Plagiat, copie de site, duplicate content, vol de contenu… que faire? Comment agir? Quels sont vos recours?

24
PARTAGER
Plagiat, copie de site, duplicate content, vol de contenu... que faire? Comment agir? Quels sont vos recours?

Me voilà (enfin!) de retour! En réalité, je suis rentré depuis le weekend dernier mais je n’ai malheureusement pas eu le temps pour écrire de nouveaux articles! En effet, la lutte contre la contrefaçon dont je faisais l’objet a occupé tout mon temps libre. Je me suis rendu compte que 2 sites pompaient purement et simplement l’intégralité de mes articles, c’est à dire les textes, mais aussi les images, etc… sans bien évidemment, prendre le soin de citer leur source ou bien ne copier qu’un extrait de mes articles et de renvoyer vers l’article original. Bref, ayant parcouru de long en large les diverses possibilités me permettant d’arrêter l’hémorragie, je me suis dit que j’allais en faire un article car j’imagine que je ne suis pas le seul à connaître ce type de problèmes et que cela pouvait toujours servir à d’autres personnes. Histoire d’être totalement complet, je tiens à préciser que je suis parti du postulat qu’il était hors de question de dépenser de l’argent pour faire valoir mes droits. Les seules dépenses engagées ont été du temps et de l’énergie!

Surtout, réagissez!

Je pense que nous serons tous d’accord pour dire que le but lorsque l’on publie des articles est, certes de nous faire plaisir car nous aimons écrire, mais c’est aussi pour en faire profiter tous nos éventuels lecteurs. Malheureusement, parmi ces fidèles lecteurs, une toute petite poignée d’entre eux, incapables d’écrire correctement et parce qu’ils souhaitent eux aussi « créer un blog » , ne trouvent rien de mieux que de copier purement et simplement votre travail sans prendre le soin au moins d’y apporter ne serait-ce qu’une critique. Vous l’aurez compris, il est de plus en plus commun de lire un seul et même article sur plusieurs sites. Mais voilà, le problème est que notre ami à tous, Google, lui n’aime pas cela et c’est ce que nous appelons plus communément le « duplicate content » , le contenu dupliqué en bon français. Le souci est que vous vous imaginez bien que derrière Google, le référencement est automatisé et qu’il ne s’agit pas de personnes physiques qui, avec leurs petites mimines, ajoutent ou classent les pages web dans l’index. C’est pour cette raison qu’il est extrêmement important de réagir ou d’agir lorsque vous vous rendez compte que votre travail a été honteusement pompé par un ou plusieurs sites! En effet, si vous ne prévenez pas Google que l’original c’est vous, il arrive très très souvent que vous en soyez pénalisés et que lorsqu’un internaute effectue sa recherche, les sites voleurs de contenu apparaissent avant le votre, c’est à dire avant l’article original, ce qui est fort désagréable! Mais voilà, même si Google est un mastodonte et que l’on a du mal à croire qu’il va se bouger pour nous, il est pourtant possible de faire quelque chose alors n’hésitez SURTOUT pas!

Tentez la conciliation

Faites la paix plutôt que la guerre! Bon, j’admets que c’est un peu pompeux, mais clairement, il est toujours mieux de régler nos problèmes en adulte plutôt qu’en cherchant avant tout à se venger. Donc en gros, lorsque vous découvrez qu’un site copie votre travail, le mieux est de chercher à joindre l’auteur du plagiat. Pour cela, généralement, pour tous les sites, il existe une page « contact » ou « me contacter » . Dans ce cas, le plus simple est d’envoyer un petit mail histoire de chercher à résoudre le problème facilement. Il faut dire que c’est bien souvent comme ça que les choses s’arrangent, le contenu copié étant alors supprimé suite à votre demande. Malheureusement, et cela était mon cas, parfois cette fameuse page contact n’existe pas et il vous faut utiliser d’autres moyens pour trouver l’adresse du voleur. Cela passe par le nom de domaine via le fameux Whois qui permet de connaître l’identité de la personne ayant déposé le nom de domaine du site qui vous copie. Mais voilà, il arrive là aussi que vous n’ayez pas trouvé l’information souhaitée par ce biais là, ce qui là aussi était mon cas. Reste une dernière chose assez simple à faire, c’est de laisser un commentaire sur le ou les articles copiés. Cela fait souvent réagir son auteur qui prendra alors le temps de vous contacter, voire même s’excuser. J’ai l’impression de vous refaire le sketch de Bigard et de la Chauve Souris, mais dans mon cas, il était impossible de laisser un quelconque commentaire!

Autant vous dire tout de suite qu’arrivé à cette étape, vous commencez vraiment à trouver l’injustice plus que pesante, vous vous sentez assez démunis et vous ne savez plus quoi faire. Mais ne vous inquiétez pas, il existe encore d’autres moyens!

Contactez l’hébergeur

Si via la commande Whois vous n’avez pas pu trouvé une quelconque adresse mail du propriétaire du site en faute, une chose est certaine, vous pouvez trouver celle de son hébergeur! Si les bonnes pratiques en tant qu’éditeur de sites ne sont pas toujours suivies, pour les hébergeurs, ils ont obligation que l’on puisse les contacter, ne serait-ce que pour pouvoir les prévenir d’un éventuel problème technique. Bien souvent, il sera nécessaire de vous exprimer en langue de Shakespeare et si vous ne la maîtrisez pas, un petit coup de Google translate fera bien l’affaire. Personnellement, c’est ce que j’ai fait et j’ai (enfin) eu gain de cause le lendemain de ma demande. J’avais tout simplement envoyé un message simple en indiquant les URLs des articles originaux et celles des copies sur le site incriminé.

Si après toutes ces démarches cela ne donne toujours rien, là, vous pouvez aisément penser que l’on vous veut du mal et que le but recherché est de vous nuire avant tout! Mais, il vous est possible de passer à l’offensive vous aussi, mais il faut la jouer finement, ce que j’ai fait. En fait, je me suis posais une simple question : mais pourquoi fait-il ça? Si j’ai rapidement évacué la 1ère réponse qui consistait à me dire qu’il m’en voulait personnellement, j’ai finalement essayé de me mettre à sa place. Et là, je me suis dit que lorsque l’on créé un site, on ne le fait pas pour le garder pour notre propre lecture mais bel et bien pour que les internautes viennent nous lire! Et comment faites vous pour trouver de l’information sur le net? Et bien, comme la majorité d’entre nous, vous passez par un moteur de recherches et généralement Google! Et si vous parcourez avec attention cet article, c’est que vous devez peut-être avoir votre propre site et vous savez donc que l’un des moteurs de votre motivation, est ce fameux nombre de visites sur votre blog, non? En tout cas, on y fait attention au départ. Et comment faire pour réduire les visites? Et bien, que les internautes ne vous trouvent plus!

Demandez la suppression de contenu de Google

En effet, Google vous permet de signaler tout contenu qui, d’après vous, doit être supprimé des services Google. Pour cela, la firme de Mountain View a mis en place un formulaire qu’il vous suffit de compléter afin que Google puisse examiner votre demande. Attention, si Google vous permet de déclarer aisément qu’un contenu porte atteinte à vos droits d’auteurs, en contrepartie, si vous effectuez une fausse déclaration, vous pourriez être redevable de dommages et intérêts éventuels. Donc Google vous conseille, si vous n’êtes pas certain que le contenu disponible en ligne porte atteinte à vos droits d’auteur, de contacter un avocat. D’ailleurs, comme vous pourrez le voir sur la page de saisie de votre demande, Google donne un exemple très explicite : « Dans un litige relatif à un contenu en ligne, une entreprise ayant signalé un contenu en ligne protégé par la doctrine américaine « fair use » (usage loyal) a dû régler les frais de justice et d’avocat occasionnés (soit plus de 100 000 USD). Ceci étant dit et si vous êtes certain de vous, le formulaire est en ligne pour tous.

Alors concrètement, voici ce que donneront les recherches des internautes après le retrait des articles copiés :

Plagiat, copie de site, duplicate content, vol de contenu... que faire? Comment agir? Quels sont vos recours?

Contactez Adsense et/ou l’agence de pub

Voici un dernier moyen d’agir lorsque vous vous trouvez dans l’impossibilité de joindre l’auteur du plagiat dont vous faites l’objet. Bon, cela est conditionné bien entendu au fait que de la publicité soit affichée sur le site en question, mais clairement, dans le cas de Google, il est tout simplement interdit d’afficher des annonces Adsense sur un contenu qui n’est pas le votre et faire supprimer les annonces Google Adsense du site, va rapidement faire regretter son geste à notre ami le copieur. En effet, en plus de voir ses revenus diminuer, il lui faudra peut être du temps pour comprendre pourquoi il s’est fait tout simplement virer du programme Adsense. C’est une manière de lui faire prendre conscience que l’on se fait pas de l’argent sur le dos des autres. Pour faire votre demande, utilisez le même formulaire. Si cela n’est pas Google mais une autre régie publicitaire, cela peut être un moyen détourné pour obtenir la fameuse adresse mail du fraudeur.

En résumé

Ne vous laissez pas faire! Beaucoup de personnes vous disent que Internet est une zone de non-droits, mais c’est totalement faux! Si vous vous sentez injustement spoliés, vous avez de nombreux moyens d’agir et en plus gratuitement, donc utilisez les! Après et seulement après tout ce que je viens de vous exposer, passez aux procédures plus lourdes mais là, c’est beaucoup plus coûteux!

24 Commentaires

  1. Salut Matt, super initiative d’avoir écrit cet article, c’est très bien résumé ! Effectivement comme toi, on est je pense nombreux à avoir expérimenté malheureusement cette situation, voici un outils que j’ai trouvé pour faire la chasse aux voleurs : Copyscape, il est top, je le conseille à tous les blogueurs, cela vous fera gagné du temps.

  2. Bonjour
    un concurrent basé dans le région parisienne à pris l intégralité de mon contenu ….pour le mettre sur son site web …restant totalement sourd a mes demandes ..(contenu protégé depuis 2010) j ai signalé ce vol de contenu à Google …et ce site a été sanctionné …
    Quand on a aucune créativité et aucun génie on vol le travail des autres je trouve cela totalement impardonnable…….je râle pas ..je m exprime …^^

    • Arf, tu as sans doute stressé comme il faut.
      Sinon, tu peux t’adresser à l’hébergeur du site en question et d’autant plus si ton contenu est protégé

  3. Bonjour,
    nous subissons pareillement la copie totale de notre site internet depuis plusieurs mois. le site basé en chine, il nous est difficile d’obtenir quoi que ce soit des proprios. Le site concerné est en .xyz.
    Nous avons signalé ce problème à Google via le lien que vous précisez , ainsi qu’un autre concernant le contenu inapproprié.
    Après quelques semaines, le site a disparu des résultats de recherche.
    Bien sûr Google ne peut faire disparaitre ce site, mais il ne le met plus en lumière.
    Bonne chance à toutes celles et ceux qui subissent la copie de ces « pirates »
    cordialement,
    JLM

  4. Bonjour, et merci pour toutes les infos, j’ai aussi lu les commentaires…je je suis artiste plasticienne et j’ai écrit hier à l’association qui non seulement copie tout ce que je fais mais va jusqu’au détail des couleurs et des assemblages de mes oeuvres. J’ai donc ecrit un courrier, plutôt poli, un poil ferme montrant ma vigilance et demandant de bien vouloir considérer mon statut d’artiste. J’ai reçu dans l’heure un courrier  » j ai transmis à notre service juridique qui ne manquera pas de vous répondre  » j’attend donc la suite.
    Ma question est de savoir si pour les oeuvres en 3D d’artistes plasticiens, les recours sont les mêmes ? Est ce que vous MaTThieu vous connaissez la réponse ? Est ce que vous pourriez m’aiguiller, vous ou ceux qui liront ce message. Merci beaucoup par avance et belle journée dans ce monde où il y à décidemment beaucoup trop de personnes sans aucun scrupule et, effectivement, avec une cervelle si creuse…
    Merci encore pour votre article qui me rassure un peu quand même dans le sens où il ne faut pas baisser les bras…

  5. Merci beaucoup pour cet article intéressant et qui offre plusieurs pistes. Je viens de voir que je me suis fait piquer trois livres numériques, tout simplement lâchés gratos sur le Net. Évidemment, le dépositaire est « unknown ». Je sens que je vais m’amuser à le retrouver. Ce qui m’énerve, c’est vraiment cette idée reçue que tout ce qui est immatériel devrait être gratuit. Avec quoi pensent-ils que je paye ma nourriture et mon loyer ?

  6. Bonjour, je viens à peine de lancer mon blog et je souhaiterais me prémunir contre ce désagrément, même si cela peut paraître très prématuré. Quel(s) moyen(s) avez-vous utilisé pour être informé du plagiat? Existe-t-il des logiciels ou alertes à mettre en place? Merci d’avance 😉

  7. ce matin j ai perdu un temps fou a appeler les voleurs de contenu encore des web masters frappés par le syndrome Véronique Courjeault mais la recongélation a du être trop rapide le résultat est la…On peu s inspirer d un contenu pour créer son propre contenu mais en aucun cas faire un simple et vulgaire copié collé …je risque d être sanctionné ou déclassé par google a cause de médiocre suffisant je suis totalement furax j ai perdu un temps fou ce matin a cause de ces webmasters achetés au rabais…

  8. je viens de contrôler avec positeo.com je viens de m apercevoir que d autre professionnel en informatique avait totalement pompé mon contenu de site web …. je suis furax

  9. Merci pour ces informations qui sont VRAIMENT pertinentes!
    J’ai déjà eu à vivre un plagiat il y a plusieurs années et ce n’est pas jojo du tout. Surtout que la personne ne comprenait pas pourquoi je ne voulais pas qu’elle utilise mon contenu! Pour elle, c’était normal et acceptable. COmme quoi il faut de tout pour faire un monde!
    Merci encore!

  10. Bonjour,

    Mon site étant protégé via CrawlProtect (que je recommande), je peux lire le log et voir clairement tout types d’attaques, ce qui va de l’injection de code/sql, aux BadBot indexeur et le hotlinking des images.
    Même si on peut éliminer un grand nombre de problème avec HTACCESS, on ne peut pas faire grand chose contre le vol d’image.
    Car oui, le site searchmobileonline m’a volé 6 photos d’un gros projet. Et qui plus est ont effacé ma signature (en bas à droite) et sans doute les métadonnées au passage.
    Vol clairement assumé, je vais tout faire pour arrêter ça. Merci pour tes précieux conseils.

  11. Bonjour, cela fait 2 heures qu’au lieu de bosser sur mon site je cherche comment faire pour contraindre un site à enlever mes images du sien (il m’a volé pratiquement toutes mes images !!!)Je passe du temps à les créer et j’ai un revenu pub sur mon site, du coup les gens vont sur le sien, de plus il copie même mes url d’images ce qui prend ma bande passante. Merci pour votre article car je me sens dépouillée, volée comme s’il était entré chez moi pour me prendre mes affaires. bonne journée !

  12. Bonjour,
    Merci de partager votre expérience sur ce fichu sujet.
    Pour info j’ai trouvé votre article sur le plagiat via sa copie conforme sur philippewarnotte.blogspot.com » 2013/02/plagiat-copie-de-site-duplicate-content.html . . .

  13. Bonjour,
    Une personne a réalisé des T-shirts avec mes illustrations, dans un but commercial.
    + de 1000 exemplaires ont été réalisés et vendus.
    J’ai découvert que ce personnage était un vrai galérien, toujours en train de courir après l’argent, redevable de dettes auprès d’autre personne.
    Un recours en jurisprudence pour demander des des dommages et intérêts me semble perdu d’avance.

    Que me conseillez-vous?

    Bonne journée

    Merci

    • Bonsoir,
      Là on change totalement d’histoire car il ne s’agit plus vraiment de duplicate content mais bel et bien de vol caractérisé.
      Je ne peux que te conseiller de porter plainte tout simplement mais bien évidemment, à condition que tu sois capable d’apporter la preuve que ces illustrations t’appartiennent effectivement.

  14. Bonjour,

    Pourriez-vous m’aider à constituer (sans frais) un dossier de plainte pour plagiat. Déposé de plus à l’Inpi par l’adversaire en 2010, alors que mon oeuvre plagiat l’était à la SACEM en 1998.
    Ceci étant dans le même domaine d’action, il y a possibilité de demander réparation.

    Cordialement

  15. J’ai une personne (competitrice) dans le meme domaine que moi qui plagie tout mes contenus, titres, mots cles de ma pub sur differents sites ainsi que les photos que j’utilise pour ma pub (ca prete a confusion car elle me suit sur tous les sites quotidiennement & replace ses annonces qui sont presque identiques (ca fait 3 ans) je ne sais + quoi faire & je suis epuisee..
    Merci

  16. Bonjour,

    Ayant été dans votre position très récemment, je ne peux que vous comprendre.

    Attention toutefois à l’illustration de votre article, l’image utilisée pour votre article vient (à l’origine) de Fotolia. Bien que vous fassiez un lien vers les Inrocks comme source de l’image, je ne suis pas certaine que les ayants droits apprécient.. étant donné que le nom de l’auteur original n’est pas mentionné.

    J’ai failli prendre la même pour mon propre article 😉

  17. […] Plagiat, copie de site, duplicate content, vol de contenu… que faire … Mais voilà, le problème est que notre ami à tous, Google, lui n'aime pas cela et c'est ce que nous appelons plus communément le « duplicate content » , le contenu dupliqué en bon français. Le souci est que vous vous imaginez …. Contactez Adsense et … Read more on UnSimpleClic (Blog) […]

  18. … Je te comprend tellement … C’est le meme problème avec les photographies (mais c’est bien plus facile de se prémunir de ce genre d’injustices).

    En meme temps, un site sans page de contact et n’ayant pas de possibilité de poster des commentaires ne doit pas être très visité …

  19. Unsimpleclic.com cite par SURGOOGLE Plagiat copie de site duplicate | Tout Sur Google et son referencement

    […] http://SURGOOGLE.FR actualite sur referencement site vous propose la suite …. Ce contenu a été publié dans Actualite par unsimpleclic.com. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here