Test du Moto G 4G

0
PARTAGER

Cela faisait longtemps que je n’avais pas touché un appareil d’une marque ancienne sur le marché de la téléphonie mobile, peut-être même une des toutes premières : Motorola ! En recevant la boite, en voyant ce logo, que de souvenirs me reviennent. En 1995, mon tout premier mobile pesait une tonne, et on devait se déplacer avec ses deux batteries, tirer l’antenne pour passer un appel (et chercher un émetteur Itinéris…). Retour en 2014 avec ce nouveau smartphone en test : le Moto G 4G. Nous avions fait un test du Moto G il y a quelques temps sur UnSimpleClic ; comme son nom l’indique, c’est exactement le même modèle avec notamment la capacité de recevoir la 4G. Notamment, car ce n’est pas la seule amélioration.

La première mouture sortie fin 2013, testée ici il y a quelques temps par Alex1s,  avait été un beau succès commercial en plaçant un smartphone rapide avec la dernière version d’Android dedans, à un prix inférieur à 170 € ! 

Pour environ 20 € à 30 € de plus (hors abonnement), la firme chinoise le met à jour et gomme deux  faiblesses en le rendant compatible 4G et en le dotant d’un slot micro sd.

Alors pour moins de 200 €, à quoi nous attendre avec ce Moto G 4G ?

Son style est on ne peut plus classique, très Samsung…sauf la coque arrière bombée qui améliore la préhension mais le rend du coup, un peu plus épais. Trois boutons seulement : Power et volumes + et – sont présents sur la tranche de droite mais ne sont pas, pour ma main en tous cas, très accessibles en usage une main. Le poids est un peu élevé (143g) mais cela est probablement dû à la présence d’une batterie de bonne capacité (> 2000 mAH).

Doté de caractéristiques identiques au G,  le Moto G 4G,  vous offre le même écran de 4.5 pouces HD de belle facture, avec un chipset Qualcomm SnapDragon 4 cœurs et 1 Go de mémoire vive. Grâce à l’adoption ultra rapide des améliorations d’Android, le Moto G 4G ronronne aujourd’hui sous sa dernière version publique 4.4.4 et devient encore plus performant, passant de 17009 à 17055 points. Cela le place entre un Galaxy S3 et un NEXUS 4.

140909_testsmotog4g_01

140909_testsmotog4g_02

L’APN n’a pas changé non plus. On a donc affaire à un appareil photo numérique de 5 millions de pixels à l’arrière avec flash Led et 1.3 millions en façade. Pas de quoi rougir et suffisant pour des photos à publier sur les réseaux sociaux

140909_testsmotog4g_03

Uniquement commercialisé en version 8 Go (un peu plus de 5 Go dispo pour l’utilisateur), sa mémoire peut-être étendue à 32 Go grâce au slot micro sd (carte non fournie). Avec l’arrivée de la puce 4G, c’est la seconde grande nouveauté de ce modèle.

140909_testsmotog4g_04

Vous trouverez l’emplacement pour la carte sd sous le capot arrière, qu’il faut retirer pour l’occasion mais ce n’est pas toujours une mince affaire…

Vous cherchez un appareil assez rapide, avec une capacité de stockage évolutive, qui accepte la fameuse 4G, et qui en plus suit l’évolution d’Android rapidement, tout cela à moins de  200 € sans abonnement, le MOTO G 4G est fait pour vous. Mais la concurrence est rude sur le secteur des smartphones 4G dans cette gamme de prix et les sorties vont s’accélérer comme chez Sony par exemple.

140909_testsmotog4g_05

Merci à la firme MOTOROLA de nous avoir permis de le tester.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz