ACTA : de nombreuses manifestations pour défendre les libertés numériques

0
PARTAGER
ACTA : de nombreuses manisfestations pour défendre les libertés numériques

Aujourd’hui, en ce samedi 11 février 2012, de nombreuses manifestations ont eu lieu. La raison? La protestation contre le traité ACTA, Anti-Counterfeiting Trade Agreement, ce texte, de merde il faut le dire, qui renforce l’arsenal contre les libertés numériques. Mais finalement, pourquoi tant de protestations contre ce ACTA? Tout simplement parce qu’il vise à lutter contre la contrefaçon? Non, mais parce qu’encore faut-il comprendre ce qu’il se cache derrière le mot contrefaçon et surtout c’est parce que les dirigeants de nos pays et les multinationales multi-milliardaires souhaitent mettre en danger nos démocraties et prendre des mesures liberticides!

En effet, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il est parfaitement normal que les droits d’auteurs soient respectés mais cela doit-il se faire au détriment d’un principe même de l’existence de l’humanité, la liberté? Je ne le pense pas et pourtant, c’est exactement ce que prévoit ACTA. En effet, si je vous dis que si ce texte est ratifié, il prévoit que les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) auront l’obligation de coopérer avec les ayant-droits, que leur propre responsabilité pourra être mise en cause s’ils ne font pas le nécessaire pour combattre la contrefaçon. En gros, si ACTA est ratifié, ils devront nous surveiller et même nous dénoncer!

Publicité

En parlant de rôle de policier pour les FAI, savez-vous que si ACTA est ratifié, un douanier aura le droit de vérifier votre baladeur numérique ou encore votre mobile afin de s’assurer qu’il ne contient pas de contrefaçons! Sans parler du droit hallucinant qui serait octroyé aux ayants droits puisqu’ils auront le pouvoir d’exercer leur propre justice sans que vous passiez devant un juge.

Si ma grand-mère était encore vivante, elle qui a vécue l’occupation allemande, je suis certain qu’elle aurait été fière que tous ses petits enfants défendent leurs libertés! L’image est peut-être forte mais je trouve que la comparaison avec l’occupation est tout à fait adaptée, car ACTA ratifié, nous revivrons dans la méfiance des autres et dans la peur d’être dénoncés! ACTA c’est la mort de notre liberté, de la démocratie et d’internet!

Enfin, remercions Wikileaks d’avoir révélé ACTA! Oui, il faut savoir que le traîté a été négocié dans le plus grand secret et ce, depuis 2006. Si Wikileaks n’avait pas rendu public certains documents officiels, nous n’aurions sans doute jamais eu connaissance de ce projet.

Je pense que nos dirigeants devraient plutôt se pencher sur les vrais problèmes de ce monde, qui sont beaucoup plus graves et importants dans le monde, comme la famine, les guerres, la pauvreté, les menaces nucléaires, etc…) plutôt que de chercher à enrichir une poignée de multinationales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here