Netflix en passe de racheter Europacorp, le studio de Luc Besson

0
Netflix en passe de racheter Europacorp, le studio de Luc Besson

Europacorp, le célèbre studio de cinéma français, est aujourd’hui dans une situation financière délicate et recherche depuis quelque temps un repreneur. La rumeur n’est pas nouvelle mais elle gonfle aujourd’hui de plus en plus bref, Netflix pourrait bien mettre la main sur le bébé de Luc Besson.

Netflix en passe de racheter Europacorp, le studio de Luc Besson

D’abord prénommée Leeloo Productions avant d’être connue sous l’appellation d’Europacorp, le célèbre studio de cinéma français serait sur le point d’être racheté par Netflix qui vient tout juste de fêter son vingtième anniversaire.

Si ce nom vous semble familier, c’est parfaitement normal ! Déjà, il s’agit d’une création française puisque c’est Luc Besson, le célèbre réalisateur, qui en est le créateur. En effet, c’est en 1992 que Luc Besson lança tout d’abord la société Leeloo Productions avant de s’associer avec Pierre-Ange Le Pogam, alors directeur adjoint chez Gaumont, pour créer pour Europacorp.

Difficile de croire qu’aujourd’hui, la société cherche des repreneurs quand on liste toutes ses productions, parmi lesquelles on trouve Taxi, Jeanne d’Arc, Taxi 2, Yamakasi, Le Transporteur, Taxi 3, Hitman, Taken, Arthur et les Minimoys, etc (voir la liste en fin d’article).

Pourtant, en 2016 déjà, Europacorp avait cédé son activité d’exploitation cinématographique, qui comprend le multiplexe d’Aéroville à Tremblay-en-France et le projet de multiplexe de La Joliette à Marseille, aux cinémas Gaumont Pathé. On pouvait à l’époque penser que EuropaCorp cherchait à se recentrer sur ses activités cœur de métier que sont la production et la distribution de films et de séries dans le monde.

Mais aujourd’hui, Europacorp ne s’en cache même pas, elle « discute en effet avec plusieurs partenaires potentiels financiers et/ou industriels« . Avant d’ajouter que « ces discussions se passent dans la sérénité et dans la confiance. Néanmoins, EuropaCorp n’est à ce jour entré en exclusivité avec aucun des partenaires potentiels en question« . Sauf que d’après les derniers bruits de couloir, c’est bien le géant américain Netflix qui tiendrait la corde pour la reprise du groupe.

Encore une belle création française qui part à l’étranger…

LES CREATIONS D’EUROPACORP

1998 : Taxi, de Gérard Pirès
1999 : Jeanne d’Arc, de Luc Besson
2000 : Taxi 2, de Gérard Krawczyk
2000 : The Dancer, de Fred Garson
2000 : Exit, d’Olivier Megaton
2001 : Yamakasi, d’Ariel Zeitoun et Julien Seri
2001 : 15 août, de Patrick Alessandrin
2001 : Le Baiser mortel du dragon (Kiss of the Dragon), de Chris Nahon
2001 : Wasabi, de Gérard Krawczyk
2002 : Blanche, de Bernie Bonvoisin
2002 : Peau d’ange, de Vincent Pérez
2002 : Le Transporteur (Transporter), de Louis Leterrier
2002 : La Turbulence des fluides, de Manon Briand
2003 : Rire et Châtiment, d’Isabelle Doval
2003 : Taxi 3, de Gérard Krawczyk
2003 : Moi César, 10 ans ½, 1m39, de Richard Berry
2003 : Tristan, de Philippe Harel
2003 : Fanfan la Tulipe, de Gérard Krawczyk
2003 : Les Côtelettes, de Bertrand Blier
2003 : Haute tension, d’Alexandre Aja
2003 : La Felicita, le bonheur ne coûte rien (La felicità non costa niente), de Mimmo Calopresti
2003 : Michel Vaillant, de Louis-Pascal Couvelaire
2003 : Zéro un, de Jeanne Biras (8 réalisateurs)
2004 : Les Rivières pourpres 2, d’Olivier Dahan
2004 : Mensonges et trahisons et plus si affinités, de Laurent Tirard
2004 : Banlieue 13, de Pierre Morel
2004 : À ton image, d’Aruna Villiers
2005 : Danny the Dog, de Louis Leterrier
2005 : Ze Film, de Guy Jacques
2005 : New York Taxi, de Tim Story
2005 : Le Souffleur, de Guillaume Pixie
2005 : Imposture, de Patrick Bouchitey
2005 : Au suivant !, de Jeanne Biras
2005 : Le Transporteur 2 (The Transporter 2), de Louis Leterrier
2005 : Revolver, de Guy Ritchie
2005 : La Boîte noire, de Richard Berry
2005 : Trois Enterrements (Three Burials, Los Tres Entierros de Melchiades Estrada), de Tommy Lee Jones
2005 : Angel-A, de Luc Besson
2006 : Appelez-moi Kubrick (Colour Me Kubrick a True…ish Story), de Brian W. Cook
2006 : Bandidas, de Joachim Rønning et Espen Sandberg
2006 : Les Filles du botaniste, de Dai Sijie
2006 : Dikkenek, d’Olivier Van Hoofstadt
2006 : Quand j’étais chanteur, de Xavier Giannoli
2006 : Ne le dis à personne, de Guillaume Canet
2006 : Arthur et les Minimoys, de Luc Besson
2006 : Cheeky, de David Thewlis
2007 : Taxi 4, de Gérard Krawczyk
2007 : Michou d’Auber de Thomas Gilou
2007 : Love (et ses petits désastres), d’Alek Keshishian
2007 : L’Invité, de Laurent Bouhnik
2007 : Si j’étais toi de Vincent Pérez
2007 : Le Dernier gang, d’Ariel Zeitoun
2007 : Hitman, de Xavier Gens
2008 : Frontière(s), de Xavier Gens
2008 : Un château en Espagne, d’Isabelle Doval
2008 : Taken, de Pierre Morel
2008 : Les Hauts Murs, de Christian Faure
2008 : Go Fast, de Olivier Van Hoofstadt
2008 : Le Transporteur 3, de Olivier Megaton
2009 : Banlieue 13 – Ultimatum, de Patrick Alessandrin
2009 : Villa Amalia, de Benoît Jacquot
2009 : Le Missionnaire, de Roger Delattre
2009 : Home, de Yann Arthus-Bertrand
2009 : Little New York, de James DeMonaco
2009 : Human Zoo, de Rie Rasmussen
2009 : Rose et Noir, de Gérard Jugnot
2009 : Le Concert, de Radu Mihaileanu
2009 : À l’origine, de Xavier Giannoli
2009 : Arthur et la Vengeance de Maltazard, de Luc Besson
2010 : Le Siffleur, de Philippe Lefebvre
2010 : I Love You Phillip Morris, de Glenn Ficarra et John Requa
2010 : From Paris with Love, de Pierre Morel
2010 : Coursier, d’Hervé Renoh
2010 : L’Immortel, de Richard Berry
2010 : Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, de Luc Besson
2010 : Les Petits Mouchoirs, de Guillaume Canet
2010 : L’Homme qui voulait vivre sa vie, d’Éric Lartigau
2010 : Arthur et la Guerre des deux mondes, de Luc Besson
2010 : Un balcon sur la mer, de Nicole Garcia
2011 : Halal police d’État, de Rachid Dhibou
2011 : Colombiana, de Olivier Megaton
2011 : La Planque, d’Akim Isker
2011 : La Source des femmes, de Radu Mihaileanu
2011 : Un baiser papillon, de Karine Silla
2011 : Un monstre à Paris, de Bibo Bergeron
2011 : The Lady, de Luc Besson
2011 : Au bistro du coin, de Charles Nemes
2012 : L’amour dure trois ans, de Frédéric Beigbeder
2012 : À l’aveugle, de Xavier Palud
2012 : Lock Out, de James Mather et Stephen St. Leger
2012 : Taken 2, d’Olivier Megaton
2012 : L’Homme qui rit, de Jean-Pierre Améris
2013 : Angélique, d’Ariel Zeitoun
2013 : Un prince (presque) charmant, de Philippe Lellouche
2013 : 20 ans d’écart, de David Moreau
2013 : Malavita, de Luc Besson
2013 : La Marche, de Nabil Ben Yadir
2013 : Möbius, d’Éric Rochant
2013 : Intersections, de David Marconi
2013 : Les Petits Princes, de Vianney Lebasque
2013 : Les Invincibles, de Frédéric Berthe
2014 : Jamais le premier soir, de Mélissa Drigeard
2014 : 3 Days to Kill, de McG
2014 : Jack et la mécanique du cœur, de Mathias Malzieu et Stéphane Berla
2014 : Brick Mansions, de Camille Delamarre
2014 : The Homesman, de Tommy Lee Jones
2014 : Fastlife, de Thomas N’Gijol
2014 : Lucy, de Luc Besson
2014 : Saint Laurent, de Bertrand Bonello
2015 : Taken 3, d’Olivier Megaton
2015 : Bis, de Dominique Farrugia
2015 : Le Transporteur : Héritage, de Camille Delamarre
2016 : Oppression de Farren Blackburn
2016 : Ma vie de chat de Barry Sonnenfeld
2017 : Valérian et la Cité des mille planètes de Luc Besson
2017 : Renegades de Steven Quale
2018 : Taxi 5 de Franck Gastambide
2018 : Je vais mieux de Jean-Pierre Améris
2018 : Kursk de Thomas Vinterberg
2018 : Anna de Luc Besson

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.