Devenir un pro du Poker, c’est possible et ça peut rapporter gros

0
Devenir un pro du Poker, c’est possible et ça peut rapporter gros

Vous rêvez de quitter un job qui vous ennuie pour devenir joueur de Poker professionnel ? Le projet est tout à fait envisageable mais, comme c’est le cas de n’importe quelle discipline, devenir joueur de Poker ne se fait pas en un jour. Travail, entrainement et persévérance ne sont que quelques-uns des éléments clés qui feront de vous un véritable professionnel plutôt qu’un amateur se faisant passer pour un pro. J’ai listé pour vous les étapes auxquelles vous devrez donner priorité pour évoluer vers une carrière semi-professionnelle.

Devenir un pro du Poker, c’est possible et ça peut rapporter gros

Etape 1 – Apprenez toutes les ficelles du jeu

On n’en sait jamais assez sur le Poker. Des règles de bases aux éléments à mémoriser, en passant par le vocabulaire du Poker et tous les trucs et astuces dont useront vos adversaires et par les stratégies de jeu à comprendre et maîtriser, l’apprentissage n’est jamais terminé et il est toujours possible de progresser. Lisez des livres (la sélection Pokernews a résumé les titres préférés des grands joueurs de Poker), consultez les forums et les articles, décortiquez les analyses des parties en ligne. Un bon joueur est un joueur bien renseigné et toujours à jour avec les dernières techniques de ses adversaires.

Etape 2 – Entraînez-vous

Que ce soit en vous essayant à quelques parties conventionnelles sur les rooms en lignes, en jouant avec des amis dans des salles privées ou en vous rendant dans un Casino pour rejoindre une vraie table de Poker, on ne maîtrise vraiment que ce qu’on a beaucoup pratiqué.

Etape 3 – Diversifiez-vous

Quitte à peaufiner votre jeu, tentez quelques variantes en participant à des mains spécialisées sur un aspect spécifique du jeu, comme Flopmania (où le tour d’enchère est supprimé et le flop dévoilé dès le début de la partie), ou le Blast Sit-n-Go où la cagnotte est parfois exorbitante.

Etape 4 – Ayez le sens des réalités

Le Poker est loin de n’être qu’un simple jeu de chance. Ceux qui gagnent leur vie en jouant au Poker depuis suffisamment longtemps pour prouver que c’est possible travaillent dur (jouer au Poker 50 heures par semaine impliquent une certaine endurance), soignent leur hygiène de vie (contrairement à l’image qu’on s’en fait, les meilleurs font du sport et soignent leur alimentation) et suivent un apprentissage toujours plus avancé du jeu et de ses ficelles (voir l’étape 1). On n’a rien sans rien.

Etape 5 – Avancez progressivement

Inutile de passer toute votre bankroll dès les premières mains. L’échauffement est un élément à part entière des grandes parties de Poker. Prenez le temps de vous mettre dans le bain, débutez doucement en prenant des risques mesurés, puis augmentez peu à peu la cadence tout en gardant un œil concentré sur les probabilités et sur le comportement de jeu de vos adversaires.

Etape 6 – Ayez un objectif

Trop nombreux sont ceux qui se lancent, gagnent un peu puis se reposent sur leurs lauriers avant de voir leurs revenus chuter catastrophiquement. Si vous envisagez de démissionner pour gagner votre vie en jouant au Poker, estimez à l’avance le salaire que vous comptez en tirer et calculez les gains moyens que cela représente, basé sur un nombre de parties hebdomadaires par exemple. Vous saurez ensuite si votre semaine de travail est à votre portée ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.