RapidShare limite les comptes gratuits

0
PARTAGER

L’affaire Megaupload a certainement plus que bouleversé la donne, vous savez cette époque pendant laquelle il était vraiment très facile de télécharger n’importe quels fichiers qu’ils soient légaux ou non. Et c’est bien cela que le FBI a tenté d’endiguer en fermant définitivement Megaupload le 19 janvier dernier et en arrêtant son fondateur Kim Schmitz, alias Kim Dotcom. Mais le FBI pensait il que cette fermeture de l’un des plus gros sites de téléchargement allait changer Internet et la pratique de tous? Non pas que nous soyons devenus, à partir de ce jour, des citoyens modèles, mais tout simplement parce qu’il devient de plus en plus difficile de télécharger. En effet, la fermeture de Megaupload, tel un virus, s’est répandu et les dommages collatéraux ont été nombreux. Alors non, aucun autre site n’a été forcé de fermer, mais certainement par crainte de subir le même sort que Megaupload, de nombreux autres services de téléchargement ont décidé eux aussi d’agir pour faire cesser toute activité interdite.

Malgré cette période noire que vit le téléchargement sur Internet, il reste encore quelques irréductibles gaulois, qui pour le moment n’ont pas fermé les vannes mais cela va-t-il durer? On peut réellement se poser la question avec ce qui va ou ce qui s’est passé avec RapidShare. En effet, le très célèbre site de téléchargement va ou a décidé de fermer à son tour le robinet ou presque. C’est ainsi que tous les utilisateurs gratuits se voient imposer une limite de débit ne leur permettant plus d’aller au-delà de 30Kb/s.

Bon, on pourrait se dire que RapidShare agit ainsi pour lutter contre le piratage, etc. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas limiter aussi les comptes premium? Ah parce qu’ils sont payants! Donc finalement, si officiellement RapidShare cherche à lutter contre le téléchargement illégal pour montrer au FBI qu’il est un bon élève, officieusement, c’est bel et bien pour inciter les nombreux comptes gratuits à prendre un compte premium donc payant. Ouais, je ne suis pas certain que les choses resteront en l’état longtemps à vrai dire mais bon…

 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here