Test du Google Nexus S

2
PARTAGER

Grâce à nos amis de chez Expansys, j’ai pu essayer le dernier smartphone de Google : le Nexus S, construit par Samsung et commercialisé en France depuis février dernier.

Évidemment, comme il se doit, ce bidule tourne sous Androïd dans sa dernière livrée et sans surcouche constructeur ou opérateur : c’est le seul et unique appareil qui permette une immersion totale dans le système. Et c’est l’utilisateur qui est complètement maître de l’interface : ça c’est le plus gros avantage.

Après au niveau de la technique, le NEXUS S dispose d’un traitement qui en fait un haut de gamme, enfin presque.

Presque (je vais encore me faire des amis) car le design est bon (très ressemblant d’un iPhone de 3ème génération), mais la finition est indigne à ce niveau de prix. Il faut vraiment aimer le plastique !! ou bien le plastique..

C’est dommage car la prise en main est par contre excellente avec des dimensions contenues malgré son grand écran. La forme de la face avant, est légèrement incurvée, pour donner encore plus de confort.

Sa conception est très proche de son petit frère, un appareil un peu connu dans le monde : le Samsung Galaxy S ! Processeur, puce graphique, mémoire embarquée, APN, style….tout est très proche. Evidemment, depuis, est sorti le Galaxy S II avec des caractéristiques encore plus flatteuses mais le Nexus S tire parfaitement son épingle du jeu notamment grâce à la légèreté de son système nu. Il est donc très réactif et le mutli-taches se fait très discret. Par contre, la mémoire n’est pas extensible en l’absence d’un port de carte SD.

L’écran est un 4 pouces en finition Super LCD, contrairement à pas mal de pays qui ont eu droit, eux, à un Super Amoled : merci pour nous autres français..il donne donc peu de visibilité en extérieur. Au rayon des bonnes surprises, la qualité du touché : le tactile est vraiment agréable et très précis.

Vous retrouverez le détail complet des caractéristiques ici.

Je disais “presque” quelques lignes plus haut en évoquant son tarif haut de gamme par rapport à sa qualité. En effet, j’ai du interrompre le test car le smartphone présentait un problème de taille : la partie téléphone était très capricieuse. Conversations  inaudibles, hachurées, avec des coupures complètes des communications en cours….pas terrible pour un téléphone. En y regardant de plus près, le signal reçu semblait très faible. La carte SIM étant neuve, j’en ai déduit que l’appareil présentait un défaut majeur et ai repris mon Samsung b7350 sous Windows Phone 6.5 !

Bon après le HTC DESIRE S, ce Google Phone n’est pas plus, à mon sens, à la hauteur du très évolué système Android pour pouvoir rivaliser avec le couple iPhone/iOS. Peut-être que le prochain Nexus accompagné du futur Android 4 prévu pour cet automne…….

2 Commentaires

  1. Salut Rodolphe,
    j’ai un Nexus S depuis un peu plus de 2 mois et je n’ai jamais eu de problème de qualité en communication. Je suis assez content de ce mobile Pure Google, le seul hic, c’est le manque de coque chez les boutiques (seul phone house en propose :/)… en tout cas article complet et intéressant. Merci

    • Bonjour Aurélien et merci pour ton commentaire. Comme tu le signales, une fois n’est pas coutume, seul Phone House joue le jeu,et propose à la fois des smartphones et les accessoires qui vont avec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here