Xperia Z3 Compact : mêmes performances mais taille plus réduite que le Z3 [Test]

2
PARTAGER
Xperia Z3 Compact : mêmes performances mais taille plus réduite que le Z3 [Test]

Après avoir fait l’impasse sur une version compact du Xperia Z2, Sony revient avec une nouvelle déclinaison plus petite de son dernier fleuron, le Xperia Z3 testé dans cet article. Après avoir passé plus de 15J avec le Z3 Compact, je vais tenter de répondre, via ce test, à quelques interrogations que toute personne peut se poser en voyant les deux derniers smartphones haut de gamme de Sony : le Z3 Compact est-il uniquement d’une version réduite du Z3 ? En quoi peut-il se distinguer des smartphones de taille équivalente chez la concurrence ?

Package

Le Sony Xperia Z3 Compact est livré dans un coffret en tout point identique à celui de son grand frère (Xperia Z3) mais en plus petit. Le smartphone tient dans une boîte blanche pas très épaisse et de forme carré. Son couvercle est orné d’un visuel du smartphone alors que son dos présente ses principales caractéristiques ainsi que l’appareil en différents coloris. A l’intérieur, pas de surprise, on y trouve les éléments habituels : le smartphone, une câble USB, un adaptateur secteur et un guide de prise en main rapide.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_26

Caractéristiques

Le Xperia Z3 Compact, nom de code Sony D5803, fonctionne grâce à un Snapdragon 801, processeur Quad-Core cadencé à 2,5GHz épaulé par une puce graphique Adreno 330 et par 2Go de mémoire vive. Le modèle en ma possession contient 16Go d’espace de stockage dont seuls 12Go sont disponibles à l’initialisation. Grâce à son emplacement Micro-SD Card, sa mémoire peut être étendue jusqu’à 128Go. Du fait de ses dimensions réduites par rapport à celles du Z3, la version Compact adopte un écran de 4,6″ contre 5,2″ pour le grand frère. Il est normal de diminuer la taille de l’écran pour une version Compact mais il dommage d’avoir fait des concessions sur sa résolution : dalle HD (1280 x 720px) pour le Z3 Compact contre Full HD pour le Z3. La densité s’en trouve réduite également (319ppi contre 423ppi pour le Z3). Il est équipé des mêmes composants pour la photo (capteur Exmor RS de 20,7Mpx) et pour la connectivité (Wifi, BT 4.0, USB2, NFC et 4G) que le Z3 mais avec une batterie plus faible  (2600mAh contre 3100mAh). Le Z3 Compact a aussi le droit à sa certification IP67. Il est entièrement protégé contre la poussière et peut être plongé dans 1m d’eau pendant 30min. Les dimensions sont un critère important sur une version Compact : 127 x 64,9 x 8,6 mm pour 129g. Il se permet d’être plus fin que la version Z1 Compact (8,6mm contre 9,5mm).
On comprend pourquoi que Sony a préféré le libellé « Compact » plutôt que « Mini » : le résultat se voit sur la fiche technique du smartphone. A quelques exceptions (écran et mémoire vive), les caractéristiques sont les mêmes que celles observées sur le Z3. Sony nous propose donc une version plus petite mais musclée de son flagship.

Description

La description du smartphone pourrait être très courte car je pourrai me limiter à dire qu’il s’agit du même smartphone que le Z3 mais avec des dimensions inférieures. De l’extérieur, cela donne vraiment cette impression : un smartphone blanc (pour le modèle testé) constitué de deux plaques de verre trempé dont les tranches contiennent d’un côté les boutons et de l’autre les caches. Les tranches sont conçues en plastique dur, de même que les 4 coins. Tout comme son aîné, le Z3 Compact est conçu de telle façon que la batterie n’est pas accessible et que les tous les accès aux différents emplacements sont dissimulés par des caches. Tout cela a été fait dans le but de garantir l’étanchéité du smartphone.

Sur la face avant, au niveau de la bande blanche présente en haut, on trouve la led de notifications, les capteurs (proximité et luminosité), la grille du haut-parleur, un logo Sony et la caméra frontale. Ensuite, sous l’écran dont les bordures extérieures sont également blanches, se situe un deuxième haut-parleur. Les deux grilles se situant à un niveau inférieur à la surface de l’appareil, il se peut que ces deux orifices deviennent, avec le temps, des nids à poussière. Concernant la surface des bandes blanches, celle du haut est bien dimensionnée alors que celle du bas paraît trop grande par rapport au fait qu’il n’y a qu’un haut-parleur. Pour les bordures extérieures, il en est de même : ce n’est pas ce qui se fait de mieux en la matière.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_01

La tranche de droite ne contient que des boutons : celui permettant d’allumer et d’éteindre le smartphone, ceux du volume et un autre comme déclencheur photo.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_10

De l’autre côté, on trouve deux caches ainsi qu’un connecteur pour la station de chargement magnétique. Le cache présent en haut de la tranche dissimule les emplacements pour le câble micro-USB et pour l’extension de mémoire au format micro-SD.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_06

Sous le connecteur, la deuxième trappe contient l’emplacement pour la carte Sim au format Nano. Je ne vais pas encore épiloguer sur le tiroir de la carte Sim mais je ne le trouve pas très facile d’accès.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_08

Tous les éléments présents sur les tranches sont bien intégrés : les boutons donnent une touche de métal tandis que les caches reprennent bien la couleur et la forme légèrement bombée des tranches. Pour finir, la prise casque est accessible sur la tranche supérieure tandis que Sony laisse la liberté au propriétaire de fixer une dragonne au niveau de la tranche du bas.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_04

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_05

La façade arrière, toute blanche, contient, l’appareil photo principal et son flash led dans la partie haute puis au-dessous, en enfilade, trois inscriptions : les logos NFC et Sony et le nom de la gamme, XPERIA.

Mes impressions sont les mêmes que pour le grand frère : la conception et les finitions sont vraiment bonnes. Les coins, contrairement au Z3, ne contrastent pas avec le reste. Tout est homogène. De plus, ses dimensions, plus réduites que le Z3, en font un smartphone aisément manipulable d’une seule main. J’ai juste un peu l’impression de revenir quelques années en arrière avant que les constructeurs ne se « battent » à coups de taille d’écran toujours plus grand. Comme conclusion à ce chapitre, je peux dire : il est beau, il se fait discret dans une poche et sa fiche technique semble prometteuse. Pour le moment, c’est du tout bon.

Écran

Comme évoqué au dessus, en réduisant les dimensions du smartphone, et par la même occasion la taille de son écran, Sony a également pris la décision d’en faire autant pour la résolution. La densité est moindre mais cela ne remarque pas trop : le rendu reste bon. De plus, le Z3 Compact hérite de la même dalle maison que le Z3 : IPS Triluminos. Nous observons donc les mêmes points positifs : les couleurs et le contraste sont au RDV.

Performances

Ma conclusion sur le chapitre « caractéristiques » se confirme lors de benchmarks : Sony a conçu un smartphone petit par sa taille mais costaud par ses performances. Il affiche un résultat supérieur à 42000 sur AnTuTu.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_14

Il s’agit d’un score à peu près identique à celui du Z3 mais inférieur à celui obtenu sur le Motorola Moto X testé ici. Les fiches techniques du Z3 et du moto X sont pourtant proches mais la surcouche Sony, beaucoup plus présente que sur le concurrent, peut être une raison de ce classement un peu moins bon. Je vous rassure, il s’en sort aussi bien dans les autres domaines que ce soit pour l’utilisation au quotidien (réactivité, fluidité) que pour le multimédia.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_11

Que ce soit sur le bitume avec Real Racing 3 ou à l’abri des tirs ennemis avec N.o.v.a 3 ou Brothers In Arms 3 , le Z3 reste véloce et n’a souffert d’aucun ralentissement. Par contre, tout comme son grand frère, sa face arrière chauffe rapidement quand on le sollicite mais la dissipation thermique semble mieux gérée.

Interface et applications

Comme indiqué dans cet article, Sony devrait débuter le déploiement de la dernière version de l’OS Google (Lollipop) dans le courant du mois de février. En attendant, il faudra se contenter d’une version 4.4.4 (Kit Kat) déjà présentée à plusieurs reprises. N’étant pas en présence d’un appareil sous Android pur, le Z3 Compact a été personnalisé par Sony via une surcouche et un pack comptant un nombre important d’applications. Il est clair que j’aurai préféré vous présenter les nouveaux écrans du Z3 Compact sous Lollipop mais ce sera pour une autre fois. Voyons les quelques fonctions et écrans significatifs de cette version Kit Kat à la sauce Sony.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_12

L’écran de notifications constitué de deux parties présente les mêmes fonctionnalités que sur les autres systèmes : liste des notifications d’un côte et raccourcis vers des paramètres de l’autre. Concernant le menu Paramètres, il contient toutes les options standards mais regorge également de fonctions propres à Sony. Parmi celles-ci, on peut citer le chapitre Connectivité Xperia qui permet de dupliquer son écran sur celui d’un téléviseur ou d’une tablette, de lire le contenu de son Xperia sur un autre appareil ou encore de simplifier la configuration de fonctions par un simple contact. Enfin, pour les heureux possesseurs d’une PS4, vous pouvez utiliser votre manette DualShock avec votre smartphone.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_15

Pour la gestion de l’alimentation, on retrouve les modes Stamina qui permettent d’économiser la batterie du Z3 Compact et donc d’augmenter son autonomie.
Le guide de configuration, exécutée automatiquement à l’initialisation du smartphone, vous guide à travers quelques étapes pour configurer votre appareil. Le tutoriel est assez bien fait. Il manque juste une étape indiquant comme récupérer les donnés de son ancien smartphone. Il faut passer par une autre application à télécharger : Xperia Transfer Mobile.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_13

La touche multitâches positionnée en bas de l’écran affiche la liste des applications ouvertes mais Sony y a aussi ajouté une barre d’icônes. Il s’agit de quelques outils utiles tels que la calculatrice, un bloc notes ou un minuteur. Le constructeur offre même la possibilité d’y ajouter des micro-applications à sélectionner dans une liste pré-définie ou à télécharger. Dans ce cas, vous êtes dirigés vers des applications prévus à cet effet au sein du Google Play Store (sms, téléphone,…). L’objectif est de pouvoir mettre à disposition, en quelques clics, vos fonctions les plus importantes, vos favoris.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_16

Sony étant un des constructeurs les plus généreux en termes d’offre de logiciels, il serait long de tous les présenter surtout que la plupart ont déjà été décrits dans nos tests précédents (smartphones Xperia). Voici tout de même une présentation de certaines d’entre elles. Déjà, on trouve toute la suite de logiciels « multimédia ». Elle regroupe Album pour les photos, Films ou Vidéo Unlimited pour les vidéos (pour celles présentes sur l’appareil et celles achetées), Walkman pour la musique. Ces données deviennent disponibles depuis What’s New qui agrège toutes les infos (musique, vidéos, applications et jeux Playstation). Pour la partie « infos et réseaux sociaux », Sony propose Actualités de Social Life. En plus de tout ça, le constructeur offre quelques applications Bonus dont les fonctionnalités nécessitent un téléchargement chez la plupart des concurrents : TrackID et TrackTV qui vont respectivement retrouver d’un artiste et sa chanson d’un côté ou l’émission TV de l’autre. Pour la musique, la référence dans ce domaine est Shazamm. Sur les Xperia, pas besoin, TrackID se charge de ça et le fait très bien.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_17

Enfin, on va également trouver des applications « techniques » mais qui peuvent également trouver leur utilité : Diagnostics qui se charge de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil à l’aide d’une série de tests et Sauveg. & Restaurat. qui permet la mise en place d’un process de sauvegarde manuelle ou automatisée (sélection de la fréquence et du contenu). Une carte mémoire (format micro-SD) est obligatoire. Parmi les applications personnalisées, Sony propose un équivalent à HTC Zoé, Movie Creator mais j’y reviens dans le chapitre Appareil Photo.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_18

Enfin, je rappelle que Sony a été bien inspiré en développant un onglet disponible sur la partie gauche dans la liste des applications. Il s’affiche si vous faites un mouvement de la gauche de l’écran vers le centre et vous propose un condensé des fonctions les plus utiles : recherche parmi les applications, désinstallation, tri de la liste et accès aux différents Store (Google Play Store et Sony Select).

Appareil photo

L’interface est identique à celle du Z3 : les déclencheurs et la sélection du mode sur la droite et les options (flash, capteur frontale et paramètres) sur la gauche. Contrairement à certaines marques qui proposent un interface épurée et contiennent peu d’effets ou de modes, Sony fait tout l’inverse. L’interface elle même reste simple et intuitive mais dès que vous cliquez sur Paramètres, vous accédez à une palette de près de 10 modes photos et vidéos. Cela va du mode Panorama à la vidéo 4K de passant par l’effet Timeshift ou le live on YouTube.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_27

Même si j’aurai aimé vous proposer des photos pleines de couleurs et de contrastes, ce qui est difficile avec cette météo hivernale, le résultat obtenu sur les photos du capteur 20,7Mpx est bon. Encore une fois, Sony ne fait pas de concession sur la partie Photo en proposant un capteur principal de qualité, tout comme sur son aîné, le Z3. Les couleurs sont bonnes et proches de la réalité. En mode normal, le capteur est réglé sur 8Mpx. Il faut passer en mode manuel pour être en 20,7Mpx. Concernant l’autofocus et la rapidité avec laquelle les photos sont prises, le bilan est positif mais pas autant que d’autres smartphones concurrents tels que le LG G3 ou encore le Samsung GS5 testé respectivement dans cet article et dans celui-ci. Par faible luminosité, le Z3 Compact parvient à bien capter la lumière mais le résultat n’est pas exceptionnel.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_22

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_21

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_23

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_24

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_25

J’aurai pu en parler dans les chapitres « Caractéristiques » ou « Performances » mais c’est en testant les modes photos et vidéos que j’ai rencontré ce problème : le manque d’espace disponible. En ayant que 12Go disponible pour les applications, les jeux et les photos, cela devient vite trop juste. J’aurai pu installer une extension de mémoire mais je voulais tester et voir le résultat. Pour le Z3 Compact, cet « accessoire » au format Micro-SD va vite devenir indispensable.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_20

Comme HTC Zoé chez HTC ou Meilleurs Moments chez Motorola, Sony propose son application permettant de compiler ses photos et vidéos pour créer un clip. L’application Movie Creator propose en standard la vidéo des temps forts de la journée, de la semaine, du mois et de l’année. Les clips correspondants seront générés automatiquement à des dates précises et le propriétaire est informé dès qu’ils sont prêts. On peut évidemment sélectionner ses photos et vidéos mais aussi sa musique avant éventuellement d’exporter le tout sous un autre format pour être compatible avec d’autres lecteurs.

Batterie

L’autonomie du Z3 est sans aucun doute un de ses principaux atouts. Il en est de même avec le Z3 Compact. Bénéficiant d’un écran plus petit et d’une moins bonne résolution mais avec des composants techniques pratiquement inchangés, le Z3 Compact arrive à rester éveillé plus de 35 heurs, sans restreindre son utilisation et le tout avec une batterie plus faible que son aîné. Alors que certains smartphones souffrent dès le début des benchmarks, celui-ci semble mieux encaisser les différentes sollicitations.

20150201_Sony_Xperia_Z3_Compact_19

Comme précisé sur le test du Z3, en plus d’une bonne gestion de sa batterie, le Z3 Compact propose une analyse des programmes les plus énergivores ainsi que deux modes d’économie d’énergie performants (Stamina et Ultra Stamina). En activant  le mode Stamina et en ayant une utilisation plus « limitée », on peut arriver à un plus de 2 jours d’autonomie.

Conclusion

En concevant une version Compact de son dernier flagship, Sony nous a concocté un smartphone qui est un bon condensé de puissance et de beauté. Pour ceux qui privilégient les appareils dont l’écran est inférieurs à 5″, le Z3 Compact est à mon avis un des meilleurs smartphones. Malgré quelques défauts (tendance à chauffer et version 16Go trop juste), le Z3 Compact présente de nombreux avantages : photophone de qualité, bonnes performances techniques et superbe design, le tout pour un prix avoinant 450€. Il n’a donc pas à rougir face aux concurrents de plus grande taille.

Laisser un commentaire

2 Commentaires sur "Xperia Z3 Compact : mêmes performances mais taille plus réduite que le Z3 [Test]"

Notification
avatar
Classer par:   + récents | + anciens | mieux notés
Peter Alawin
Invité

Très bon test !
J’ai le mien depuis peu. J’ai juste un doute sur l’endurance de la batterie. Je tiens une journée sans plus.
J’avais le Oneplus One avant je dirai que c’est sensiblement la même chose, peut importe l’os. Évidemment j’ai testé Kitkat et Lollipop !

calculatrice
Invité

Merci beaucoup pour l’examen Xperia Z3

wpDiscuz