Consoles de jeux : prix en baisse

1
PARTAGER

C’est le grand chamboulement dans le secteur du jeux vidéo.
Alors que se développent à grande vitesse les ventes de jeux sur tablettes et smartphones, les ventes de jeux pour les consoles traditionnelles sont au plus bas et les fabricants sont dans le rouge.

NINTENDO

L’ancien leader n’est plus que l’ombre de lui-même. La WII est sortie en 2006 et son remplacement n’est pas prévu avant 2012. Pour garder un certain niveau de volumes de ventes et cacher son obsolésence, il a fallu en mai dernier baisser significativement le prix sous la barre des 150 €. Manifestement cela ne suffit pas et on apprend aujourd’hui le lancement d’une WII relookée pour les fêtes de fin d’année :
nouveau design plus fin, technologie identique, fin de la rétro-compatibilité avec la Gamecube pour un tarif qui s’annonce très aggressif.
Quant à la 3DS, son lancement raté, les menaces qui pèsent sur les yeux des utilisateurs les plus jeunes, le non renouvellement de la gamme de jeux : tout cela donne un flop. Alors la solution de Nintendo est de ……….baisser les prix de 30 %.
Enfin, il se murmure que, du coté édition de jeux, Nintendo soit contraint de vendre ses licenses sous iOS par exemple. Ca sent la fin !

SONY

Publicité

Le géant nippon de l’électronique grand public a lui aussi du revoir sa copie et c’est donc le prix des PS3 qui se voit amputer de 50 €, soit 20 % quand même. Les prix sont donc calqués sur ceux de Microsoft et de sa Xbox et sont effectifs dès maintenant.

MICROSOFT

Pour l’instant cela ne va pas trop mal pour la marque américaine qui profite pleinement du succès mondial du périphérique Kinect. Cela donne quand même l’avantage de vendre 2 fois plus de Xbox que de PS3, à plus de 500.000 unités.
Le consommateur est donc le grand gagnant pour l’instant : baisse du prix de consoles traditionnelles, prix très bas des jeux sur les systèmes Androïd et iOS.
Enfin de leur coté, les développeurs de jeux devraient être sauvés à 2 conditions :
– qu’ils soient présents sur toutes les plateformes, pour chaque hit
– que le piratage ne gâche pas tout.

1 COMMENTAIRE

  1. Les développeurs de jeu sont indirectement responsable du piratage car quand on paie un jeu 45 € et qu’on le termine en 5 heures top chrono, cela ne donne pas envie d’en racheter d’autres ….

    Par exemple, j’ai acheté un jeu à mon fils (45,90 €) tout beau, tout neuf pour Noel. Il à commencer à jouer à 13 heures le 25 décembre et à terminer le jeu « répétitif qui plus est » à 18 heures.

    Donc, payé un jeu qui coute l’équivalent d’une journée de salaire au smic et 1/3 du prix de la console en elle même pour le boucler en 5 heures, voilà quoi …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here