L’évolution du téléphone mobile

3
PARTAGER
L'évolution du téléphone mobile

Qui aurait pu imaginer, il y a 20 ans, que le téléphone mobile devienne aujourd’hui si indispensable? Sans doute que les techniciens ayant mis au point le 1er mobile en France, eux, savaient très bien ce qu’ils faisaient. Rappelez-vous, c’était en 1991, le Bi-Bop faisait son apparition et ce fût le début de la révolution des mobiles en France même si les possesseurs étaient encore peu nombreux. A cette époque, le Bi-Bop pouvait émettre et recevoir des appels (cette dernière faculté étant réservée aux détenteurs de l’option Bi-Bop Réponse), à condition d’être à proximité d’une borne publique et de s’être déclaré sur la borne. Ces bornes étaient reconnaissables grâce à des autocollants signalant leur présence. Si vous levez la tête à Paris vous risquez d’en voir encore…

Depuis, j’ai envie de dire, qui n’a pas de mobile? En 2007, dans le monde, le nombre de souscripteurs de téléphone mobile était supérieur au nombre de lignes de téléphone fixe dans 191 pays et territoires sur un total de 197 pour lesquels les données sont disponibles. 4 milliards d’abonnements à la téléphonie mobile étaient contractés à la fin de 2008, soit un nombre égal à 60 % de celui de la population mondiale. En janvier 2011, le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile passe à 5 milliards selon un rapport de l’ONU. Il ne faut pas s’imaginer que dans le monde, le téléphone mobile soit réservée aux pays riches, au contraire puisque l’usage du téléphone portable a explosé dans les pays les plus pauvres, là où le réseau téléphonique fixe est souvent embryonnaire. Résultat, en 2008, 3 abonnements sur 4 (soit 3 milliards) ont été souscrits dans les pays en voie de développement, contre un sur quatre en 2000.

Publicité

Voici une petite infographie assez sympathique qui résume l’évolution du téléphone mobile de 1970 à 2010 avec quelques dates significatives :

L'évolution du téléphone mobile

via AccessOweb et Wikipédia

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here