Sega à son tour piraté

0
PARTAGER
Logo Sega

Logo Sega

Ce mois de juin a été particulièrement marqué par le piratage, une série d’attaque qui ont touché de grands noms. En effet, après Sony et les épisodes du Playstation Network puis de Sony Pictures, cela a été le tour de Nintendo, Codemasters, Epic Games, etc. Aujourd’hui, nous apprenons que Sega, le fameux éditeur de jeux, a fait lui aussi les frais de cyberattaques et d’intrusions informatiques. Dans un communiqué publié dimanche, la firme nippone a confirmé que son service Sega Pass avait subi une intrusion. Pas moins de 1,29 million de comptes personnels contenant les noms, dates de naissance, mots de passe chiffrés et adresses de courriel ont ainsi été subtilisés. Sega s’est résigné à fermer son service Sega Pass jusqu’à nouvel ordre histoire de trouver une solution pérenne afin de renforcer son système de sécurité, tout comme l’avait fait Sony avec l’attaque du PSN.

Publicité

Lulz Security propose son aide à Sega

En parlant de la cyberattaque de Sony, c’est très étrangement le groupe de hackeurs Lulz Security (LulzSec) qui a fait encore parler de lui. Non pas parce qu’ils sont à l’origine de cette attaque mais parce qu’ils ont tout simplement proposé à Sega leur aide pour en trouver les auteurs! Dans un tweet, ils ont tout simplement dit « Contactez-nous. Nous voulons vous aider à détruire les hackers qui vous ont attaqué. Nous adorons la Dreamcast, ces gens vont tomber » …Parfois, il ne faut pas chercher à comprendre!

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here