Google fête le 54ème anniversaire de Keith Haring

0
PARTAGER
Google fête le 54ème anniversaire de Keith Haring

Comme vous avez pu le remarquer, depuis aujourd’hui, un tout nouveau Doodle a fait son apparition en page d’accueil du célèbre moteur de recherche Google. Comme c’est généralement la cas lors de l’apparition d’un Doodle, Google met à l’honneur une personnalité et bien souvent pour célébrer son anniversaire ou bien celui de sa mort. Et bien aujourd’hui, Google fête le 54ème anniversaire de Keith Haring. Keith Haring, né le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie et mort le 16 février 1990 (à 31 ans) à New York, est un artiste et activiste américain des années 1980. À 18 ans, Keith Haring entreprend des études de graphisme commercial à Pittsburgh puis continue à l’école des Arts visuels de New York. Il s’essaie à des disciplines telles que le collage, la peinture, les installations, la vidéo, etc., mais son mode d’expression privilégié demeure le dessin. Ses peintures font partie du mouvement général de l’art contemporain, et pas seulement de la stricte figuration libre. La « griffe Haring », c’est la répétition infinie de formes synthétiques soulignées de noir avec des couleurs vives, éclairantes, sur différents supports. C’est un récit permanent où l’on retrouve des bébés à quatre pattes, des dauphins, des postes de télévision, des chiens qui jappent, des serpents, des anges, des danseurs, des silhouettes androgynes, des soucoupes volantes, des pyramides ou des réveils en marche, mais aussi la sexualité et la pulsion de mort.

En 1988, Keith Haring apprend qu’il est infecté par le virus du sida. Il s’engage dès lors fortement dans la lutte contre cette maladie, mettant son art et sa notoriété au service de cette cause et de sa visibilité. Il crée à cet effet la Keith Haring Foundation, en 1989, qui est chargée de venir en aide aux enfants et de soutenir les organisations qui luttent contre le sida.

Il meurt des complications dues au sida à l’âge de 31 ans

 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here