Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear #GalaxyGearExperience

3
PARTAGER
Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear #GalaxyGearExperience

C’est au cours du mois de septembre dernier lors de l’IFA 2013 (Internationale Funkausstellung Berlin), le salon mondial de l’électronique grand public, que Samsung a dévoilé sa première montre connectée, la Galaxy Gear. Si cette montre n’avait pas laissé insensible, beaucoup ont vite basculé dans les critiques, notamment concernant son prix mais pas seulement. Car effectivement, la Galaxy Gear coûte un certain prix et à l’heure où pouvoir s’équiper d’un smartphone de dernière génération demande à chacun de nous de devoir casser sa tirelire, rajouter 300€ pour une montre connectée comme la Galaxy Gear, qui pour beaucoup n’est qu’un gadget, n’est pas donné à tout le monde! En plus de cela, savoir que cette montre ne serait compatible lors de sa sortie qu’avec le Galaxy Note 3, également présenté lors de l’IFA2013, le succès de la Galaxy Gear n’était pas gagné.

Certainement conscient qu’il fallait y mettre les moyens publicitaires nécessaires pour nous donner envie de se procurer la Galaxy Gear, Samsung a eu la très bonne idée, enfin je trouve, d’en prêter une à ceux qui le désirent et ce, pendant 60 jours consécutifs! Bien évidemment, la condition pour bénéficier de cette offre est de posséder un Galaxy Note 3.

Votre serviteur ayant la chance d’en posséder un grâce à Orange, je me suis donc empressé de participer à cette opération et me voilà donc depuis quelques jours en possession de la Galaxy Gear que Samsung a généreusement bien voulu me prêter! Après quelques jours autour de mon poignée, je me suis décidé à vous en parler car j’ai été vraiment très séduit par la Galaxy Gear et je dirai même plus que cela car je ne peux tout simplement plus m’en passer! Longue introduction, je vous l’accorde, mais je pense que la Galaxy Gear en vaut largement le coup mais voyons cela d’un peu plus près!

Les caractéristiques techniques de la Galaxy Gear

Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear  #GalaxyGearExperienceCommençons par le début, les aspects techniques de la Galaxy Gear, même si je vous l’accorde, cela n’est pas toujours ce qu’il y a de plus intéressant mais il faut avouer que dans le cas de cette montre connectée, cela vaut la peine de s’y attarder un minimum. Voilà ce que propose la Galaxy Gear :

  • Écran tactile Super AMOLED de 1.63 pouces d’une résolution de 320 x 320
  • Processeur single core Exynos cadencé à 800 Mhz
  • Mémoire vive est de 512 Mo
  • Mémoire de stockage de 4 Go
  • Appareil Photo Autofocus de 1,9 MP permettant l’enregistrement vidéo HD en 720p à 30 i/s
  • Capteurs : gyroscope, accéléromètre
  • Connectivité : Bluetooth 4.0 et NFC
  • 2 micros (annulation du bruit) et 1 haut-parleur
  • Autonomie de 25 heures
  • 6 coloris (bracelet)
  • Dimensions : 36,8 x 56,6 x 11,1 mm
  • Poids : 73,8 g

Design & Ergonomie de la Galaxy Gear

Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear  #GalaxyGearExperienceMême si cela reste totalement subjectif, s’il y a bien une remarque que l’on se fait en découvrant la Galaxy Gear, c’est que c’est vraiment un bel objet! Samsung a vraiment travaillé ce nouveau produit et le choix des matériaux utilisés en fait vraiment une belle réussite. Son cadre en acier inox et le plastique de son bracelet de très bonne qualité lui donne une apparence luxueuse. Même si les bracelets ne sont pas interchangeables, niveau coloris, il y en a pour tous les goûts puisque la Galaxy Gear se décline en plusieurs couleurs de bracelet ce qui permet de contenter vraiment tout le monde. De plus, le système de fermeture assure une certaine rigidité à la Galaxy Gear et une certaine robustesse fort appréciable. C’est justement sur ce bracelet qu’a été incorporé le capteur de 1,9 mégapixels et sur le système de fermeture de la montre que l’on retrouve le haut-parleur. Pour ce qui est du micro, on le retrouve directement sur le cadre de la montre juste à côté du bouton de mise sous tension sur la droite. Ce bouton ne sert d’ailleurs pas qu’à allumer ou éteindre la montre puisqu’il est possible de le paramétrer comme raccourci pour lancer une application en appuyant rapidement deux fois dessus. Par contre, il faut faire attention de bien retirer la Galaxy Gear avant de prendre votre douche et même pour certains avant de se laver les mains car la montre est certes résistante aux éclaboussures mais aucunement à son immersion totale, cela est plus que regrettable pour une montre et un produit à ce prix!

L’autre regret que je peux formuler sur la Galaxy Gear est le système utiliser pour la recharger. Si avec votre mobile il suffit de le connecter au câble prévu à cet effet, la Galaxy Gear nécessite obligatoire d’être posée dans sa station d’accueil elle-même branchée. Si cela ne pose aucun problème pour de nombreuses personnes puisque la montre a une autonomie fort appréciable annoncée comme étant de 25 heures par Samsung, il ne faut surtout pas oublier cette base pour ceux qui se déplacent régulièrement plusieurs jours d’affilés car il ne sera pas possible de recharger votre Galaxy Gear dans ce cas.

Le Gear Manager

Véritable centre de contrôle de la Galaxy Gear, Gear Manager est l’application qui permet non seulement de connecter La Galaxy Gear à un appareil compatible, mais également de définir ses propres paramètres à la montre. Sans trop rentrer dans les détails parce que je compte je revenir plus en profondeur dans un article qui lui sera dédié, l’application Gear Manager permet par exemple l’installation de nouvelles applications et une fois celles-ci installées, de définir et gérer des fonctionnalités supplémentaires qu’elles fournissent. En soit rien d’exceptionnel sauf qu’au départ, cette application m’a véritablement paru indispensable avant de comprendre parfaitement le fonctionnement de la Galaxy Gear. J’oubliais, Gear Manager permet de mettre à jour la Galaxy Gear.

Système et Applications de la Galaxy Gear

Au niveau de l’OS de la Galaxy Gear, Samsung a opté pour une version modifiée d’Android 4.2. L’un des gros avantages d’un tel choix, plutôt que d’avoir développé un système spécifique, c’est que l’on ne se sent pas trop perdu sur les l’utilisation de telle ou telle application. Au niveau de la navigation, elle s’effectue très simplement par des gestes horizontaux et verticaux, rien de très sorcier. Revenons en aux applications et commençons par préciser qu’au démarrage, l’on retrouve celles natives des appareils haute de gamme de Samsung. Mais pas d’inquiétude, Samsung étant très conscient qu’il faut laisser les développeurs œuvrer pour faire évoluer la Galaxy Gear, le SDK est disponible et un mode débogage permettant d’installer d’autres applications .apk a été prévu sur la montre. J’essayerai de vous expliquer cela plus en détail dans les semaines à venir.

Bref, vous voilà face à votre Galaxy Gear et la première des applications que l’on peut avant de ce lancer dans une exploration plus profonde est l’horloge! Oui, cela peut paraître étrange de le dire ainsi mais il ne faut pas oublier que la Galaxy Gear est avant tout une montre, connectée certes, mais une montre. Il n’est donc pas anormal qu’en allumant, ce soit le premier écran qui apparaisse. Pour le reste, comme je vous le disais, il existe un certain nombre d’applications natives dans la Galaxy Gear dont voici la liste de celles installées par défaut :Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear  #GalaxyGearExperience

  • Notifications :  réunie l’ensemble des notifications
  • S Voice : application bien connue sur smartphone qui permet ici de commander ou de lancer des applications commandées par la voix comme téléphoner, envoyer un sms, etc.
  • Mémo vocal : permet l’enregistrement audio d’une durée maximale de 5mn. Chaque mémo est automatiquement envoyés vers le mobile et transcrits en texte.
  • Galerie : permet de visionner vos photos et vidéos qui se trouvent sur la montre.
  • Contrôleur multimédia : permet de lire, mettre en pause, d’avancer ou reculer et de gérer le volume des vos musiques.
  • Podomètre : comme son nom l’indique, mesure le nombre de pas, la distance parcourue et le nombre de calories consommées. En lançant S Trainer sur le mobile, vous bénéficier en plus d’objectif avec des exercices.
  • Archives : Indication des appels et notifications Facebook.
  • Paramètres : permet de gérer les paramètres de la Galaxy Gear
  • Applications : retrouver les applications installées sur la Galaxy Gear
  • Journal : vous donne la liste des communications téléphoniques passés ou non avec le mobile.
  • Contacts : vous donne la liste des contacts figurants dans le mobile.
  • Chronomètre : bah euh… un chronomètre.
  • Météo : vous indique la température et le temps actuels de là où vous vous trouvez.
  • Minuteur : pratique pour réussir ses œufs aux plats… pas seulement bien évidemment.
  • Numérotation : permet de composer un numéro de téléphone directement sur la montre.
  • Programme du jour : vous donne la liste des évènements du jour inscrits dans votre agenda.
  • Trouver mon appareil : vous permet de trouver le mobile avec lequel la montre est appairée.

Comme vous pouvez le voir, la liste est assez longue mais on peut remarquer qu’il ne s’agit pas véritablement d’applications comme nous pouvons l’entendre, mais bien de déportation de fonctionnalités de son mobile qui peuvent apporter une certaine praticité avec une montre connectée telle que la Galaxy Gear.

Pour le reste, il est possible d’installer d’autres applications mais par contre, pas celles du Play Store. En effet, pour installer de nouvelles applications, il est nécessaires de posséder un compte Samsung Apps sur lequel vous trouverez des applications spécialement développées pour la Galaxy Gear ou bien adaptées pour les applications connues mais sans toutes les fonctionnalités compte tenue de la taille de l’écran de la montre. Malgré tout, pour les bidouilleur en herbe, il semblerait qu’il soit possible d’installer pratiquement n’importe quelle application sur la Galaxy Gear.

Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear  #GalaxyGearExperienceAppareil Photo

Je pense qu’il est important de s’attarder un minimum de temps sur l’appareil photo qui équipe la Galaxy Gear qui pour rappel, est un capteur autofocus de 1,9 Mégapixels permettant l’enregistrement vidéo HD en 720p à 30 images par seconde. Il est important de s’attarder dessus car sa particularité est son emplacement puisque ce dernier est tout simplement placé directement sur le bracelet de la montre, ce qui est plus qu’atypique. Maintenant, il s’agit d’une bonne idée car je ne vois pas où est-ce que Samsung aurait pu le placer sur un appareil de cette taille. Cet emplacement est en plus assez amusant surtout pour ceux qui veulent se prendre pour l’agent 007 🙂 . Plus sérieusement maintenant, il ne faut bien évidemment pas comparer le capteur de la Galaxy Gear avec celui des smartphone actuels et il ne faut donc pas s’attendre à avoir le même rendu. Par contre, la qualité des images réalisées avec l’appareil photo de la Galaxy Gear est de bonne qualité répondant parfaitement à la taille du capteur et sera amplement suffisant pour réaliser des instantanés bons à être partagés sur les réseaux sociaux.

Téléphone

Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear  #GalaxyGearExperienceL’autre fonctionnalité qui devrait certainement faire pencher la balance dans le choix d’acquérir la Galaxy Gear est la fonction téléphone. Car il en effet possible de passer des appels ou d’y répondre directement depuis la Galaxy Gear soit en composant directement un numéro ou en sélectionnant l’un de ses contacts pour lancer un appel, soit en acceptant, ou en refusant, les appels entrants. Cela fonctionne parfaitement bien par contre, il faut avouer que question discrétion, il faudra repasser, le haut-parleur et le micro étant placés directement sur le système de fermeture du bracelet. Même chose si l’on se trouve dans un lieu bruyant mais cela peut être la même chose avec un smartphone dans une moindre mesure. Par contre, j’ai personnellement trouvé très pratique le fait que la montre puisse vibrer pour vous prévenir d’un appel entrant moi qui est tendance à ne jamais sentir mon smartphone le faire. En plus, cela ne sert pas que pour les appels mais également pour les notifications. Bref, bien pratique.

Conclusion

La Galaxy Gear est une belle réussite pour une première de la part de Samsung. Le design est réussi, les matériaux utilisés sont de très bonne facture et la robustesse du tout est fort appréciable, enfin, la Galaxy Gear est un vrai concentré de technologies dans un si petit produit. Maintenant, la Galaxy Gear n’est pas exempte de défauts. Nous pouvons notamment citer de manière non exhaustive, le fait que la montre ne soit pas autonome et obligatoirement associée à un mobile compatible qui en plus ne sont pas encore très nombreux, ou encore le fait qu’il soit nécessaire d’utiliser la base d’accueil pour recharger la Galaxy Gear. Bien évidemment, nous pouvons parler de son prix qui est tout même très élevé à 299€! Bref, la Galaxy Gear n’est pas parfaite et elle est chère, c’est vrai, malgré tout, moi j’adore!

Laisser un commentaire

3 Commentaires sur "Test de la montre connectée Samsung Galaxy Gear #GalaxyGearExperience"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
Pierre Reynier
Invité

Bonjour,
Moi aussi, je suis enchanté de ma Gear reçue sans frais de Swisscom lors de l’achat de mon Note 3.
Seul bémol, et ceci malgré l’aide du Suppport Samsung et de Swisscom (qui a d’ailleurs remplacé gratuitement ma Gear), l’affichage de la température reste bloqué à 6°C. La mise à jour affiche le 3 mars 2014, soit 16 jours en arrière. Toutes les autres fonctions sont utilisables sans problème.
Le programme météo installé sur mon Note 3 est AccuWeather. Faudrait-il éventuellement en installer un autre ?
Merci par avance à ceux qui me feront part de leur expérience avec l’affichage de la température.

vincent G
Invité
Merci pour ce test. Moi aussi je teste…grace à Samsung et j’étais un peu dubitatif comme Prix Rolex. La montre est vraiment « distinguée », elle fait parler, les gens posent des questions, avec envie et curiosité souvent. La même question revient : à quoi cela sert-il ? j’aimerai répondre : à connaître l’heure, comme toute montre (on ne pose généralement pas la question…) mais aussi à connaitre : la météo, celui qui appelle (sans être obligé de sortir le téléphone), celui qui vient de laisser un mail ou un sms ou un message Viber…, de prendre un mémo super rapidement, et… Suite »
Prix Rolex
Invité

Très bon test je dois dire. Enfin un site qui semble tester ce modèle dans la réalité. J’avoue que je suis un peu dubitatif quant à l’utilité d’une telle montre. Malheureusement un modèle comme celui ci restreint en utilisation à cause de la pauvreté des modèles compatibles ne permettra pas de savoir si ce phénomène des montres connectés fonctionnera réellement. Vivement les prochains modèles en espérant qu’ils soient plus ouverts.

wpDiscuz