Le lancement de Blacknut, la plateforme de jeux vidéo en streaming, est pour bientôt 

0
PARTAGER
Le lancement de Blacknut, la plateforme de jeux vidéo en streaming, est pour bientôt 

Le streaming est un terme connu de tous et pour les plus jeunes, c’est au niveau de la musique ou de la vidéo que ce principe est très utilisé. Vous pensez forcément à des plateformes comme Deezer, Spotify ou encore YouTube et Netflix mais savez-vous qu’il existe d’autres entreprises qui cherchent à proposer de nouveaux services ? Créée début 2016, la start-up française Blacknut développe une plateforme qui va proposer un catalogue de jeux-vidéo accessible en illimité. Qualifié de Netflix des jeux-vidéo, Blacknut souhaite modifier la façon dont nous jouons aux jeux-vidéo.

Oui, vous avez bien compris. Moyennant un abonnement mensuel de 19,90€ vous pourrez jouer sans aucune installation ni achat de matériel supplémentaire. Pour être sûr que cela réponde à votre besoin, rien de plus simple : le premier mois est gratuit et la formule étant sans abonnement, vous partez si cela ne vous plait pas. C’est plutôt séduisant non ?

Comme l’explique très bien le blog du site, l’objectif est d’utiliser le cloud pour nous permettre de jouer et en profiter pour outrepasser les différentes barrières identifiées par les créateurs : un prix fixe (pour l’acquisition d’une console par exemple), une barrière technologique (mises à jour, drivers,…), le choix des jeux (comment trouver un jeu qui correspond à nos envies) et des titres trop chers. La promesse de voir ces barrières disparaître est très alléchante pour les futurs utilisateurs.

Enfin, point important et appréciable, Blacknut sera accessible sur tous les supports intelligents : smartphones, tablettes, TV connectées, ordinateurs mais aussi dongles et box opérateurs. Il est même possible de démarrer une partie sur un de ces supports pour la finir sur un autre. Evidemment, une connexion internet haut débit est nécessaire (download à 10Mb/s minimum).

Vous vous posez sûrement la même question que moi : quels seront les titres proposés ? Normalement, vous devriez pouvoir y trouver votre bonheur car la marque française basée à Rennes et à Paris met à disposition un catalogue de jeux riche, abondant et pour tout public. La start-up comprend une équipe dédiée à la recherche des meilleurs jeux et Olivier Avaro, le PDG de Blacknut, est là pour rappeler l’importance de cette mission :

« Nous sommes tous de véritables passionnés qui nous intéressons réellement au rôle du jeu dans notre société. Chaque jeu présent sur notre plateforme est amoureusement sélectionné par des experts curators, et propose une expérience privilégiée à nos utilisateurs. C’est un élément important de notre identité unique. »

En parcourant le blog, on peut lire que Blacknut a présenté sa plateforme au grand public durant le Festival du numérique, Futur en seine. A ce propos, je vous invite à visionner la vidéo qui suit (également dispo sur leur page Facebook) car elle apporte plein de précisions.

Après la France, dont le lancement a pris un peu de retard par rapport au contenu du dossier de presse sur les lauréats du concours d’innovation numérique, Blacknut s’attaquera à l’international (Europe et USA). Le bel objectif de Blacknut est tout de même de rassembler 500 000 joueurs deux ans après son lancement.

Pour le moment, la plateforme n’est pas encore ouverte à tous mais si cela vous intéresse, je vous encourage grandement à remplir un formulaire pour postuler à l’accès anticipé ou version beta si vous préférez. De mon côté, je vous ferai part de mon retour si j’obtiens cet accès. Tous ceux qui auront obtenu cet early access paieront uniquement 14,99€ contre 19,99€, tarif commercial qui devrait être pratiqué lors du lancement officiel, d’ici la fin de l’année.

Dans le domaine du cloud gaming, Blacknut n’est pas la seule marque à entreprendre des actions. On peut par exemple citer Nvidia (GeForce Now), LiquidSky, Blade (Shadow) et Sony (PS Now) qui travaillent sur ce même sujet même si l’accès aux jeux et le public visé ne seront pas les mêmes. Pour Blade, il faut patienter jusqu’à la prochaine vente et pour PS Now, cela devrait arriver d’ici la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here