Test du jeu de course futuriste sur PS4, Wipeout Omega Collection

0
PARTAGER
Test du jeu de course futuriste sur PS4, Wipeout Omega Collection

La série de jeux Wipeout fait son grand retour sur PS4 avec Wipeout Omega Collection et comme j’ai la chance de le posséder depuis plusieurs jours, j’avais envie de vous faire profiter des mes toutes premières impressions. Je dois dire que l’idée de me replonger dans des parties effrénées alors que je ne travaillais pas encore m’a rendu très nostalgique et ma seule crainte est d’être déçu par WipeOut Omega Collection mais il n’en a rien été.


Oui, parce que mine de rien, Wipeout n’est pas nouveau puisque le jeu a vu le jour en 1995, sur la première Playstation (que je devrais peut-être ressortir histoire de comparer), et nous plongeait en 2052 sur les circuits de la ligue F3600.

En 1996, avec le succès du premier opus, Psygnosis (ensuite devenu SCE Studio Liverpool et fermé depuis en 2012 par Sony) décide de sortir Wipeout 2097 avec cette fois-ci, les circuits de la ligue F5000 et une bande son incroyable avec des morceaux de The Chemical Brothers, Future Sound of London ou encore The Prodigy.

En 1999 et toujours sur PSOne, Wipeout 3 voit le jour pour cette fois-ci nous faire vivre les circuits de la ligue F7200 de l’an 2116. Plus futuriste que jamais, Wipeout 3 est un rare jeu en haute résolution à l’époque et propose un mode 2 joueurs en écran spitté et 4 en réseau local.

En 2002 Wipeout Fusion débarque à son tour, mais sur Playstation 2 cette fois-ci, en nous plongeant dans l’an 2160 pour parcourir les circuits de la ligue F9000. Très attendu par ses fans car premier épisode sur PS2, Wipeout Fusion déçoit malheureusement même si quelques nouveautés étaient au rendez-vous comme la possibilité d’améliorer son vaisseau.

En 2008, toujours sur PS2, c’est au tour de Wipeout Pulse de voir le jour qui se déroule en 2207 cette fois-ci sur les circuits de la ligue FX400.

Enfin, sur PS3 en 2007, arrive Wipeout HD qui nous plonge en 2206 sur les circuits de la ligue FX350. Ce jeu comprend 8 circuits (repris de Wipeout Pulse) ainsi que leurs versions inversées. Comme vous l’avez remarqué, je n’ai parlé ici que des versions console de salon de Wipeout mais il est important de dire, histoire d’être complet, que Wipeout a connu des versions spécifiques sur Nintendo 64 avec Wipeout 64 ou encore Wipeout Pure sur Playstation Portable.

Vous comprenez donc bien mieux maintenant pourquoi je vous disais que Wipeout fait son grand retour car c’est un jeu culte, indissociable de Playstation, mais après 10 longues années d’absence, Wipeout Omega Collection voit le jour sur Playstation 4 avec la difficile tâche d’être au niveau des précédents titres, et croyez-moi, nous sommes nombreux à espérer qu’il relève le défi.

La bonne nouvelle, et même si cela ne plaira pas à tout le monde, c’est que Wipeout Omega Collection n’est finalement pas un nouveau jeu à proprement parlé. Oui, comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’une collection, une compilation regroupant le meilleur des titres passés. Ainsi on y trouve du Wipeout HD et Fury et du Wipeout 2048 dont avait bénéficier la Playstation Portable.

Bien évidemment, le tout a été revu et refondu graphiquement avec en prime quelques bonus. Graphiquement d’ailleurs, ce Wipeout Omega Collection est une très belle réussite, l’environnement de la PS4 aidant. Côté animation, rien à redire non plus, la puissance de la PS4, ou mieux de la PS4 Pro, fait que ce Wipeout ne souffre d’aucun ralentissement pourtant, à 60fps, on aurait pu craindre.

Le jeu en lui-même reste le même et l’on retrouve les modes de jeu ayant faits le succès des opus précédents : mode Course classique, mode Contre la Montre, le mode Zone, et les modes Eliminator et Detonator. Histoire de s’amuser en famille ou entre amis, il est également possible de jouer à deux, et pour les aficionados du mode en ligne, cela est également prévu jusqu’à 8 joueurs.

Comme ce « nouveau » Wipeout reprend la même recette que ses prédécesseurs, ne vous attendez pas à un jeu d’arcade simpliste. Au contraire, les derniers niveaux du jeu sont loins d’être accessibles pour tous et il faudra savoir impérativement maîtriser les virages à 90°, les armes, le boost… pour pouvoir terminer le jeu. Comme à l’accoutumée, la bande sonore est de très bonne facture. Accès électro, elle permettra de mettre le rythme qu’il vous faut pour donner le meilleur de vous-même.

​Bref, vous l’aurez compris, Wipeout Omega Collection, sans être un nouveau jeu, vous procurera énormément de plaisir et de longue heures de jeux. En plus, le titre prend une tout autre envergure niveau graphique. Maintenant que Sony nous a fait revisiter en long, en large et en travers ce qu’est Wipeout, en tant que fan de la première heure, j’attends avec impatience qu’un réel nouveau Wipeout débarque un jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here