Quand Facebook sert aussi à résoudre des crimes [Infographie]

0
PARTAGER
Quand Facebook sert aussi à résoudre des crimes [Infographie]

Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg mais aussi le plus important avec ses plus de 800 millions d’utilisateurs, fait régulièrement l’objet d’attaques concernant sa conception de ce qu’est la vie privées de ses utilisateurs. Le site a été bloqué par intermittence dans plusieurs pays incluant la République Populaire de Chine, le Viet Nam, l’Iran, l’Ouzbékistan, le Pakistan, la Syrie, et le Bangladesh sur différentes bases, mais tous ces pays sont ils exemplaires pour ce qui est de la liberté d’expression…? Par exemple, le site a été banni de certains pays pour son contenu jugé antisémite et religieusement discriminatoire. Les données personnelles des utilisateurs de Facebook ont également été menacées, et la sécurité des comptes a été compromise à plusieurs reprises. Facebook a également été poursuivi en justice.

Alors, c’est vrai que bien souvent, il suffit d’aller faire un tour dans les méandres de la configuration de son profil afin de bien bloquer l’accès à ses informations. Mais cela n’est pas forcément facilement accessible pour tout le monde et c’est vrai que régulièrement, je préviens mes connaissances pour leur indiquer que leur profil est référencé sur Google! Maintenant, je ne suis pas le bon exemple d’utilisateur puisque je ne vais que très rarement sur Facebook. Le fait que Facebook soit un gruyère n’est pas toujours négatif et notamment lorsque cela permet de résoudre diverses affaires et notamment des crimes. Pour vous en convaincre, voici une infographie relatant 20 cas qui ont été résolus grâce à Facebook…

Quand Facebook sert aussi à résoudre des crimes [Infographie]

 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here