Twitter recherche acquéreur désespérément !

0
PARTAGER
Twitter recherche acquéreur désespérément !

Ce n’est pas la une du jour car cela fait déjà plusieurs semaines que nous entendons parler du rachat du site de microblogging Twitter. Créé il y a un peu plus de 10 ans, le réseau au logo en forme d’oiseau bleu sur lequel s’échange 500 millions de tweets par jour n’a plus la côte. Il se fait largement dépassé par certains de ses concurrents. Pour redresser la barre, Twitter doit se restructurer ou du moins évoluer et il semble ne pas y arriver seul, d’où la recherche d’un acquéreur.

Malheureusement, trouver un acheteur ne semble pas une tâche facile. Après des rumeurs de rachat par Apple, Google et même Disney, il semble que Twitter soit presque revenu au point de départ, du moins officiellement. Même si j’avais un peu de mal, au début, à comprendre pourquoi cela intéresserait Disney, les « refus » successifs de déposer une offre concrète ont eu une conséquence sur le cours en bourse : l’action Twitter a chuté de 16%.

Alors que Twitter stagne autour de 320 000 utilisateurs, de son côté Facebook dépasse les 1,5 milliards d’utilisateurs et des sites plus récents comme par exemple Instagram ont désormais plus de fans ( 550 000). L’objectif des investisseurs est de revendre la société ou une partie de celle-ci et parvenir à trouver un (bon) modèle économique afin que le site génère plus d’argent. Sur le papier, cela peut paraître simple mais quand on voit que trois géants ont déjà renoncé, on peut se dire que ce n’est pas gagné.

Le Figaro explique bien pourquoi chacun de ses géants avait à y gagner en rachetant Twitter. Pour Google qui référence déjà les tweets, cela lui aurait peut-être permis de disposer enfin d’un réseau social qui a fait ses preuves. De son côté, Disney aurait profité de l’oiseau bleu pour proposer un nouveau canal de distribution pour les retransmissions d’événements sportifs comme les matchs de la ligue nationale de football américain.

Qui reste-t-il sur la liste ? Sauf surprise ou nouvel acquéreur qui s’intéresse au dossier mais qui ne s’est pas encore manifesté, seul Salesforce fait encore partie des prétendants. Il reste à savoir si l’éditeur américain de logiciels professionnels déposera une offre. Nous savons que le conseil d’administration de Twitter souhaite se prononcer d’ici le 27 octobre prochain. Il faut quand même se rendre compte que la capitalisation boursière de Twitter représente près de 14 milliards de dollars. Cette opération n’est donc pas à l’an portée de n’importe quelle société.

Cela laisse finalement peu de temps pour clôturer une affaire qui s’avère plus compliquée que prévue, surtout que Jack Dorsey, à la tête de Twitter, souhaite conserver son « indépendance ». De son côté, le patron de Salesforce, Marc Benioff, laisse planer le doute en déclarant  » Twitter est une énorme plateforme de consommateurs. Ce n’est pas une raison pour l’acheter mais cela justifie de s’y intéresser. Je ne dis pas que je vais l’acheter mais je ne dis pas non plus que je ne le ferai pas  » (Source).

C’est donc une affaire à suivre et nous devrions rapidement en entendre parler car il ne reste plus que 20 jours avant qu’une décision soit prise quant au futur de Twitter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here