Apple vs Samsung – Google estime que « cela ne concerne pas Android »

2
PARTAGER
Apple vs Samsung - Google estime que

Apple vs Samsung - Google estime que "cela ne concerne pas Android"

Vendredi soir, le procès opposant Apple à Samsung a créé le buzz un peu partout sur la planète. Il faut dire que les deux fabricants s’accusaient mutuellement de violation de brevets depuis plus de deux ans et qu’enfin, nous allions connaître le fin mot de l’histoire. Alors que l’on soit ou non du même avis que le jury, ce dernier a décidé de blanchir totalement Apple et par la force des choses de reconnaître la firme coréenne coupable de violation multiples de brevets et l’a condamné à verser plus d’un 1,049 milliards de dollars, c’est à dire plus de 800 millions d’euros, de dommages et intérêts à Apple!

Publicité

Comme je le disais dans mon article, même si cela n’était pas l’objet même du procès, ce que vise véritablement Apple mais de façon détournée, le fond du problème pour Cupertino comme le pensait son défunt créateur, Steve Jobs, c’est bel et bien Android qui équipe tous les modèles Samsung incriminés. Pourtant, Google, son créateur, est resté plus que silencieux durant toute la procédure et n’a même pas souhaité commenter le résultat à l’issue du procès. En effet, parmi les nombreux brevets que copient Samsung, nombreux sont ceux qui ne sont pas directement liés au constructeur mais bien à l’OS qu’ils embarquent. C’est notamment le cas des plus marquants, le « rebond » sur l’écran pour le scroll ou le zoom à deux doigts, pour les connaisseurs « pinch to zoom » . Mais voilà, Google est enfin sorti de son silence et estime que « les infractions relevées ne concernent pas Android, et que plusieurs font l’objet d’un nouvel examen par le bureau des brevets américain » .

Je ne porte personnellement aucun jugement sur cette guerre des brevets, ce que j’en dis est que d’un point de vue purement concurrentielle, cette « victoire » d’Apple ne fera pas autant de bien que ce que certains peuvent penser. En effet, si Samsung perd de nouveau en appel et se voit interdire la vente sur le sol américains de bons nombre des ses modèles de smartphone, il est clair que de nombreux autres fabricants équipant leurs smartphone d’Android se verront rapidement attaqués par Apple avant que cela ne soit le tour d’Android lui-même. Dans ce cas, cela voudrait donc dire que pour pouvoir utiliser les « propriétés » de Cupertino, les fabricants devront payer, un coût supplémentaire qui serait automatiquement répercuté sur nous, consommateurs finaux. Par extrapolation, j’irai même plus loin en disant que sans véritable concurrence sur le secteur, rien empêchera Apple de fixer les prix comme bon lui semble…

 

sourceimage

2 Commentaires

  1. […] amende de 1,05 milliard de …Google, le vrai perdant du procès Apple – Samsung ?Le VifApple vs Samsung – Google estime que « cela ne concerne pas …UnSimpleClic (Blog)Guerre Samsung / Apple : et si la vraie cible, c'était Google […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here