gear_2_Lite_11

Samsung a pris le soin d’accompagner les applications d’un menu Aide. Une fois sur l’écran, un menu est accessible en haut à droite et permet d’afficher l’historique (nombre de pas, fréquence cardiaque…) mais également le menu Aide qui explique l’objectif de la fonction et son mode d’utilisation. Les résumés sont bien faits et permettent de bien appréhender la fonction concernée.

Écran

La montre est équipée d’un bel écran Super Amoled de 1,63″ d’une résolution de 320 x 320px. Le contraste et les couleurs sont bonnes et permettent de disposer d’un écran agréable à lire avec quelques difficultés lorsqu’il est exposé à une forte luminosité directe.
Afin d’économiser de la batterie, il peut être conseillé de désactiver l’option qui allume la montre lors d’un mouvement de poignet. Dans le cas contraire, elle risque de s’allumer au moindre mouvement et deviendra l’objet de toutes les attentions ou au moins de tous les regards.

Batterie et durée de vie

141025_Samsung_Gear_2_Lite_03La Gear 2 Lite est équipée d’une batterie de 300mAh qui, selon Samsung, lui permet une durée de vie est de 2 à 3 jours en utilisation et jusqu’à 6 jours en veille. Dans la pratique, cela se vérifie au moins pour le monde utilisation. J’ai tenu plus de 2 jours lors de la première utilisation, en activant les notifications sur plusieurs applications (news, réseaux sociaux, SMS) dont un compte email qui a généré plus de 200 notifications par jour. J’ai également testé la fonction fréquencemètre et ai navigué dans les menus de la montre pour en découvrir le contenu.
En se rendant dans le menu Paramètres, vous visualiserez d’un seul coup d’oeil la charge restante, juste à côté du statut de la connexion Bluetooth.
Comme évoqué plus haut, la recharge s’effectue en clipsant un adaptateur sur le dessous de la montre. Ce dernier comprend une sortie micro-USB sur laquelle on branche son câble secteur. La recharge complète de la montre prend un peu plus de 1h30, à partir d’une charge restante de 15%. L’inconvénient de ce type d’adaptateur est qu’il ne faut pas le perdre sous peine de ne pouvoir « réapprovisionner » sa montre en énergie. D’un autre côté, il est assez petit pour le glisser dans une poche et contient une sortie micro-USB. Il est donc possible, dans la théorie, d’utiliser n’importe quel câble micro-usb.

Après quelques jours d’utilisation, je peux dire que l’autonomie de la Galaxy Gear 2 Lite fait parti de ses points forts. En moyenne, sa batterie permet effectivement de tenir entre 2 et 3 jours. Ce n’est pas encore le top mais je trouve que cela permet d’en profiter sans pour autant se rappeler de prendre l’adaptateur avec soi.

Conclusion

Elle a tout ce qu’on peut trouver sur d’autres montres et son interface est fluide et intuitive. Par contre, elle devient inutile si vous n’avez pas un des smartphones Samsung compatibles. Je dirais que c’est son principal défaut avec peut être une offre logiciels qui nécessite d’être encore étoffée même si on y trouve déjà de bonnes références dans plusieurs domaines. Son design sobre et efficace saura séduire un grand nombre de personnes même si elle reste un peu imposante sur le poignet d’une femme.

La montre est déjà disponible et vous la trouverez à  199,00€ sur le site Samsung.

Je vous invite à découvrir les vidéos diffusées par Samsung lors de la sortie de la montre.

Laisser un commentaire

45 Commentaires sur "Samsung Gear 2 Lite [Test]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
Noelle
Invité

La montre Samsung Gear 2 Lite est en, partie incompatible grâce au logiciel GEAR qui plante dans les notifications et que ne permet pas d’avoir des notifications de SMS car le programme MESSAGE est manquant dans les notifications.

Noelle
Invité

la gear 2 lite n’est pas en partie compatible avec le Note 4. Les notifications SMS (message) ne figure pas dans la liste des notifications de Gear. De plus le plugins plante dans les notifications de Gear.

Denis
Invité

J’ai reçu ma montre gear 2 la première fois que je l’ai allumé il m’a demandé un code pin j’ai fait le 0000 habituel sa me mai code incorrecte quelqu’un pourrait m’aider svp merci

Ma2thieu
Admin

1234 peut-être

Spor Thibaut
Invité

Est ce que elle est compatible avec le samsung J5 ???SVP.

Nadir
Invité

J ai une Samsung gear 2 neo et un iPhone 6 es que c est compatible

Garnier
Invité

Non dutout

dia
Invité

bonjour je voudrai achete la gear 2 lite savez vous ci elle est compatible avec le note 4. svp merci

Jet27
Invité

Bonsoir oui est compatible avec note 4

Jose
Invité

Le note 4 n’est en partie pas compatible avec la gear 2 lite. Les sms ne sont pas renvoyé sur la montre et le plugin Gear plante dans les notifications

Ewann
Invité

Est elle compatible avec le galaxy s2

wpDiscuz