Test du Samsung Galaxy S7 Edge

0
PARTAGER
Test du Samsung Galaxy S7 Edge

Cette année encore, pour son Galaxy S, Samsung a décidé de concevoir deux modèles, le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge, ce dernier étant plus grand que le S7 et surtout équipé de bords incurvés. Récemment élu smartphone de l’année, j’ai eu l’occasion de l’utiliser pendant quelques semaines. Je ne vais pas tout vous livrer dans l’intro mais sachez que si j’avais eu la possibilité de voter, j’aurai également donné ma voix au S7 Edge. A travers ce test, vous allez pouvoir vous rendre compte que Samsung a tenu compte des faiblesses des S6 pour proposer un smartphone performant et de haute qualité.

Coffret

Comme à l’accoutumé, le Galaxy S7 Edge est livré dans une boite rectangulaire, cette fois de couleur sombre avec un S7 Edge bleu sur le dessus et quelques caractéristiques sur le dessous.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_44

A l’intérieur, on trouve les mêmes éléments que d’habitude à une petite pièce près. En plus de l’appareil, on peut lister le câble USB, l’adaptateur secteur Quick Charge, l’extracteur de carte Sim, les documentations (garantie et prise en main) et… un adaptateur USB. A quoi cela peut-il bien servir ? Nous le verrons par la suite mais e résumé, ce petit élément va permettre de rapidement transférer vos données de votre ancien smartphone vers le S7 Edge.

Caractéristiques

En Europe, le Galaxy S7 Edge embarque un processeur Exynos 8890 constitué de 4 coeurs cadencés à 2,3Ghz et de 4 autres coeurs cadencés à 1,6Ghz le tout épaulé par 4Go de mémoire vive, une puce graphique Mali T-880 MP12 et 32Go d’espace de stockage. Avec le retour de l’extension de mémoire, il sera possible d’étendre cette mémoire via un carte au format micro-SD, jusqu’à 200Go. L’affichage se fait sur un écran Super Amoled QHD de 5,5″ protégé par un revêtement Gorilla Glass 4.

Il est doté d’un capteur photo principal de 12Mpx à ouverture f/1.7 capable de capturer des vidéos en 4K à 30 images/s. Pour les selfies, le S7 Edge utilise1 un capteur de 5Mpx proposant aussi un mode HDR.

En termes de connectivité, il propose une solution complète : Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 4.2, NFC, GPS, A-GPS et USB2.0. Il est également compatible 4G LTE.

L’appareil est alimenté par une batterie inamovible de 3600mAh. Le constructeur indique qu’il peut atteindre 60% de charge en seulement 30min.

On ne peut parler du Galaxy S7 Edge sans parler d’une propriété dont le retour était grandement attendu : la résistance à l’eau. Ce smartphone est certifié IP68, ce qui signifie qu’il est totalement protégé contre la poussière et qu’il peut être plongé dans plus d’un mètre d’eau pendant 30min. On retrouve aussi le lecteur d’empreintes digitales et le capteur de fréquences cardiaques.

Enfin, les dimensions du S7 Edge sont 150,9 x 72,6 x 7,7 mm pour un poids de 157g.

Design

Avec cette nouvelle version du Galaxy S, Samsung s’est efforcé de tenir compte des remarques liées aux S6. Même si la Galaxy S7 Edge ressemble à son aîné et que les différences ne vous sautent pas toutes aux yeux, elles existent et elles vont dans le bon sens. Tout d’abord, on peut noter que l’appareil est plus grand que son homologue Galaxy S6. Ce dernier arborait un écran de 5,1″ alors que le Galaxy S7 Edge propose une diagonale de 5,5″. Il se rapproche plus de la version S6 Edge+.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_31

Il est également plus épais ce qui a permis à Samsung de pratiquement réduire à néant la protubérance liée à l’appareil photo, élément assez marqué sur les S6. Enfin, le dernier élément est que la façade arrière présente des bordures légèrement biseautés contrairement à la version S6.

Il faut aimer les bords incurvés mais même sans cela, l’appareil est vraiment réussi d’un point de vue esthétique. On retrouve les mêmes matériaux, aluminium et verre, protégé par un revêtement Gorilla Glass, et les finitions sont une nouvelle fois excellentes. Concernant l’utilisation du terminal, vous ne serez pas perdus car on retrouve le bouton Home qui intègre le lecteur d’empreintes digitales, le bouton Power sur la tranche droite et les deux boutons du volume sur le côté opposé.

Dans la partie supérieure, on liste un micro et le tiroir pour la carte Sim et la carte mémoire. Voici un point positif par rapport à la version précédente : Samsung a réintroduit l’extension de mémoire (jsqu’à 200Go), grand absent des Galaxy S6. Sur la tranche inférieure viennent se positionner le haut-parleur (mono), la prise casque, un micro et le port USB2. Samsung n’a donc pas encore pris le chemin du port USB Type-C.

Au dos de l’appareil, sur cette surface brillante et enclin aux nombreuses traces de doigts et reflets, on trouve le capteur photo avec son flash led, le lecteur de fréquences cardiaques, un logo SAMSUNG et quelques mentions dans la partie inférieure. Même si c’est difficile à prendre en photo, les côtés de cette face arrière sont biseautés, ce qui est plus agréable que les bords droits des Galaxy S6.

Je laisse le meilleur pour la fin. Sur le devant de l’appareil, on peut apprécier ce bel écran Amoled de 5,5″ présentant des bords incurvés. On a vraiment l’impression de ne plus avoir bordures sur les côtés de l’écran. L’image continuant sur les tranches, c’est vraiment extra pour les vidéos par exemple.

Au final, l’appareil est beau et ce petit changement à l’arrière apporte une meilleure prise en main de l’appareil. A part les reflets sur la surface arrière et les traces de doigts, je trouve que Samsung rend une copie parfaite.

Interface et applications

Le Galaxy S7 Edge est livré avec Android 6.01, version à laquelle on ajoute la surcouche Samsung, à savoir Touchwiz. Sur ce sujet, Samsung n’a pas introduit de réels changements à part la prise en compte de Marshmallow et quelques adaptations graphiques. On peut effectivement noter quelques différences dans le menu, dans la barre de notifications et dans la fenêtre des raccourcis.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_38

161101-samsung-galaxy-s7-edge_36

Pour les applications, Samsung est resté assez sobre avec le package Google, un pack Microsoft, quelques applications Samsung (Galaxy Apps, S Health,…) et enfin des programmes sur le thème « Social ».

En possession d’un appareil Samsung avec bords incurvés, vous disposez également de la fonction EtiqEdge pour personnaliser les bandeaux disponibles via un mouvement de glissement depuis un des bords de l’écran.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_40

Vous pouvez désormais accéder à 20 applications et raccourcis favoris, 5 contacts favoris ainsi que des fonctions accessibles par des volets latéraux.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, on peut lister celles liées aux jeux vidéo avec Game Laucher et Games Tools. La première permet de regrouper automatiquement les jeux dans un même répertoire, pour entre autres en faciliter l’accès ou la recherche. La seconde offre quelques options intéressantes lors de vos séances de jeux : désactiver les notifications, réduction de la fenêtre et même capturer / enregistrer vos sessions de jeu. Voyez par vous-même le résultat d’une capture vidéo via cet outil Samsung.

Si vous décidez de tester cette fonctionnalité, sachez que le fichier d’enregistrement aura une taille max de 4Go. La durée dépendra alors de la résolution sélectionnée.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_37

Enfin, je vous parlais d’une petite pièce fournie dans le coffret uniquement depuis les Galaxy S7 : un adaptateur USB. Cela vous permet, lors de l’initialisation, de transférer plus rapidement vos données de votre ancien smartphone vers votre S7 Edge. Vous branchez l’adaptateur au S7 Edge, le câble USB entre l’adaptateur et l’autre smartphone puis vous laissez le programme Smart Switch travailler. Cette opération peut servir pour récupérer des éléments d’un appareil sous iOS, Android ou Blackberry.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_39

Ecran

Le Galaxy S7 Edge est équipé d’un écran Super Amoled proposant une diagonale de 5,5″, une définition QHD ou 2K (2560 x 1440 pixels) et des bords incurvés comme tous les modèles « Edge ». Cela lui confère une très bonne densité de 538ppi, résultat inférieure à celle du Galaxy S7 qui propose la même définition pour un écran de 5,1″.

Je pourrai dire que l’écran est parfaitement réglé même si encore une fois, Samsung offre à ses utilisateurs la possibilité d’intervenir sur le paramètre « mode d’écran » (adaptatif, cinéma, photo ou basique). Le contraste est bon, l’angle de vision l’est tout autant et la luminosité s’adapte parfaitement et rapidement aux conditions extérieures. Maintenant, ce dernier paramètre peut aussi être modifié manuellement.

Sur ce chapitre, il n’y pas de réel changement par rapport à la version précédente. On aurait pu s’attendre de la part de Samsung à un passage à un écran 4K mais le constructeur n’a pas franchi le pas. Peut-être pour la prochaine version ?

Avec ses Galaxy S7, Samsung a introduit une fonction déjà disponible sur des appareils concurrents : Always-On. Elle vous permet d’activer un affichage même quand l’écran du smartphone est éteint (horloges, notifications, images,…). Malheureusement, cela reste de l’affichage : cliquer sur cet écran n’entraînera aucune réaction de l’appareil… dommage.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_41

On peut tout de même noter que l’activation de cette fonction n’aura que peu d’impact sur l’autonomie de la batterie, ce qui est plutôt un bon point.

Performances

En plus de proposer un appareil au design réussi, Samsung y a installé des composants haut de gamme pour en faire une bête de course. Dans sa version européenne, celle testée, le Galaxy S7 Edge embarque le processeur maison Exynos 8890 qui apporte un gain de puissance de près de 30% par rapport au S6. Ce dernier était déjà bluffant mais pour le S7 Edge, je l’ai trouvé irréprochable. Il est impossible de le coincer : il est rapide, fluide, les applications se lancent instantanément et la navigation dans le multitâches s’effectue sans le moindre accroc, même si le nombre d’applications ouvertes est important.

Le seul élément qui peut vous bloquer même si ce n’est directement lié à la performance, c’est l’espace de stockage. Avec seulement 32Go, on peut rapidement être coincé surtout quand on réalise des tests. La meilleure solution sera par exemple d’utiliser une carte externe pour y stocker les photos et vidéos prises avec l’appareil et votre musique. Vous pouvez aussi y basculer quelques applications mais attention vous aurez toujours un peu d’espace pris sur la mémoire interne de l’appareil.

Pour tester les performances d’un appareil, on peut se référer aux résultats de benchmarks, qui sont excellents sur le S7 Edge, mais aussi tester l’appareil avec des jeux gourmands. Là encore, le terminal Samsung s’en sort très bien à part peut-être sur la partie audio.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_43

Tout d’abord la sortie haut parleur est mono – étonnant pour un appareil de cette gamme – et si vous décidez de monter le volume, le rendu n’est pas extraordinaire. Dans ce cas, la meilleure solution est de brancher un casque, celui fourni dans la boite ou un que vous possédiez déjà. Maintenant, si vous persistez à utiliser le haut-parleur, il y a un autre hic, son emplacement. Si vous tenez l’appareil à pleine main pour jouer, il arrive que le son soit obstrué par votre main. Alors est-ce qu’il y a une position idéale pour placer cette sortie ? Est-ce que la mettre à l’arrière serait mieux ? C’est un autre débat et je laisse aux constructeurs la mission d’innover sur ce sujet.

Appareil photo

La photo est un autre domaine dans lequel Samsung a fait évoluer son appareil en sachant que c’est principalement le capteur principal, à l’arrière, qui bénéficie des innovations. Avec son S7 Edge, Samsung a travaillé principalement deux axes de progression : un meilleur rendu en basse luminosité et une mise au point encore plus rapide. Le résultat est concluant et même très réussi.

Par rapport au Galaxy S6 Edge, le S7 Edge propose une définition inférieure mais adopte une technologie appelée « Dual-Pixel ». Elle permet, pour un même pixel, de disposer de deux photodiodes présentes pour capter la lumière et permettre une mise au point plus rapide. Je ne pourrai pas dire de combien est plus rapide la mise au point par rapport au S6 mais en comparant, on voit la différence, surtout par faible luminosité.

Comme d’habitude sur ses haut de gamme, le S7 Edge dispose de plusieurs modes du panoramique jusqu’au « hyper-lapse » en passant par le collage vidéo ou le ralenti.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_46

161101-samsung-galaxy-s7-edge_45De son côté, le capteur selfie me semble tout à fait convenir ainsi mais peut-être que certains d’entre-vous adeptes du selfie préféreront un capteur encore plus performant. Le résultat me convient suffisamment pour ne pas en souhaiter plus.

Tout ceci pour dire que l’appareil photo du S7 Edge est une vraie réussite : les couleurs, le contraste, la vitesse… Tout est au RDV et le rendu reflète bien la réalité.

Voici quelques clichés et vidéos pris avec le Galaxy S7 Edge :

161101-samsung-galaxy-s7-edge_02

161101-samsung-galaxy-s7-edge_05

161101-samsung-galaxy-s7-edge_12

161101-samsung-galaxy-s7-edge_10

161101-samsung-galaxy-s7-edge_13

Batterie et autonomie

Samsung a doté son Galaxy S7 Edge d’une batterie non amovible de 3600mAh, une capacité supérieure à celle du Galaxy S6 Edge+ qui proposait la plus importante. Le constructeur a réussi à intégrer ce composant dans une « coque » plus compact que la « phablette » S6 Edge+, sauf en épaisseur. Tout comme les précédents modèles, le S7 Edge est compatible avec la technologie Quick Charge pour un chargement rapide. Il supporte aussi le chargement sans fil.

A titre d’exemple, le chargement du terminal, à l’aide de l’adaptateur Quick Charge, s’effectue en moins de 1h30.

161101-samsung-galaxy-s7-edge_42

Pour avoir utilisé le S6 Edge+, je confirme que le S7 Edge est plus autonome. Il passera largement la journée sans pour autant atteindre les deux jours si vous passez beaucoup de temps dessus.

Prix et disponibilité

Sur le site Samsung Shop, le S7 Edge est vendu 799€ et est proposé en 4 couleurs : noir, blanc, or et rose. En naviguant un peu sur internet, vous pouvez le trouver, hors promotion, à un tarif avoisinant 749€.

Conclusion

Avec l’édition Edge de son Galaxy S7, Samsung réalise, selon moi, un smartphone presque parfait si ce n’est le tarif qui n’est pas à la portée de tous. Son design, son écran de 5,5″ avec bords incurvés, son extension de mémoire et ses nombreuses qualités en font l’un des meilleurs smartphones testés jusqu’à maintenant. Alors que d’autres pourraient souhaiter un appareil encore plus puissant (pour quoi faire ?) et un écran 4K (pour la VR ?), le S7 Edge me convient très bien comme ainsi.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter!

Notification
avatar
wpDiscuz