Test du Microsoft Lumia 650

0
PARTAGER
Test du Microsoft Lumia 650

Je continue de tester la série des Microsoft Lumia dernière génération avec le smartphone Lumia 650. Après avoir passé de long moments accompagnés des deux hauts de gamme, les Lumia 950 et Lumia 950XL, j’ai utilisé durant quinze jours le moyen de gamme de la marque, également équipé de Windows 10 Mobile.

Coffret

Tout comme les autres modèles testés, le Lumia 650 est livré dans une boite dont les dimensions sont plus petites que celles des 950. Elle est blanche et présente des visuels de l’appareil ainsi que ses principales caractéristiques.

160516_Microsoft_Lumia_650_26

A l’intérieur, le smartphone est livré avec un guide de démarrage, un kit mains libres et un câble comprenant d’un côté une sortie USB et de l’autre une prise secteur. Ce n’est donc pas un câble avec un adaptateur et il ne s’agit pas non plus de la nouvelle norme USB (Type-C) mais cela reste compréhensible par rapport à la gamme et au prix de l’appareil.

Fiche technique

Le Lumia 650 est dotée d’un processeur Snapdragon 212, un Quad-Core cadencé à 1,3Ghz (Cortex A7) épaulé un puce graphique Adreno 304, 1Go de mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage dont 12Go sont réellement disponibles lors du premier démarrage de l’appareil. Il propose également un emplacement pour une carte Micro-SD d’une capacité maximum de 128 Go ainsi qu’une batterie amovible. Alors qu’elle est de 3 000 mAh pour le Lumia 950 et 3 200mAh pour le 950XL, celle du 650 présente une capacité de 2 000 mAh.

Il présente un écran HD doté d’une diagonale de 5″ et d’une protection Gorilla Glass 3. Il se voit doté d’un capteur photo de 8Mpx (ouverture a f/2.2) et d’un flash led à l’arrière et d’un APN de 5Mpx pour les selfies.

Concernant la connectivité, il propose le principal à savoir le Wifi (802.11 b/g/n, DLNA, hotspot), le Bluetooth 4.1, le NFC, l’USB2.0 et une compatibilité 4G LTE.

Il présente des dimensions de 142 x 70,9 x 6,9 mm pour un poids de 122g. Il est donc plus grand et plus large que le Lumia 550 mais devient plus fin. Par contre, si on le compare au Lumia 640 sorti il y a un an, les dimensions ont toutes revues à la baisse.

Le Lumia 650 reçoit donc une version très légèrement plus puissante que celle équipe le Lumia 550 : un Snapdragon 212 à 1,3Ghz contre un Snapdragon 210 à 1,1Ghz. N’ayant pas eu en main le 550, il est m’est difficile d’apporter un jugement sur l’écart mais cela semble tout de même assez maigre. Par contre, Microsoft double la capacité de stockage pour proposer 16Go contre 8Go sur le 550 et sur le 640. Il en est de même pour la photo où on passe de 5Mpx sur le 550 à 8MPx sur le 650. Par contre la batterie subit une cure d’amaigrissement pour passer de 2100mAh sur le 550 ou 2500mAh sur le 640 à 2000mAh sur le 650.

Prise en main

Malgré un design assez conventionnel en apparence, le Lumia 650 est finalement assez bien réussi et même plutôt agréable à regarder. Il propose même, je trouve, un style plus classe que son prédécesseur mais aussi que celui des haut de gamme testés il y a deux mois. Même si Microsoft a fait la part belle au plastique, l’appareil s’est vu doté de tranches en aluminium, ce qui lui confère un côté premium. De plus, avec ses finitions, le Lumia 650 n’a pas trop à rougir face à ses deux grands frères.

160516_Microsoft_Lumia_650_11

160516_Microsoft_Lumia_650_12

160516_Microsoft_Lumia_650_10

160516_Microsoft_Lumia_650_15

Il y a un autre point qui pèse en sa faveur dans la bonne prise en main : son poids. Avec 122g, le smartphone est agréablement léger. Il ne déformera pas votre veste ou ne pèsera pas trop dans votre poche. On a même l’impression qu’il manque quelque chose quand on le prend en main. Attention tout de même à la coque arrière qui est entièrement en plastique et qui ne semble pas très épaisse.

160516_Microsoft_Lumia_650_14

160516_Microsoft_Lumia_650_09

Maintenant, j’aurai apprécié que Microsoft travaille un peu plus sur les bordures autour de l’écran. Elles auraient pu être plus fines, surtout celles présentes au-dessus et au-dessous de l’écran qui n’occupe qu’un peu plus de 63% de cette surface.

Interface et applications

Après les tests des Lumia 950 et 950XL, je pense avoir déjà bien décrit l’interface Windows 10 Mobile. Sur le Lumia 650, on retrouve (pratiquement) les mêmes éléments mais sur un écran plus petit : un écran home constitué de tuiles de différentes tailles, une barre de notifications en deux volets, un mode multitâches et un menu démarrer présentant la liste des programmes ainsi qu’une barre de recherche.

160516_Microsoft_Lumia_650_31

160516_Microsoft_Lumia_650_32

Pour les applications, l’appareil est livré avec la suite bureautique Microsoft ainsi qu’avec d’autres programmes bien connus. Pour en installer d’autres, il faudra passer par le Windows Store.

Même si cette plate-forme reste encore moins fournie que celles des concurrents, on trouve les principales applications. Je me suis amusé à essayer d’installer toutes celles que j’utilise le plus souvent sur mon appareil Android. Le bilan n’est finalement pas si mauvais si vous ne cherchez pas tous les derniers jeux ou le package Google. Par contre, je continue de dire que pour une application équivalente, celle présente chez Microsoft est souvent moins belle et un peu moins intuitive que sur iOS et Android… mais cela n’engage que moi.

Par rapport aux smartphones Lumia 950, Microsoft ne propose sur son Lumia 650 ni la fonction Windows Hello (scanner d’iris) ni la compatibilité Continuum testé avec la station d’accueil Microsoft HD-500.

Écran

Par rapport au Lumia 550, l’affichage évolue peu car on reste sur une résolution HD pour une diagonale de 5″, le tout sur une dalle Oled. Cela lui confère une densité de pratiquement 300 ppi. Microsoft nous propose un écran assez réactif et qui reste lisible même sous une bonne luminosité.

Du fait de la taille de son écran et de la bonne disposition des boutons, pratiquement toutes les manipulations sont réalisables d’une seule main. Sans avoir à repositionner votre main, le pouce peut atteindre la barre de notifications présente en haut ou encore les différentes tuiles de la Home page.

La taille de l’écran n’est pas aussi confortable que celles des Lumia 950 pour lire les vidéos mais le Lumia 650 s’en tire tout de même bien. De plus, le haut-parleur situé en façade, sous l’écran, ne sera pas obstrué par vos mains.

Appareil photo

Comme indiqué sur les caractéristiques, le Lumia 650 est doté d’un capteur photo de 8Mpx à l’arrière et de 5Mpx pour les selfies.

L’interface de l’appareil photo est identique à celle des autres Lumia : elle est fonctionnelle, épurée mais il faudra passer par des applications pour apporter des effets à vos photos.

Maintenant, en termes de rendu et de fonctionnement, on perçoit bien la différence de gamme avec les 950. Pour la mise au point, le capteur ne fait malheureusement pas de miracle : il n’est pas très rapide et il faut parfois s’y reprendre à plusieurs reprises. Un temps de latence se fait également sentir lors de l’enregistrement des photos sur le smartphone.

Pour la capture vidéo, le Lumia 650 est limité à une définition HD 720p et le résultat sera convenable si vous ne bougez pas trop. Malgré ce qui peut paraître comme une succession de défauts, l’appareil arrive tout de même à délivrer des images de qualité même si j’aurai apprécié le situer à un niveau supérieur.

Voici quelques exemples de photos prises avec le Lumia 650 :

Test du Microsoft Lumia 650

Test du Microsoft Lumia 650

Test du Microsoft Lumia 650

Test du Microsoft Lumia 650

Batterie et autonomie

Quand on soupèse le smartphone, on se pose parfois la question de savoir si on n’a pas oublié la batterie dans la boite. En fait, cela pourrait résumer ce chapitre : la batterie est bien présente dans l’appareil mais Microsoft semble avoir décidé d’en faire un poste à économie. Le Lumia 650 est équipé d’une petite batterie de 2000mAh. Avec un processeur peu puissant et peu énergivore, une diagonale et une résolution assez limitée, l’autonomie aurait pu être un des points forts de l’appareil mais ce n’est pas le cas.

Avec sa batterie, l’appareil tient une journée et demie maximum lors d’une utilisation standard. Si vous décidez de passer du temps sur l’écran pour jouer ou visionner des vidéos, il est clair que vous ne passerez pas la journée. Je trouve que c’est un peu décevant quand on sait que la performance n’est pas non plus le point fort de l’appareil, le Lumia 650 aurait pu se rattraper dans ce domaine.

160516_Microsoft_Lumia_650_36

La batterie est accessible en soulevant la coque arrière, manipulation facilitée par une encoche située au nouveau de l’arrête inférieure de l’appareil. Il faudra enlever la batterie pour insérer la carte au format nano Sim ainsi que l’éventuelle extension au format micro-SD.

Test du Microsoft Lumia 650

Test du Microsoft Lumia 650

Test du Microsoft Lumia 650

Même si l’appareil ne présente aucune certification IP le protégeant contre l’eau, pensez à bien vérifier que la coque arrière est bien clipsée. Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour bien enfoncer tous les picots mais ce n’est évidemment pas une manipulation que vous ferez tous les jours.

Le dernier point qui démontre encore un axe d’amélioration du Lumia 650 : il faudra plus de 2h pour le recharger entièrement.

Performances

Je pense que vous le savez déjà si vous vous orientez vers ce smartphone mais je le précise tout de même : le Lumia ne fait pas partie des smartphones dont la performance est l’un des éléments clés. Clairement, il sera à la traîne sur les jeux gourmands. Maintenant, sur les tâches quotidiennes, il répond aux sollicitations même si l’utilisation du multitâches peut entraîner un peu de latence.

Si vous souhaitez le comparer avec d’autres appareils, voici quelques scores obtenus depuis des applications de benchmarks.

160516_Microsoft_Lumia_650_30

Prix et disponibilité

Disponible depuis le mois de février 2016, le Microsoft Lumia 650 est proposé au tarif de 229€ sur le site Microsoft mais également auprès d’autres enseignes. Avec ce coupon, vous pouvez bénéficier, jusqu’au 30 juin 2016, d’une réduction de 30€ sur l’achat de ce smartphone, ce qui le positionne sous la barre des 200€.

Conclusion

Avec un moyen de gamme, on pouvait à s’attendre logiquement à des performances en retrait par rapport aux Lumia 950 mais Microsoft y a également enlevé certaines fonctionnalités comme Windows Hello et le mode Continuum. De plus, on aurait pu espérer un peu mieux en termes d’autonomie. Par contre, on retrouve l’expérience Windows 10 Mobile, une batterie amovible et une extension de mémoire, le tout bien emballé dans un boitier léger dont le design est classique mais plutôt réussi. Le prix avec l’offre de remboursement pourrait bien jouer en sa faveur face à d’autres smartphones.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz