Sony se sépare de Gracenote et perd 90 millions de dollars au passage

0
PARTAGER
Sony se sépare de Gracenote et perd 90 millions de dollars au passage

Si je vous parle de Gracenote, peut-être que cela ne vous dit rien mais de CDDB peut-être un peu plus. CDDB qui signifie Compact Disc Data Base, autrement dit base de données pour disque compact est un nom déposé par la société Gracenote qui fournit un service d’accès à sa base de données à différents partenaires. Cette base de données regroupe l’ensemble des informations utiles pour renseigner les tags ID3 des fichiers mp3, wma et Ogg Vorbis, en résumé c’est grâce à CDDB que iTunes par exemple arrive à récupérer le nom de toutes les pistes et de l’album. CDDB fut inventé en 1993 et regroupe aujourd’hui plus de 180 millions de morceaux et le 22 avril 2008, Sony avait mis la main sur Gracenote, propriétaire de CDDB, pour 260 millions de dollars.

En début de semaine, Sony a annoncé avoir cédé Gracenote à Tribune, un groupe multimédia américain de Chicago présent sur le marché de la télévision. Cette décision est assez étonnante d’autant plus lorsqu’elle a été prise alors qu’elle fait perdre de l’argent à Sony. En effet, Sony a vendu Gracenote pour 170 millions de dollars alors qu’il l’avait acheté 260 millions de dollars. De son côté, Tribune, le nouveau propriétaire, souhaite ajouter la technologie Gracenote pour la télévision mais aussi le cinéma.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz