Référencement : Optimiser le poids des images

1
PARTAGER
Compression poids des images

Pour améliorer le référencement de votre site internet et la visibilité de celui-ci sur les moteurs de recherches, il faut bien souvent user de plusieurs petites astuces. Qu’ils soient rédactionnels ou techniques, tous les conseils pour améliorer le référencement de votre site sont bons à prendre et à appliquer. Aujourd’hui je m’attarde sur un point non négligeable pour tous les types de sites internet : l’optimisation des images.

Pourquoi se focaliser sur l’optimisation des images ?

Il faut savoir que Google passe son temps à juger le contenu de votre site. Votre site est-il bien structuré ? Les textes sont-ils bien formulés ? Existe-t-il des liens entre vos pages ? Avez-vous prévu des backlinks de sites extérieurs ? Est-il rapide lors de son affichage ? Votre site est passé continuellement au crible et rentre plus ou moins dans les bonnes grâces de Google et de ses algorithmes.

Publicité

Un des éléments clés du référencement reste la rapidité d’exécution de votre site internet. En d’autres termes, est-ce-que votre site s’ouvre rapidement ou met-il plusieurs dizaines de secondes à s’afficher ? Si la lenteur d’un site est un facteur rebutant pour l’internaute, il est aussi un handicap important pour le bon référencement de votre contenu.

Aujourd’hui, plus de 75% du trafic web mondial est composé d’images. Un contenu dit « média » (images, gif, vidéo) est bien plus consulté qu’un simple article ou même un post sur Facebook ou Twitter exclusivement composé de texte. Plus attrayant, plus facile à comprendre, le visuel est un composant vital pour vos publications. Cependant d’autres statistiques sont tout aussi vertigineuses :

// Votre chargement dure plus de 5 secondes ? Votre taux de rebonds sera doublé par rapport à un site qui s’ouvre en un peu plus d’une seconde.

// 7% de conversion peuvent tomber en fumée pour une seconde en trop de chargement.

Quels sont les réflexes à avoir concernant vos images?

1- Les formats de vos images :

PNG : Format qui gère la transparence (utilisez-le pour les logos)
JPEG : Format permettant de compresser l’image (je le préconise)

Bannissez aussi et à jamais le Flash de vos sites. C’est très lourd à charger pour n’importe quel navigateur, mais aussi non visible sur les tablettes et mobiles. A oublier pour de bon !

2 – Le poids des images :

Eviter d’uploader sur votre site des images d’une très grande résolution : 2500×3000 pixels. L’image ne doit jamais dépasser les 1 Mo.

Quels sont les outils pour y remédier ?

Si vous avez un site WordPress, plusieurs modules peuvent vous mener la vie bien plus facile dans le traitement des images. Pour mes nombreux sites, j’utilise WP Smush, un plugin efficace qui permet de réduire la taille de l’ensemble des images de son site et ce, sans aucune baisse de qualité. Le module est très intuitif et permet à la fois de compresser les images déjà présentes dans votre bibliothèque d’images (la version payante permet de compresser en une seule fois vos fichiers, la version gratuite de le faire en plusieurs lots) et compressera les nouveaux visuels importés. Pratique !

// WP Smush

Autre logiciel parfait pour optimiser le poids de vos images et pas des moindres : Imagify. Imagify est un service en ligne utilisable partout, facile d’accès. Créez un compte, choisissez un mode de compression et déposez par un copier/glisser vos images. A vous ensuite de les télécharger une fois la compression effectuée. A noter qu’une extension existe pour l’inclure directement sur votre site et ainsi optimiser chacun de vos envois.

// Imagify

Personnellement, au lieu de passer un temps énorme à compresser sur la suite Adobe les images afin d’avoir le meilleur ratio qualité/poids qui soit, j’ai vite opté pour l’utilisation de ces deux solutions. Pratiques, faciles à utiliser, elles permettent de gagner un temps précieux et d’optimiser au maximum les images sans perdre de qualité.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here