Sony : Une année entre succès et désillusions

2
PARTAGER
Sony

Vous n’êtes pas sans le savoir que la Playstation 4 et la Xbox One sont sorties en novembre sous nos latitudes. La lutte marketing fait rage et chacun des camps va de son interprétation de la console de demain. Sony axe son message sur les jeux, Microsoft quant à lui privilégie l’aspect tout-en-un. Aujourd’hui je me penche sur l’avenir de la firme japonaise dans les prochains mois et dresse un avis, subjectif, de la situation et des possibles avancées ici et là.

Les points forts

Playstation Now

Sony privilégie les joueurs. Certes. Seulement cet aspect ne se transfigure pas dans les jeux proposés par le géant japonais, ni par ses studios qui gravitent autour depuis la sortie de la console. Heureusement Sony peut piocher dans son catalogue de licences cultes de l’ère Playstation-Playstation 2.

Sony a dévoilé il y a peu de temps au CES 2014 sa plate-forme de streaming appelé Playstation Now. Fondé sur la technologie Gaikai (acheter par Sony courant 2012), le dispositif permettra de jouer à des jeux PS3 sur Playstation 4 et Playstation 3. Plus tard on pourra même y jouer sur PS Vita, tablettes, smart phone et certaines télévision Bravia de Sony. Joué aux derniers hits de Sony à l’instar de The Last Of Us, Gran Turismo 6, God Of War Ascension sur PS Vita et autres supports sera possible ! Sony ne se fout pas de notre gueule ! 😉

Mais là où Sony frappe à grand coup, c’est avec la possibilité de streamer les jeux PS1 et PS2. La bêta sera prévu au États-Unis à la fin du mois pour une sortie officielle pour l’été, toujours au USA. Point de date en ce qui concerne notre bon vieux continent 🙁 .

Playstation Now

Pour les fonctionnalités c’est simple. Les jeux Playstation Now seront disponibles soit à la location de façon unitaire ou bien par un abonnement. Le PS Now soutiendra le jeu multijoueur en ligne, les messages PSN, les trophées et les données sauvegardés.

De belles Ventes

Alors que la Playstation 4 peine à avoir un planning riche dans les prochains mois (voir le paragraphe ci-dessous) et n’a que deux exclus de taille qui la différencie de sa concurrente, cela ne l’empêche pas de se vendre par paquet. En effet la Playstation 4 s’est vendue à plus de 4,2 millions d’exemplaires dans le monde. Sa concurrente, la Xbox One, s’est vendu un peu moins avec 3 millions d’exemplaires. On est loin des pronostics de pré-commandes qui prédisait 3 PS4 pour 1 Xbox One. :p

Cependant la Playstation 4 a un énorme avantage. Alors que la Xbox One est sortie quasiment sur tout les territoire, la PS4 n’est pas encore sortie partout. Notamment au Japon. Une terre promise où le géant japonais sort continuellement grand vainqueur face à sa rivale. Il est donc fort à parier que Sony consolide son avance et ce, dès le 22 février, date de sortie de la console au pays du soleil levant.

Les points faibles

Où sont les jeux ?

Après une année tonitruante sur PS3 l’an dernier (des exclusivités en pagailles !), Sony se doit de rester dans la course en proposant des jeux de poids pour dissuader les joueurs de ne pas aller chez la concurrence. Bien que les jeux multi-supports auront la côte dans les prochains mois (Métal Gears Solid V, The Division, Thief, Destiny, Darks Souls II, Watch Dogs …), les exclusivités ne seront pas légions. Si la Xbox One pourra compter sur Titanfall, la Playstation 4 aura le droit à son troisième volet des aventures d’InFamous. Licence secondaire sur PS3, loin d’une surexposition grandiloquente d’un Uncharted, d’un Killzone ou d’un God Of War, cet épisode aura du mal à s’imposer comme un indispensable. La licence est si peu connu …

La majorité des jeux sont en développement, MediaMolecule vient de sortie Tearaway sur PS Vita, Sucker Punch à sortie la quatrième aventure de Sly Cooper en 2013, Quantic Dream a lui aussi sortie son dernier projet en 2013. Il va falloir être patient. Enfin Naughty Dog à teasé le prochain Uncharted, mais vu le peu d’informations dessus, il ne sortira pas cette année … :/

Quid de la PS Vita ?

La Ps Vita est pour moi le gros point d’interrogation des prochains mois. Alors que Sony a révélé il y peu que les ventes de la consoles étaient en dessous de leurs espérances, il semblerait que la firme japonaise met peu à peu sa console portable de coté. Un planning de jeux famélique dans les 6 mois à venir, il semblerai que la console portable de Sony n’est comme destin, d’être un périphérique de luxe à sa Playstation 4. La console permet en effet de jouer aux jeux PS4 confortablement sur son canapé et de servir de manette. Sony semble faire de la Ps Vita un ersatz du périphérique de la Wii U, appelé Gamepad.

Pour les joueurs, ces derniers devront se consoler avec les grands titres sorties ces derniers mois. Tearaway, Rayman Legends, Dragon Crown sont là pour les occuper un moment. Mais quid des sorties de cette année ? Au vu des maigres ventes de Tearaway, le studio MediaMolecule (pourtant un studio proche de Sony) réfléchira à deux fois avant de réaliser des projets sur PS Vita. Et c’est pareille pour d’autres éditeurs et studios de développements. Je pense que la console sera peu à peu désertée, à moins de voir venir des jeux « light » des titres qui sortent sur console de salon.

Laisser un commentaire

2 Commentaires sur "Sony : Une année entre succès et désillusions"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
JetStim
Invité

Cet article me donne vraiment envie de tester ces nouvelles technologies. Surtout que ça représente un succès pour Sony !!

hilo4
Invité

des hauts et des bas c’est tout à fait normale ,je trouve que la période de développement prend des fois beaucoup plus de temps que prévu

wpDiscuz