Test du LG Leon

0
PARTAGER

Arrivée en début d’année avec le LG Spirit, le LG Leon se positionne dans une gamme de prix inférieur à cet autre smartphone du constructeur coréen. Visant ceux qui souhaitent disposer d’un smartphone compact, compatible 4G et au goût du jour sans avoir à se ruiner, le LG Leon va devoir se frayer un chemin à travers la concurrence mais également au sein même de la gamme de smartphones LG. En effet, seule une dizaine d’euros le sépare du LG Spirit.

Coffret

Le coffret du LG Leon est semblable à celui du LG Spirit. Il est blanc et bordeaux et comprend un visuel du smartphone sur le dessus et un ensemble de caractéristiques sur les autres faces. A l’intérieur, à part le smartphone, les éléments sont identiques à savoir un câble USB, un adaptateur secteur, un guide de démarrage et un kit mains libres. Le package est donc le même que pour le LG Spirit.

 Fiche technique

Les caractéristiques du LG Leon sont celles d’un entrée de gamme. Il ne faut vraiment pas s’attendre à des surprises sur ce chapitre. Il est équipé d’un processeur Snapdragon 410, de 1Go de mémoire vive, d’un GPU Adreno 306 et de 8Go d’espace de stockage, extensible avec une carte mémoire. Pour le moment, la fiche technique est donc très proche de cette du LG Spirit sauf pour le processeur qui est cadencé à 1,2Ghz (1,4Ghz pour son ainé). Il est doté d’un écran IPS FWVGA de 4,5″ (contre écran HD de 4,7″ pour le LG Spirit). On peut comprendre le souhait de LG de diminuer la taille de l’écran même si cette diagonale se voit de moins en moins, mais descendre aussi bas sur la résolution, c’est repartir un peu en arrière. Pour la photo, il faudra se contenter d’un capteur principal de 5Mpx et d’un capteur frontal de 0,3Mpx. Oui, cela existe encore apparemment.
Il est compatible 4G (catégorie 4) et hérite de la même connectivité que le LG Spirit : Bluetooth 4.1, Wifi (normes 802.11 b, g, n), USB2.0, NFC, GPS, A-GPS. En plus de réduire la taille de son écran et sa résolution, toujours par rapport au LG Spirit , LG a dimininué la capacité de sa batterie pour descendre à 1900mAh (contre 2100mAh pour le LG Spirit).

Même s’il présente une fiche technique presque identique à celle du LG Spirit, ses dimensions sont logiquement plus petites (129,8 x 64,8 x 10,7 mm) mais par contre, il a pris un peu de poids. Eh oui ! le LG Leon est le petit frère du LG Spirit mais il est surtout un peu plus enrobé : 139g pour celui-ci contre 124g pour le LG Spirit.

A la lecture de ces différents éléments, on comprend mieux le prix proposé. LG a réduit pratiquement au minimum les caractéristiques de l’appareil pour abaisser son prix à moins de 150€. En contrepartie, il propose tout de même de la 4G, le NFC et un OS récent (Android 5.0.1 Lollipop). N’est-ce pas un pari un peu risqué ?

Design

Le LG Leon se démarque des autres appareils LG par une « form factor » légèrement différente. La face avant, pratiquement toute recouverte de verre, n’est pas incurvée et l’arrière, en plastique et bombée, contient des boutons conçus différemment. L’ensemble est agréable, la prise en main est bonne mais la coque se met parfois à grincer lors de certaines manipulations.
Je vais décrire l’appareil comme je le fais à chaque fois mais tout de suite, ce qui frappe, c’est sa coque arrière. Du coup, je vais commencer le tour du propriétaire par ce côté. On retrouve bien la signature LG avec les fameux « rear buttons » mais ils sont différents de ceux vus habituellement.

20150903_LG_Leon_17

Ce ne sont pas réellement des boutons physiques supplémentaires. Ceux liés au volume sont une « prolongation » de la coque arrière. En fait, ils sont conçus comme une découpe de cette coque. Personnellement, je trouve le résultat un peu moins beau et surtout moins intuitif. On les retrouve grâce au relief mais c’est moins marqué. Le dernier bouton, celui permettant d’allumer et d’éteindre l’appareil (ainsi que l’écran) est quant à lui une touche supplémentaire, de couleur différente.

20150903_LG_Leon_19

20150903_LG_Leon_20

Ensuite, Les éléments restants sont ceux du LG Spirit : un capteur photo situé au dessus des boutons, un flash ainsi qu’un logo LG et un haut parleur dans la partie basse. Dans le test du LG Spirit, je m’étais fait la remarque que la coque au niveau du haut parleur était à chaque fois différente. C’est encore une fois le cas mais ce sera finalement l’entrée de gamme qui sera le moins enclin à stocker la poussière et les saletés.

20150903_LG_Leon_12

Malgré le fait que la coque soit en plastique, elle présente l’avantage de ne pas retenir les traces de doigts.

Quand on soulève la coque arrière (au niveau de la prise micro-USB), on découvre la batterie de 1900mAh ainsi que l’emplacement pour glisser la carte mémoire. Il faudra soulever la batterie pour insérer la carte micro-Sim.

20150903_LG_Leon_30

20150903_LG_Leon_31

Les tranches supérieures et inférieures contiennent respectivement la prise casque et un micro secondaire (réduction du bruit ambiant) d’un côté puis la prise micro-USB et le micro de l’autre.

20150903_LG_Leon_23

20150903_LG_Leon_27

Pour finir, la face avant contient, dans sa partie haute, un haut parleur dont la forme est identique à celle du LG Spirit, quelques capteurs et l’appareil photo frontal. Encore une fois, la led de notifications est aux abonnés absents.

20150903_LG_Leon_16

20150903_LG_Leon_14

Le logo LG est toujours présent sur la grande bande noire situé en bas. Je ne vais pas chipoter sur la taille des bordures car je suis en présence d’un entrée de gamme et je sais que le constructeur coréen est capable de faire beaucoup mieux.

20150903_LG_Leon_15

Même s’il ne présente pas les mêmes finitions que les autres appareils de la marque, il a l’avantage d’être compact, ce qui facilite la prise en main et les manipulations. De plus, il peut être glissé dans une poche sans la déformer.

Interface et Applications

Encore une fois, LG nous livre, avec son LG Leon, un appareil directement sous Android 5 Lollipop (version 5.0.1). Alors qu’il s’agit d’un entrée de gamme, vous n’avez pas à vous poser la question de savoir quand il sera mis à jour où s’il sera mis à jour. Même si Android M est prévu pour bientôt, Android L a encore un peu de temps devant lui. Pour le moment cet OS n’équipe pas encore 20 % des appareils Android en circulation.

20150903_LG_Leon_04

Pour l’interface, dans l’ensemble on retrouve celle du LG G3 mais surtout celle du LG Spirit. Les différences, par rapport au haut de gamme, se situent dans le nombre de fonctions disponibles, en nombre inférieur sur le LG Leon. Par exemple, la barre de notifications est différente : deux barres liées à la luminosité et au volume viennent s’y greffer et les fonctions proposées sur cette même barre ne sont pas personnalisables.

20150903_LG_Leon_05

20150903_LG_Leon_06

Le constructeur coréen a tout de même intégré les quelques raccourcis et fonctionnalités devenus traditionnels sur ses appareils : Knock Code, Knock On et l’accès rapide à QuickMemo+ ou à l’appareil photo depuis les boutons présents sur le dos. Il permet également l’utilisation de certains gestes : retourner l’appareil pour couper le son mais également pour répéter l’alarme ou mettre en pause une vidéo (suivant l’utilisation). Pour les logiciels, rien de spécial. On trouve le pack d’applications Google et Polaris Office. Il n’y a pas d’applications spécifiques LG autres que QuickMemo+ (pour la prise de notes) et LG SmartWorld (bibliothèque de contenus : thèmes, fonds d’écran,…).

20150903_LG_Leon_08

20150903_LG_Leon_07

Il faudra donc passer par le Play Store pour vous installer vos outils et logiciels préférés. Par contre, vous serez peut-être amené à choisir entre applications ou jeux car pour un smartphone doté de 8Go, seuls sont 2,4G disponibles à l’initialisation. La carte mémoire est donc indispensable si vous ne voulez pas vous limiter aux fonctions classiques d’un smartphone.

L’écran

A peu de chose près, je pourrai reprendre la description du LG Spirit sauf que celui-ci est doté d’un écran plus petit, un 4,5″, taille qui ne se voit plus beaucoup. A ce prix, vous n’aurez pas le droit à un revêtement protecteur ni à un capteur de luminosité. Malheureusement, l’écran n’est clairement pas le point fort du LG Leon : la résolution et l’affichage en sont les causes. La résolution de 854 × 480 signifie une densité un peu supérieure à 200ppi (217ppi). Ce score est faible et en plus, le rendu sur l’écran n’est pas très beau, surtout au niveau des couleurs qui sont très pâles.
Pour essayer de mettre un peu de poids de l’autre côté, le LG Leon bénéficie de quelques avantages liés à sa petite taille : accéder aux différents icônes et effectuer des manipulations ne vous demandera aucun effort. Par contre, la saisie de textos ou d’emails risque de réserver quelques surprises si vous avez de gros doigts. De la même façon, la navigation web risque de vous fatiguer surtout si le site n’est pas compatible pour les mobiles.

Pour ce smartphone, on a vraiment l’impression qu’une très grande partie des économies a été réalisée sur l’affichage, ce qui est dommage car le reste renvoyait jusqu’à maintenant une impression de qualité, pour un entrée de gamme.

Photo

Alors que les récents LG G3 et LG G4 se distinguent par leur capteur photo de plus en plus performant, on ne peut demander la même chose au LG Leon. On trouve bien les deux capteurs habituels mais il faudra se contenter de (trop) basses résolutions, du manque d’options et d’une mise au point parfois hésitante. Mais qu’en est-il du rendu ? Il ne faut pas s’attendre à de magnifiques clichés mais j’ai quand même été surpris de voir que le résultat était meilleur qu’à travers l’écran du smartphone. Alors avant de juger votre photo, attendez de visualiser son résultat depuis Galerie, vous pourriez être surpris… Mais pas trop quand même : les couleurs et les contrastes sont deçà de la réalité. Vous pouvez tout de même obtenir quelque chose de sympa mais sans plus. Pour la vidéo, ne pensez même pas à la capture Full HD et encore moins 4k. Il faudra se limiter à de la HD mais au moins, l’enregistrement de déroule bien, sans encombre.

Je ne vais pas m’étaler sur la description de l’interface car, tout comme celle du Spirit, elle est très légère. Il n’y a pas de mode de prise de vue et l’interface est soit dénuée de tout bouton, soit constituée des fonctions principales : photo ou vidéo, passage en mode selfie, accès aux paramètres et activation du flash. Il n’y a que le strict nécessaire. Pour les bordures, recadrages et autres effets, il faudra passer par la case « Galerie ».

Voici quelques clichés pris avec le LG Leon :

20150903_LG_Leon_03

20150903_LG_Leon_01

20150903_LG_Leon_02

Performances

Etant donné la fiche technique du LG Leon dont le moteur (CPU, GPU et mémoire vive) est à peu de chose identique au LG Spirit mais également à d’autres entrées de gamme concurrents, on ne peut s’attendre à ce qu’il réalise des exploits, ni même des étincelles. Cela se confirme lors de benchmarks qui sont là à titre d’informations car on n’achète pas ce type de smartphone pour épater ses amis et ses collègues par sa vélocité. Le LG Leon a d’autres avantages pour lui : ce smartphone est compact, se faufile partout et dispose de tous les éléments pour se connecter à internet quelque soit le lieu où vous êtes. Voici à titre d’informations, les résultats de quelques benchmarks :

20150903_LG_Leon_10

 

Test du LG Leon

Lors de mes benchmarks, il se permet tout de même de présenter un meilleur score que le LG Spirit sur un des tests Geekbench (Multi-Core Score) : 1440 points contre 1405 sur le LG Spirit. Il reste inférieure pour les résultats Single-Core (Geekbench) et sur AnTuTu.

20150903_LG_Leon_11

Ce manque de puissance se confirme également lors de son utilisation. Il faudra penser à ne pas lancer trop d’applications en même temps ou à les « supprimer » depuis le mode multitâches si vous ne voulez pas observer quelques ralentissements. Pour les fonctions standards et le lancement des applications pré-installées, le LG Leon s’en sort, toujours si vous ne lui demandez pas de switcher de l’une à l’autre en 5ème vitesse. Pour les jeux, cela devient vite compliqué surtout si vous avez choisi des jeux récents. En premier lieu, vous risquez d’être bloqué par le manque d’espace disponible puis ensuite, par le manque de puissance de l’appareil. Si vous vous limitez à des jeux moins gourmands, je vous rassure, on prend tout de même un peu de plaisir même si l’écran est parfois un peu petit.

Batterie et autonomie

Avec un couple Snapdragon 410 et un petit écran (avec très basse résolution), le LG Leon tient finalement très bien la route, même avec sa batterie de 1900mAh. Vous pouvez partir facilement sur une bonne journée d’autonomie et dépasser 1,5 jours en utilisation modérée. De toute façon, il parait peu probable de vous voir jouer ou regarder des vidéos toute la journée sur un appareil peu véloce et équipé d’un écran perfectible. L’autonomie est donc un point positif du LG Leon.

Prix et disponibilité

Disponible à la même période que le LG Spirit (début du 2ème trimestre 2015), le LG Leon avait été commercialisé à 149€ pour la version testée (4G LTE) et à 129€ pour la version 3G. Désormais, plusieurs sites de e-commerce proposent la version 4G LTE à moins de 130€, que ce soit en Blanc ou en Titane.

Conclusion

Avec la présence de nombreuses marques concurrentes sur le marché des appareils dont le prix est inférieur à 199€, LG a voulu implanter deux appareils dont le LG Leon avec un prix d’accroche à moins de 150€. Le coréen aurait pu faire une très bonne opération s’il n’avait pas décidé de faire l’impasse sur certains critères tels que l’écran et la photo. En effet, dans l’ensemble, le LG Leon est compact, présente bien, est livré sous Android Lollipop et bénéficie d’une bonne autonomie. Il est dommage que cette partie affichage lui fasse défaut et joue en sa défaveur face à des smartphones un peu plus homogène.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz