Apple dépose le brevet du « Slide to Unlock »

2
PARTAGER
Apple dépose le brevet du

Comme si les procès entre Apple et ses concurrents pour violation de brevets n’étaient pas encore suffisants, la firme pommée vient de déposer un nouveau brevet concernant cette fois-ci le fameux « Slide To Unlock » . Vous ne voyez pas de quoi je parle? C’est pourtant très simple à comprendre, surtout si vous possédez notamment un smartphone. En effet, le « Slide To Unlock » , « glisser pour déverrouiller » en français, est comme son nom l’indique la manipulation qui consiste à faire glisser votre doigt de gauche à droite sur un écran tactile pour déverrouiller votre appareil et qui vous donne ainsi la possibilité d’accéder aux fonctionnalités de ce dernier. Sur les iDevice et notamment l’iPhone, ce système est disponible depuis 2007. Maintenant, en plus d’être disponible sur ses iDevice, Apple en est propriétaire puisque l’United States Patent & Trademark Office vient de valider sa demande de dépot de brevet.

De lourdes conséquences… pour la concurrence

Apple avait déposé sa demande dès 2005, mais il aura fallu 6 longues années pour que le brevet soit effectivement validé. Mais voilà, vous connaissez l’histoire, en 6 ans le marché a considérablement évolué et notamment au niveau des smartphone. Les concurrents de la firme de Cupertino ont eux aussi lancé leurs mobiles mais surtout, ont pratiquement tous intégré le « Slide To Unlock » dans leur OS et vous devez certainement penser au même que moi. Et oui, les avocats de Google Android risquent d’avoir beaucoup de travail car, vous pouvez en être certain, Apple va rapidement s’attaquer à celui que Steve Jobs, lui-même, considèrerait comme étant son pire ennemi. Lisez son autobiographie et vous comprendrez pourquoi je dis cela… Surtout que le brevet déposé par Apple est très générique, ce qui offre beaucoup de possibilités à la firme de Cupertino pour s’attaquer à la concurrence.

Pour le moment, seuls les Etats-Unis sont concernés et pas le reste du monde. Mais il serait utopique de croire que cela ne gagnera pas les autres continents. Malgré tout, les juges européens ne sont pas ceux de la patrie d’Apple, donc la bataille n’est pas gagnée d’avance, surtout que déjà, en août dernier, la justice néerlandaise a rejeté une demande de dépôt de brevet similaire.

source

2 Commentaires

  1. C’est vraiment la guerre de concurrent , si tout le monde dépose la moindre application les procès ne vont plus s’arrêté!

    • C’est également ce que pense l’Union Européenne qui souhaite mettre un terme à ces procès sans queue ni tête. Cela étant dit, on parle de procès qu’un protagoniste fait à un autre mais cela permet à tout deux de faire parler d’eux ce qui est bon pour l’image… L’exemple le plus flagrant est le procés ayant opposé Apple à Samsung avec finalement une fin qui n’est jamais la fin… par contre ça on parle d’eux!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here